Vivre en couple, le quotidien

Faire chambre à part, le secret des couples heureux ?

Dans notre société, nous avons l’image des couples qui font chambres à part plutôt chez les couples âgés notamment quand l’autre commence à ronfler ou lorsque le couple est en crise. Pourtant l’option de dormir séparément peut être un bon moyen d’être heureux à deux sans que cela soit signe de séparation.

Quel est le pourcentage de couple qui font chambre à part ?

Un couple sur 5 déclarerait ne pas dormir dans le même lit. Ce sont les chiffres venant des Etats Unis soit 20% des couples. Parmi eux, tous ne dorment pas forcément dans la même pièce.
En France, ll y aurait seulement 5% des couples. Le lit conjugal serait très sacré.

Chaque histoire et chaque couple sont différents.

Certains sont fusionnels et ne peuvent s’empêcher d’être coller l’un à l’autre. D’autres ont par exemple connus de longues périodes de célibats et donc le plaisir de connaitre un lit pour eux tout seul.es et au calme sans forcément avoir une vie sexuelle inexistante.

Alors lorsqu’on rencontre l’amour qu’on est amoureux et qu’on se sent bien avec l’autre, aucune loi n’impose qu’on subisse des nuits agitées par amour inconditionnelle.

En effet, pour certains le sommeil est sacré et il y a de nombreuses raisons de faire chambre à Part même si on est amoureux et qu’on se désire énormément. Voici une liste non exhaustive :

Pourquoi faire chambre à part ?

  • Ne plus subir les ronflements de l’autre
  • Ne plus faire subir ses insomnies à son amoureux
  • Pouvoir regarder des films/série et lire jusqu’à point d’heure sans réveiller l’autre
  • Péter librement si le coeur nous en dit (oui on sait que certains couples ne se gênent pas mais au cas où pour les autres cela peut être libératoire).
  • Ne pas partager la sonnerie du réveil à l’autre qui n’a pas d’obligation à se lever ce jour-là ou qui a ses horaires en décaler.
  • Choisir son couchage (matelas ferme ou mou, surmatelas, draps en coton/soie…)

En résumé, pouvoir continuer à faire ce que l’on veut au lit sans gêner l’autre ou tout simplement continuer à dormir paisiblement. Cela n’a pas de prix.
Ce n’est pas parce que l’on ne dort pas pareil et ne conçoit pas « la vie au lit » de la même manière que nous ne sommes pas fait pour vivre ensemble.

Le sommeil c’est important, parlez en à des jeunes parents !

En parlant de jeunes parents, effectivement cela peut être problématique de trouver du temps pour faire des câlins hors de la vue des enfants mais rien ne vous empêche de vous retrouver avant de dormir et de regagner chacun votre lit le moment venu.

Autre problématique : la place. Cela n’est pas donné à tout le monde d’avoir une chambre chacun pour les deux membres du couple notamment dans des villes comme Paris où les mètres carrés sont chères.

Faites comme vous pouvez mais ce qui est certain c’est qu’il existe parfois d’autres alternatives et il faut savoir les étudier.
Pensées à toutes celles qui se sont résignées à vivre toute leur vie avec des boules Quiès. Elles sont très nombreuses !

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.