Sponser

Obvious child avant tout l’histoire d’une aventure d’un soir

Films romantiques, sur le couple et le célibat
PUBLISHED: septembre 2, 2014

Ce film a une saveur particulière car c’est le premier film que j’ai vu au cinéma à New York (Oui certains films américains sortent encore après la France).
Je l’ai beaucoup apprécié même si en plein apprentissage de l’anglais je n’ai sûrement pas compris tous les subtilités de certains passages. Du coup, Ornella est allée le voir avec la version sous titrés en français et elle nous donne son avis que je rejoins.

On va être plus d’une à se reconnaitre dans le personnage de Donna. 

C’est une fille banale, qui a une vie banale : un mec, des amis, un boulot…
Elle sort, elle boit, elle rencontre un mec… Rien de plus normal ! Elle n’a pas l’air très « responsable », elle vit dans son monde, bref, c’est tout moi !

Après une aventure d’un soir, elle se retrouve enceinte. Et du jour au lendemain, elle doit faire un choix.
Enfin, pour elle, le choix est vite fait. Elle ne réfléchit même pas, elle avortera. On suit donc son parcours pour se faire avorter, ses états d’âme, ses « scénarios » pour dire à sa conquête qu’elle est enceinte, sa peur de le dire à sa mère (alors qu’elle a bien 25 ans)…

Et au final, Donna gère très bien la situation. Pour une fille « paumée » au début du film, on découvre une femme forte et déterminée à la fin. On passe du rire aux larmes ; oui, j’ai pleuré à la fin, même si le film est avant tout une comédie…

Je n’imaginais pas du tout ce film comme une comédie romantique. Du coup, j’ai été plutôt surprise de la tournure que prend le film à la fin.

Par contre, j’ai été étonnée de voir qu’on pouvait avorter aussi facilement aux USA. Ca se passe à New-York, ok, mais l’avortement est quand même mal perçu aux USA… D’ailleurs, c’est rare de voir un film américain où une grossesse non désirée se termine en avortement.

D’habitude, c’est plutôt en mariage ! Le sujet est délicat mais il est traité tout en finesse, et surtout avec de l’humour, sans parti-pris.
Ce film innove et laisse donc penser que la société américaine évolue. 

Vous aurez compris, il est un film à voir surtout qu’il se passe à Brooklyn là où les Bridgets ont passé tout l’été.

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *