Sponser

Mademoiselle Chambon : un amour simple, juste et authentique.

Films romantiques, sur le couple et le célibat
PUBLISHED: octobre 8, 2009

Nous avons été conviés en avant-première à découvrir le film Mademoiselle Chambon avec Vincent Lindon, et Sandrine Kiberlain.
Au début je me suis dit chouette un film de Bridget avec de l’amour puisque Allociné le classe entre autre dans les catégories amour contrarié, amour / coeur…
puis en regardant la bande annonce (voir-ci dessous) malgré la belle chanson de Barbara Septembre (Quel Joli temps) , je me suis dit que je n’allais pas forcément accrocher…

Alors par curiosité et par amour pour Vincent Lindon (coup de foudre dans l’Etudiante) j’y suis allée en me disant que j’allais surement être déçue.

Accompagné par un expert en cinéma, j’ai eu droit à un petit débriefing avant la séance. Donc j’apprends que Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon ont déjà été en couple dans la vraie vie (en 1993) et ont même eu un enfant de cet union.
Cela doit être curieux de donner la réplique à une comédienne dans une histoire d’amour pour qui l’ont a eu de véritables sentiments, non?


La bande annonce de Mademoiselle Chambon

Le film a donc commencé difficilement, un peu longuet, jusqu’à ce que les deux personnages se croisent et que les sentiments naissent.
Oublié les histoires passionnelles, les « Basic instinct« , les paillettes du « Moulin rouge« , les rebondissements de « Dirty Dancing« , Mademoiselle Chambon c’est un amour simple, avec des gens simples.
Vincent Lindon, maçon de profession, ne fait pas rêver comme Richard Gere dans Pretty Woman ou bien encore comme Tom Cruise en pilote d’avion dans Top Gun.

 

Dans ce film des personnages qui n’ont pas des vies qui font rêver mais qui donne envie d’aimer.

Donc si vous aimez les histoires passionnelles, les paillettes, le côté bling bling que vous voulez en prendre plein les yeux, n’allez pas voir ce film.
Le film est ponctué de longs silences, il est rythmé par de longs regards qui lorsqu’ils sont joués par de bons acteurs comme ceux là, ils sont justes et prenants.
Il faut aller chercher l’amour au fond de nous, dans les tripes… J’ai particulièrement aimé les larmes de Vincent Lindon dans la voiture quand il la regarde partir.

Les bridgets ont aimé ce film mais encore une fois, si vous recherchez des grandes répliques et des proses travaillées, si vous voulez rêver telle une princesse dans Pretty Woman ou encore Jenifer Lopez dans Coup de foudre à Manhattan, fuyez ce film.

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *