Sponser

Les signes que votre partenaire a visiblement abusé des films pornos.

Conseils
PUBLISHED: novembre 22, 2011

Toute ressemblance avec des personnes connues n’est pas à exclure, voire même que toi là-bas tu vas te reconnaitre.
Cet article aurait pu aussi s’appeler : les choses à éviter pour une première fois si vous ne les maitrisez pas.
Nouvelle rencontre, arrive le moment où vous passez à la vitesse supérieure, vous couchez ensemble.

Moment intime, feeling, sensualité, douceur, il se peut que votre partenaire n’ait aucune qualité nommée précédemment.

Voici donc quelques signes que ce dernier a sûrement passé les derniers mois enfermé dans sa chambre d’ado à regarder essentiellement des films pornos.

– Caresser la poitrine ou le pétrissage d’une paire de seins digne du boulanger du quartier  :

La plupart des hommes adorent les seins. Combien sont-ils à nous répéter constamment « Si j’avais une paire de seins, je me les toucherai toute la journée ».

Complexité, et particularité de l’être humain, nous ne sommes pas égaux sur nos zones érogènes et celle de la poitrine est très représentative.
Par exemple, une femme qui a une grosse poitrine peut avoir une sainte horreur qu’on lui touche, et une autre avec une menue poitrine pour qui cela est une zone érogène à part entière.

Conseil : Allez y progressivement, si elle a une demande particulière elle pourra vous guider par exemple avec ses mains.

– Les doigts dans la bouche ou comment se faire titiller subitement la glotte  :

Il a vu ça, visiblement les « comédiennes » dans les films pornos adorent.
Ici, on ne vous parle pas de ce toucher sensuel avec lequel on peut effleurer délicatement le contour de votre bouche.

Mais bien de ce moment où il est persuadé que l’intérieur de la gorge est une zone érogène aussi sensible qu’un vagin. C’est donc naturellement qu’il y insère profondément ses deux doigts à se demander si il n’a pas décidé de faire vomir sa partenaire contestant qu’elle a trop abusé de la boisson.

Conseil : A moins d’être une fan du fist pas la bouche pas certaines que cela fasse l’unanimité.

– Le tirage de cheveux ou comment perdre une importante masse capillaire en quelques minutes :

Oui, certaines femmes aiment qu’on les prenne par la chevelure mais il y a l’art et la manière de le faire.
Lui, il s’en fiche. Il vous empoigne et il prend tout, même les petits cheveux sous la nuque. Ce qui peut s’avérer un acte érotique fini en carnage et destruction progressive de votre crinière.
Il n’est pas improbable qu’il finisse avec une poignée de rajouts dans la main si par chance il n’a pas arraché ses vrais cheveux.

Conseil : de 100 à 200 euros, le prix d’une pause de rajouts, à éviter si vous avez des fins de mois difficiles.

– L’appui sur la tête appelé aussi le « buzzer à fellations » :

Comment être pratiquement sur de ne pas avoir de fellation ou éventuellement une, mais à contre cœur.
Pratique digne des films des années 80, ou encore d’Américan Pie. Il y a encore des hommes en 2011 qui pensent que c’est la manière la plus simple et évidente de se faire comprendre à ce sujet.

Conseil : Sincèrement, évitez le coup du lapin voire carrément de la « dénuquer » pour simplement arriver à vos fins. Soyez en sur si elle en ressent l’envie elle vous le fera comprendre ou passera directement à l’acte.

– Le kinder surprise ou comment vous montrer brutalement qu’il s’ennuie déjà dans votre vagin :

Il tente le tout pour le tout. Il est dans sa lancé tout ce qu’il a tenté précédemment c’est avéré être un fiasco. Il a vu et entendu que les femmes aiment de plus en plus la sodomie. Ses potes arrêtent pas d’en parler et prétendent y arriver pratiquement à chaque fois.

Cependant, comme pour les cheveux et les autres signes de cet article, il y a à nouveau l’art et la manière de l’aborder et ce n’est pas à la porter de tous.

Conseil : A moins d’être certain de votre talent, nous vous conseillons si elle ne l’a pas réclamé ou amené délicatement de patienter jusqu’à une plus grande intimité.

– Les insultes ou les dialogues digne d’un vieux boulard :

Bon à moins que la nuit vire en délire et qu’ensemble vous ayez décidé de vous amusez à mimer (par exemple) les dialogues d’Audiart dans « Maitresse Particulières » (si vous ne connaissez pas ce film à découvrir expressément) pourquoi pas.

Par contre, les insultes par surprise type « T’es bonne », « T’aimes ça s***** », « Tu la sens bien ma b*** » peuvent s’avérer particulièrement mal placées.

Conseil : Comme le précédent point, attendre une certaine intimité. Certaines phrases peuvent avoir un effet totalement opposé à l’effet souhaité. Au contraire cela va plutôt faire pouffer de rire la demoiselle et voir la déconcentrer.

{swfremote}http://www.youtube.com/v/sDGveJYmL-Q?version=3&hl=fr_FR{/swfremote}

– Le slow motion, pratiqué à l’extrême devant un grand miroir :

Là on touche le summum de la caricature et du ridicule. Pourtant ils existent. Tel Bernard Frédéric dans Podium qui prend une claudette dans la camionette, il s’aiment, se regardent, et se voit encore plus doué qu’une star du porno donc il vous pénètre au ralenti et s’admire.

Conseil : si vous préférez vous regarder quand vous couchez avec une femme, préférez le plaisir solitaire.

– Le bouquet final appelé aussi éjaculation faciale :

Son buzzer à fellation cité précédemment a fonctionné ou alors il s’est tellement mal comporté que naïvement elle a accepté de prendre les choses en main (en bouche).
Goujat jusqu’au bout, il ne vous prévient pas et termine sur votre visage.

Conseil : à moins d’avoir eu le temps de lui parler des Baruyas ( tribu de Nouvelle-Guinée occidentale en Indonésie) qui nourrissent leurs enfants de sperme car cela apporterait force et vitalité.
Il y a de fortes chances, que ça ne passe pas à tous les coups.

A noter : certaines personnes sont allergiques. Les symptômes perçus incluraient grattements, rougeur, gonflement ou ampoule 30 minutes après le contact voire même de l’urticaire et des difficultés à respirer. Un bon moyen de se retrouver aux urgences dans la foulée.

Enfin selon Wikipedia, l’éjaculation faciale a été inventée dans les pornos des années 70 pour montrer visuellement que l’acte n’avait pas été simulé et bien terminé.
Même s’il semble que la pratique se démocratise avec l’abondance de pornographie, cela reste encore pour beaucoup de personnes un acte dégradant comme le pense le thérapeute sexuel, Ruth Westheimer.

Pour conclure, une citation de Pierre Corneille  « Qui veut pouvoir tout, ne doit pas tout oser.  »

Dans le même sujet

7 commentaires sur “Les signes que votre partenaire a visiblement abusé des films pornos.

  1. Frogita dit :

    et la liste n’est pas finie !
    Du « regarde moi quand tu me suces « , de la claque sur les fesses à la gifle sur les seins (oui la dernière nouveauté constatée ), bref..
    Sinon je confirme pour l’allergie (mais sélective en ce qui me concerne apparemment 🙂 )

  2. Video porno dit :

    Lol je me suis bien marré et reconnu dans quelques points … et je n’ai même pas honte !
    Dans mon cas ce n’est pas que j’en regarde trop c’est que je cré des sites de cul alors du coup les vidéos m’influencent :whistle:

  3. Fitzcairn dit :

    Fais moi mal Johnny
    Pour ou contre la claque sur les fesses ? Une levrette sans fessée c’est comme une raclette sans fromage ca n’a pas de gout. Oui je suis aussi poète. Voilà le sujet de ton prochain article ma Bridget 😉

  4. Les cheveux c’est cool
    A retenir : les cheveux longs c’est cool.
    Et puis si ses rajouts partent, tant pis, il fallait pas porter de rajouts à la base.

  5. alecfilou12 dit :

    Respect mutuel & protection de
    Avant tout ; il n’y a pas d’acte contraire sexuellement. Il n’y a que des « Contres Coeur »,trop souvent caché,masqué envers l’être aimé(e)… Voila qui commence fort mal(e)la rotation inverse des aiguilles du temps ; avec décodeur,Ils y auras toujours des pressés(ceux qui arrose le persil avant de rentré,et en oublie même l’être aimé(e).. Tout rapport,sensuel,sexuel,baisers sucré… cela ne commence pas,voir « Jamais » quelques minutes avant… Pensez,imaginez,dé le matin chacun(s) se sent bien,mais B.M.D… quel bonheur de se retrouver,ayant eu toute la journé des pensés érotique envers,et uniquement son être aimé(e) Vous saurez que ceci n’est que le début d’une complicité…(Rare) et souvent confondu avec confiance… Jamais de force,au diable les « xénomorphes » les amoureux et respctueux de la valeur de l’amour,et du bonheur,ne veulent pas d’un « Alien » dans leur mains,bras jambes…Simples jeux de rôles,jamais tu ne tricheras,jamais tu t’en iras,jamais tu fumeras,jamais tu ne te dépêcheras… Soit comme le café « fort,bon et chaud »,l’être aimé(e) sauras te sucré,à point nommé,c’est dans votre complicité… à suivre…(Sorry) ❗ 💡

  6. Bull Dozer dit :

    Rôles inversés ?
    Et si ma nana aime et m’encourage à faire absolument tout ce qu’il y dans la liste ?

    Est-ce elle qui a abusé de films pornos ?

  7. Cilou dit :

    il y a aussi ceux qui poussent avec leurs mains sur ta tête, genre ça va rentrer encore plus (je ne parle pas de fellation)
    Et sinon, les mots bien crus genre « tu l’aimes ma grosse queue ? », j’ai bien failli mourir de rire mais je me suis retenue.J’ai pu me soulager en le racontant à mes cops…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *