Sponser

Mieux vaut être mal accompagné(e) plutot que seul(e)?

Vivre à deux en couple, le quotidien
PUBLISHED: octobre 2, 2008

Ou comment ne pas vouloir du statut de célibataire, et ne pas supporter d’être seul(e)…ou encore comment l’autre peut nous faire croire qu’il nous aime juste pour ne pas manger seul le soir et avoir quelqu’un les jours où l’on a rien de prévu.
Voici une petite reflexion et encore un constat personnel sur notre entourage …

Alors qu’on nous parle de célibattantes, que le nombre de célibataires ne cessent de progresser et que l’on vous donnait 30 bonnes raisons d’être célibataire, il existe une catégorie de personnes qui ne supportent pas d’être seules.

 

Pour remédier à cela, ils ont toujours un/une partenaire dans leur vie.

Comment les reconnaitre : Ce type de personne vous affirmerons (ou pas) qu’elles ne sont jamais restées plus de quelques semaines sans avoir personne dans leur vie amoureuse. (Vous savez ceux qu’on a un peu de mal à suivre : qui il y’a deux mois étaient avec Y mais c’est déjà fini, qui est de retour avec Z c’est pas le top mais en attendant B, ça l’occupe)

Certain(e)s ne préfèrant pas les plans cul ou aventures d’un soir, ont décidés d’avoir des relations en intérim à plus ou moins long terme.

 

Une sorte de précarité des relations amoureuses en attendant d’avoir un cdi…

Jusqu’ici rien d’alarmant, sauf quand l’autre personne utilisée comme cobaye devient en quelques sorte un animal de compagnie, et qu’elle s’attache.
Parce qu’au fond, rien de plus égoiste que de faire croire à une personne (qui elle est totalement prête pour une véritable histoire) qu’on l’aime ou qu’il y a possibilité de construire quelques chose, alors qu’ils savent depuis le début que cette histoire ne débouchera pas sur grand chose.

 

Quelles sont les raisons, explications de ce comportement?

  • Lâcheté : difficulté à quitter l’autre, peur de faire du mal,

  • Mal être : pas le moral, problèmes personnels, pas envie de surmonter ce einème souci qu’est la rupture suivie de la solitude

  • Tout simplement, certaines personnes n’ayant pas connu le véritable sentiment qu’est l’amour, reste avec des personnes croyant que l’amour c’est ça?

Conclusion

Une chose est sure, essayer d’apprendre à vivre seul est très important, cela permet de :

  • connaitre ses attentes et ses envies dans une future relation, 
  • de ne pas être dépendante de la présence d’une personne et faute de mieux rester avec.

Avant de vouloir exiger des choses à l’autre, il faut déjà savoir ce que nous attendons de la vie.

Car si vous même vous ne connaissez pas vos attentes personnelles, l’autre ne pourra pas y repondre pour vous.

J’ajouterai aussi une reflexion du docteur Gol qui rejoint cet article « Pourquoi faut-il s’aimer soi même avant de chercher l’amour?  »

ps : Cet article est une spéciale dédicace à des amis (des bridgets également) qui se reconnaitront, car tous ces mois occupés avec ces contrats en intérims, vous démotivent pour chercher un meilleur poste ailleurs et vous fait sûrement passer à côté d’un très bon contrat de travail…

C’est comme ça que les années en Interim défilent, que l’âge avance, et peu de projets se concrétisent parce que vous n’en avez pas envie avec ces personnes là!

Nous conclurons avec cette citation:

Les gens qui ne peuvent pas supporter la solitude sont précisément les moins agréables des compagnons.
Albert Guinon

 

Dans le même sujet

8 commentaires sur “Mieux vaut être mal accompagné(e) plutot que seul(e)?

  1. Léna dit :

    J’ai horreur de la médiocrité et rester avec quelqu’un ou se mettre avec quelqu’un juste pour ne pas être seule, je trouve ça triste… Tout ça ne doit pas être bien épanouissant… (elle m’énerve votre boite à meuuh ;-))

    1. valienne dit :

      T’as raison Léna, c’est triste de vivre avec quelqu’un juste pour ne pas rester seule, j’ai fait cette bêtise.

  2. Nadine dit :

    Un super bouquin
    J’encourage tous ceux et celle qui se pose des question sur la vie de couple à lire sans plus attendre « contre l’amour » de Laura Kipnis. Un livre plein d’humour et de vérité qui montre que la vie de couple est bien pire que le célibat.

    1. lolita75 dit :

      galére la vie à deux
      Bonjour, je suis nouvelle sur le forum.J’ai besoin de conseil, je me suis installée depuis avec quelqu’un et depuis que je suis installée chez lui, au fur et à mesure , il me montre de plus en plus d’indfférence, de mépris, silence, aucun dialogue, plus du tout de texto pendant sa journée de taf, a envie de faire l’ammour que tout les 8 ou 10 jours.Il me dis qu’il a personne en vue, qu’il tient à moi, qu’il doit faire des efforts mais ne saisquand. Quand je viens sur le sujet pour essayer de trouver une solution, je le gave et part se coucher seul.Il fuit toute conversation, dis qu’il ne fais rien de bien mais rien de mal.Je lui parle de rupture. IL dis que je le soule avec ca et que si je veux partir, je pars.Et ensuite il me dis qu’il tient à moi. Je suis perdue.Aidez moi!!!

  3. Bridget dit :

    réponses
    @Léna tout à fait d’accord avec toi, mais c’est pourtant le cas de beaucoup de personnes
    et pour la boite à Meuh, on envisage de la retirer mais certains sont fans B)

    @valienne c’est bien de l’avouer

    @Nadine tu fais un peu de promo ou tu as vraiment lu ce livre, je ne connais pas je vais me renseigner 😉

  4. Marco Fenice dit :

    eh ben
    je vais vraiment finir par me poser des questions , je suis encore d’accord avec l’article , bridget tu crois que je dois consulter?

  5. concombre dit :

    J’ai subit ce genre de personne avec ma derniere copine en date, je ne le souhaite a personne.

  6. jimmy94 dit :

    Moi aussi idem, une vrai calamité cette fille. Et surtout, j’étais pas à l’abri des infidélités, dans mon cas c’était carrément des partouzes dans mon entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *