Statistiques sur le couple

En 2037, la majorité des bébés auront des parents qui se sont rencontrés sur des applis de rencontres

Une étude à prendre avec des pincettes comme beaucoup d’études anglaises mais pas déconnante si on rejoint celle qui affirme que les personnes qui se rencontrent en ligne s’engagent plus que les autres.
En effet d’après cette étude réalisée par le site de rencontre eHarmony et des experts de l’Imperial College Business School de Londres, la majorité des bébés qui naitront en 2037 seront issus d’une relation créée grâce à une appli ou un site de rencontres plutôt que dans la vraie vie.

Bon l’étude nous parle d’une génération “e-bébés” ou “bébés électroniques” et ça on valide un peu moins le nom.

Ces résultats de 4000 personnes interrogés sont aussi additionnés avec les projections actuelles du taux de natalité de l’Office for National Statistics de Grande-Bretagne.

Des chiffres recueillis qui ont permis aux spécialistes de constater un réel changement dans les habitudes en matière de rencontres.

Ainsi, 32% des relations qui ont débuté entre 2015 et 2019, soit environ un tiers d’entre elles, auraient commencé grâce aux sites de rencontres et applications de dating.

Alors qu’elle étaient seulement 19% entre 2005 et 2014. Donc si on suit la courbe d’évolution depuis les années 2000 en Grande-Bretagne, ils estiment que 50% des relations en 2030 seront du à internet.

Enfin depuis les années 2000 et la création des sites de rencontres, 2,8 millions de bébés sont né grâce aux sites et applications de rencontres. Ainsi, selon les calculs et les données des chercheurs, 40% des bébés qui naîtront prochainement auront des parents qui se sont rencontrés en ligne.

Même si ces chiffres sont pour la Grand Bretagne, la tendance est similaire en France. Alors prêt à tester des sites et applications de rencontres fiables ?

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.