Sponser

Première phase d’une rupture amoureuse : Comment aider un proche qui le vit très mal ?

Rupture amoureuse, séparation, conseils
Mis à jour: octobre 17, 2017

Voici un article écrit suite à plusieurs questions reçues ces derniers mois de notre entourage, du forum ou encore de twitter et facebook.
Vous êtes nombreux à vous demander ou à vous être demandé un jour ou l’autre, comment faire pour aider une amie, un pote, un proche qui vit très mal une rupture amoureuse.
Ici on parle bien de ce grand amour passionnel, fusionnel, ou tout simplement très fort et pas d’une amourette de passage comme on peut beaucoup en vivre aujourd’hui.

Elle ne mange plus, ne sort plus, vous répète qu’elle n’a plus de raison de vivre si encore elle prend le temps de vous parlez… Effectivement, elle va mal et elle est typiquement entrain de vous faire une belle dépression.

Pour avoir soutenu, coatché des amis qui touchaient le fond et avoir nous même au moins une fois traversé cette période hyper difficile que peut vous apportez une rupture amoureuse.
Voici de quoi vous aidez, ou vous aiguillez sur ce que vous pouvez faire et surtout ce que l’autre peut ressentir dans ces moments là.

Le plus important, c’est d’être présent.

Elle ne veut rien faire alors ne restez pas loin, voir même hébergée la chez vous loin des souvenirs de sa relation. Montrez lui que vous êtes là, qu’elle n’est pas seule. Il faut un laps de temps pour que la personne réalise/accepte ce qui lui arrive.

Géraldine Prévot Gigant psychopratricienne nous parle de l’importance du lien des proches après une rupture amoureuse

Avant ça, elle a très mal à l’intérieur, c’est plus que physique c’est douloureux comme les premiers jours d’une cure de désintoxe (on vous en parlait ici ).
Dans ces moments là, la représentation de l’amour par l’organe du cœur prend tout son sens, une douleur mentale qui devient physique jusqu’à vous serrez dans la poitrine, vous faire suffoquer, vous avez littéralement l’impression que l’air vous manque pour respirer.

Dans certains cas et seulement certains, si la personne n’arrive/ne veut vraiment pas se relever et ne trouve pas le sommeil. Peut-être serait-il plus judicieux de consulter. Certains ont besoin d’un traitement pour surmonter ces périodes psychologiquement très douloureuses. Mais c’est une solution qui doit surtout rester provisoire le temps d’aller un peu mieux sans traitement.

Il n’est pas rare d’entendre des personnes vous dirent qu’elles ont perdu une dizaine de kilos en l’espace de 2 semaines. Forcément 10 jours en ayant gout à rien, même pas s’alimenter, ça laisse des traces.

Puis, petit à petit dans la suite logique des choses l’instinct de survie revient.

On s’alimente pour ne pas tomber ou finir à l’hosto (si, si même si les premiers jours de la rupture on n’y croit pas).

C’est là que toi, la bonne copine , tu es là pour l’écouter (et aussi peut-être lui faire à manger ou ses courses) parce qu’il ou elle aura surement besoin de comprendre, se plaindre, vider son sac et tu devras l’ECOUTER encore (même si elle répète 100 fois la même chose), la rassurer et ne pas hésitez à lui dire pourquoi tu l’apprécies (son ambition, sa gentillesse, sa générosité…) voir lui rappeler le soutien qu’elle a pu vous apportez à un moment de votre vie en même temps si vous restez auprès d’elle, elle se rendra vite compte à quel point elle compte à vos yeux). Simplement, rappelez ou dites-lui ses qualités qu’elle ne voit pas ou qu’elle ne voit plus.

Bref lui montrer que même si cet abruti ou cette cruche s’est barré avec ou sans explication. Ton pote ou ta copine a été une fille bien et sera surement une fille encore mieux après lui.

Une fois, cette phase passée qui peut durer quelques semaines voir plus, vous pouvez alors appliquer les conseils de cet ancien mais indémodable article « Comment surmonter une rupture amoureuse« .

Dans la chanson Manu, ça sent le vécu aussi chez Renaud!


Dans le même sujet, ces articles peuvent vous intéresser :

Il a quitté ma maman, je ne supporte plus de la voir pleurer et ne plus manger

Un schéma criant de vérité, une rupture douloureuse : « Elle sort avec mon frère »

Pourquoi une rupture amoureuse fait si mal

Dans le même sujet

4 commentaires sur “Première phase d’une rupture amoureuse : Comment aider un proche qui le vit très mal ?

  1. Ta description de la première phase de la rupture est pleine de vérité… j’ai perdu 4 kilos en une semaine lors de ma dernière rupture!

  2. Le piège à filles dit :

    Only time…
    Le bon copain drôle et réaliste est aussi une option : « Chérie, ce n’est pas la première fois, et probablement pas la dernière que tu te fais plaquer. Je te laisse dépérir trois quatre jours le temps que tu perdes les kilos dont tu te plains depuis deux ans, puis on se remet à faire des trucs cools, OK ? » Gifle lol assurée. Mais elle sourira à nouveau.

  3. Bridget dit :

    On parle ici d’une vraie grosse rupture. Je ne pense pas que ta solution soit la meilleure pas pour moi en tout cas…

  4. anego dit :

    moi, j’ai ressenti l’étouffement et la suffocation 2-3 semaines après la rupture. je crois que c’est à ce moment-là que mon coeur s’est vraiment brisé, quand j’ai lu le nom de sa ville) et ça m’a fait tellement mal, et des fois, le coeur me fait encore mal 4 mois plus tard. même maintenant il m’arrive de pleurer parce que je suis esseulée et que j’ai encore pleins de vérités – que j’ai fini par réaliser- à lui dire mais que je ne peux pas dire en face

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *