Psycho

Le fléau des longues conversations whatsapp par messages audio

Il y a environ 2 ou 3 ans une amie en voyage à l’étranger avec décalage horaire, commence à envoyer des messages audio dans un groupe Whats’app pour donner des nouvelles lorsqu’elle a une connexion.

Pour ceux qui ne voient pas de quoi il s’agit, sachez que de plus en plus de personnes par flemme d’écrire un long message, parlent à leur smartphone comme elles parleraient à un répondeur ou un psy.

Même si assez déconcertant dans un premier temps, on finit par trouver le concept sympa et surtout pratique :

– Entendre la voix d’une amie (ça donne plus de profondeur, d’émotions à un simple texte)
– Avoir des nouvelles quand on est disponible (balade, métro…) contrairement à un appel où l’on doit se caler un vrai moment d’attention

– (Et surement pour les fâché(e)s de l’orthographe ou débutant dans une nouvelle langue, cela doit être bien utile.)
Rapidement le rythme et le concept s’installent. Les messages sont parfois très longs, plus d’1h.

Plus long que l’épisode d’un podcast et qu’une séance chez le psy


On se prend au jeu pour finalement se rendre compte au fur et à mesure des mois que les échanges ne sont pas vraiment là.
De manière très égocentrique et plus ou moins accentuée selon les profils, tout le monde balance sa vie, ses réflexions du moment sans vraiment écouter ou attendre une réponse des autres.

Concept qui fait beaucoup penser aux excellents Marché/parlé de Navo

 

Parce que c’est prouver parler, même à un téléphone, ça fait du bien.

Par contre quand la réponse se veut parfois avec des conseils et ne pas aller dans ce que veut entendre l’autre, ça passe moins.

Un smartphone, un enregistreur audio ça ne te répond pas. Un humain avec un minimum d’empathie, si.

De plus, quand le message est envoyé par exemple le samedi alors que l’une est triste à cause de son mec mais qu’elle obtient une réponse seulement 2 jours après (oui parce que les autres sont en week-end famille et n’ont pas forcément 1H30 minimum pour s’isoler, écouter et répondre), limite la réponse du lundi n’a plus de sens ou n’était pas véritablement attendue ?
Car par exemple le lendemain de son message, elle s’est réconciliée avec son ex.

Ce type de conversation se dédoublent à l’infini avec d’autres interlocutrices au point de communiquer majoritairement comme cela. Mais un jour, on constate que lorsqu’on se voit en groupe, on se parle peu voir pas du tout en face à face mais beaucoup plus avec les autres.

Quelles sont ces relations, sur quoi sont-elles basées ?

Les discussions, les débats, la remise en question, ne pas être toujours d’accord voilà ce qui enrichie des relations et pourquoi certaines personnes sont en lien. Nous aurons toujours besoin d’être en contact avec les autres physiquement enfin nous l’espérons profondément.

Parce que si vous n’êtes qu’un hébergeur audio ou un psy sachez que la séance se monétise dans les 60€ minimum et surtout que vous êtes facilement remplaçable. Par une personne plus passive ou similaire qui ira dans le sens de l’interlocuteur qui veut juste quelqu’un pour l’écouter.

Cette réflexion est venue entre autres suite à la découverte de l’exposition Futures of love et plein d’autres supports comme des livres sur l’impact des nouvelles technologies dans nos relations qui déshumanisent chaque jour un peu plus nos rapports aux autres.

Et vous les longues conversations par messages audio, vous les utilisez ?

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.