Sponser

L’anneau contraceptif : toutes nos questions à une utilisatrice conquise depuis 5 ans

Vivre à deux en couple, le quotidien
Mis à jour: août 13, 2017

Récemment, lorsque nous vous avons parlé du patch contraceptif pour remplacer notre bonne vieille pilule que l’on se transmet de mère en fille, LaNe nous avait laissé un commentaire au sujet de l’anneau contraceptif comme autre moyen de contraception. Visiblement utilisatrice conquise, nous lui avons demandé si elle serait ok, pour nous donnez son témoignage d’utilisatrice depuis 5 ans, et c’est avec plaisir qu’elle a accepté de répondre à toutes nos questions.

En tant que nanas complètement ignorantes sur le sujet de l’anneau contraceptif, voici les questions que nous lui avons posé comme nous les poserions à une copine: 

– Tout d’abord, quel est ton âge? Depuis combien de temps utilises-tu l’anneau contraceptif? Quel autre moyen de contraception as-tu utilisé et pendant combien de temps avant de passer à l’anneau contraceptif?

J’ai 23 ans. J’utilise un anneau depuis 5 ans, et ai pris la pilule pendant 2 ou 3 ans avant ça.


– Pourquoi es-tu passée à l’anneau contraceptif, sur les conseils d’une amie, de ton gynéco?

Par curiosité. J’avais entendu parler de contraceptifs différents de la pilule (patchs, implant…), j’ai voulu essayer. Ma gynéco m’a conseillé l’anneau, qui est très peu dosé et me convenait.


– Comment fonctionne l’utilisation de l’anneau contraceptif, la pose, le délai d’efficacité? Est-ce que c’est douloureux au début?

L’anneau est donc un anneau en « plastique » souple d’environ 3-4 cm de diamètre. Il se pose « à la main », s’insère dans le vagin et vient se « coincer » derrière le muscle, un peu comme se coince un tampon.
Ca n’est pas douloureux, on ne sent strictement rien. La mise en place est très simple et facile pour peu qu’on ne soit pas gênée par ce genre de manipulation: pour l’enlever, comme pour le mettre, on met les doigts 😉 Mais ça n’est pas « pire » qu’un tampon sans applicateur 🙂

L’anneau se porte trois semaines en continu, puis s »enlève une semaine pour avoir ses règles, et on le remplace au début du cycle suivant. Ma gynéco m’a conseillé de l’enlever moins longtemps (seulement 3-4 jours). Cela permet de limiter le temps sans diffusion d’hormones, et donc les douleurs/la fatigue/la durée des règles. Dans mon cas ça fonctionne très bien !
A savoir que la diffusion d’hormones baisse de manière continue, ce qui est plus « naturel » qu’une pilule avec un taux d’hormone équivalent à chaque pilule, qui s’arrête « brutalement » en fin de cycle.

– As-tu rencontré des difficultés à le poser au début de son utilisation?

Pas que je me souvienne. C’est un coup à prendre, comme pour mettre un tampon, mais une fois inséré il se met tout seul en position.

– As-tu eu des effets secondaires indésirables?

Aucun. Plutôt des effets « désirables »: pas de douleurs (ou très peu) pendant les règles, aucune prise de poids ni poitrine ni boutons ni rien, pas de saignements.
Le seul « désagrément » que j’ai connu : ma gynéco m’a dit que je pouvais enchainer deux anneaux (c’est à dire garder un anneau jusqu’au bout du cycle avant de le remplacer, ça n’est pas comme une pilule, on respecte toujours les 28 jours du cycle). Lorsque ça m’arrive, je fais sauter mes règles mais le mois suivant, dès que le taux d’hormones diffusées commence à baisser (en milieu de mois) j’ai des saignements précoces. Rien de grave, et pour 2 jours de règles avec ce système je fais très rarement sauter mes règles ! De plus ça n’est peut être pas le cas de toutes les femmes portant l’anneau.

– Tu le recommandes à quels profils de nanas? en couple? relation stable?

L’anneau est très peu dosé (encore moins qu’une pilule), c’est donc tout bénef pour les fumeuses (pas mon cas) et le cholestérol.
Pour le profil, n’importe quelle fille à l’aise avec son corps pour mettre l’anneau, et qui souhaite un système plus « souple » qu’une pilule qu’on a tendance à oublier. L’anneau s’oublie et c’est un plus, mais le changer une fois/mois c’est quand même faisable !

– Enfin, as-tu des anecdotes des remarques particulières sur l’anneau contraceptif?(ex : un homme qui serait resté coincé 😉 )

Personne n’est resté coincé (ouf !), et ne s’est plaint de le sentir. Je crois que c’est LA grande question qu’on se pose avec ça, donc non les mecs ne sentent rien (ou très rarement) une fois dedans. Le seul point bizarre, c’est lorsque le premier soir on doit annoncer à l’élu du jour que « j’ai un anneau dans le vagin, ne t’inquiètes pas c’est comme ma pilule ». Et de lui expliquer que non, ça n’est pas un préservatif féminin ou un stérilet (ça m’est arrivé…).
Enfin personne n’est parti en courant !! ouf !

– Le prix de l’anneau contraceptif

En cherchant sur le net tu trouveras plein d’infos dessus, pour info la marque que j’utilise est Nuvaring. Niveau prix c’est entre 10 et 20€ l’anneau, j’ai une pharmacie top pas chère qui les vend 29€ les trois, pas plus cher qu’une pilule, mais ça n’est pas le cas partout et il y a de gros abus (déjà vu 18€ l’anneau).

 

Conclusion des bridgets

Comme quoi il y a des nanas qui arrivent à délaisser notre bonne vieille pilule, perso lesbridgets testent réellement pour vous le patch contraceptive et le préfère à l’anneau contraceptif avec une application un peu moins compliquée à nos yeux.

Dans le même sujet

2 commentaires sur “L’anneau contraceptif : toutes nos questions à une utilisatrice conquise depuis 5 ans

  1. Kelig dit :

    hormones
    Bonjour, moi aussi j’ai essayé l’anneau et je dois avouer que c’était bien sympathique. J’ai aussi apprécié de ne pas avoir à avaler la pillule…:-)
    par contre j’ai du arreter à cause des hormones: dès que je prends une contraception avec hormones je n’ai plus aucune libido….en essayant l’anneau j’avais pensé y echapper mais nan!!!

  2. Leelou dit :

    Aie mal au ventre
    Ben j’étais super enthousiaste d’essai l’anneau. Pas de souci d’oubli de pilule que j’avais avant. La c’est mon premier mois. Pas eu de souci pour le mettre. Mais depuis la fin de mes règles je saigne encore légèrement, je l’ai mis le mercredi 19, la on est le dimanche 30 septembre. J’ai des douleurs au bas ventre comme les pires jours des règles (bon j’avoue que j’ai en principe de la chance du côté des douleurs, ça m’arrive pas souvent). Donc mon message c’est pour dire que malheureuse ça peut moins bien se passer. Je vois ma doc mercredi. Je pense qu’il faudra trouver une autre solution. Zut. Ça avait l’air simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *