Livres

Avis : La Rose la plus Rose s’épanouit de Liv Strömquist

Il y a 15 ans lorsqu’on a créé ce site, on aurait aimé avoir les livres de Liv Strömquist pour répondre à toutes nos questions. Alors je vous les partage à chaque fois que je trouve ce genre de pépites comme la BD La Rose la plus Rose s’épanouit.
Après Les Sentiments Du Prince Charles, le dernier livre de l’autrice, cette fois elle nous explique grâce à de nombreuses références :

Pourquoi (majoritairement) Les hommes d’aujourd’hui ne savent plus aimer.

Extrait de La Rose la plus rouge s’épanouit

Et dieu sait que nous sommes nombreuses à nous poser la question. Dans cette BD, on voit les évidences, on comprend mieux pourquoi nous sommes formatées, les femmes, à attendre le grand amour.

Comment la société a ringardisé l’engagement et les déclarations d’amour auprès des hommes.
Comment l’attente des sms et parfois le ghosting sont plutôt monnaie courant.
Comment nos choix de partenaires sont guidés selon notre réussite professionnelle et sociale qui réduit drastiquement le choix ?
Comment l’injonction à la maternité nous poussent à vouloir absolument se caser depuis que nous sommes en âge de nous intéresser aux garçons ?

Bref vous l’aurez compris, il faut absolument lire cette BD

Qu’on a du mal à ne pas spoiler tout en vous incitant à le lire.

La Rose la plus Rose s’épanouit commence tout simplement avec l’exemple le plus célèbre des hommes qui ont peur de l’engagement : Celui de Léonardo Di Caprio qui depuis toujours enchaînent les relations avec des femmes clonées l’une derrière l’autre sans jamais trop morfler. (On peut pas vous en dire plus, il faut lire le livre)

Mais pour sûre, vous reconnaitrez un de vos ex et/ou vos potes dans les exemples.

Léonardo Di Caprio et Sa mère

Une vraie bible des relations amoureuses d’aujourd’hui à offrir et se prêter entre homme et femme.

Voir même à envoyer à votre ex qui ne sait pas trop pourquoi il vous a quitté (encore faut-il qu’il aime lire et le fasse pour vous) et ça c’est une autre histoire.

Acheter la BD*

*Privilégiez vos libraires de quartier et qui sait vous ferez peut-être de belles rencontres entre deux rayons de livre.

Comments (1)

  1. Bonjour

    Souvent dans les blogs et les sites littéraires, on oublie de mentionner ces deux informations essentielles sur les ouvrages évalués :
    * le nom du traducteur/de la traductrice et
    * le nom de la maison d’édition.
    Aussi, il serait pas mal de noter l’année de parution – en espérant que la vie sur terre continue encore quelques années…

    Merci par avance.
    Et merci bien sûr, d’apprécier les livres de Liv Strömquist !

    Kirsi

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.