Statistiques sur les célibataires

Les femmes célibataires et mère de famille au travail

Une nouvelle étude publiée le 14 janvier 2007 par L’INSEE, montre que les femmes célibataires travaillent autant que les hommes mais diminuent leur activité professionelle plus elles ont des enfants…

Selon une étude présentée hier par l’Insee, les femmes vivant seules sont à 92,6 % en emploi ou en recherche d’emploi, à peu près à égalité avec les hommes.

  • 89,8 % baissent leur taux d’activité à l’arrivée de leur premier enfant
  • 85,3 % au deuxième, le recul s’accélère.
  • puis que 2 femmes sur 3 restent en activité au 3ème enfant.
 Les causes de ce phénomène : La mise en place de l’allocation parentale d’éducation (APE) en 1985, puis son extension en 1994, qui leur offrent la possibilité d’arrêter de travailler en échange d’une allocation, a favorisé cette évolution, notamment pour les moins diplômées, selon l’Insee.

Les femmes élevant seules leurs enfants sont plus touchées par le chômage.

La situation des mères de famille monoparentales, de plus en plus nombreuses, est spécifique : elles sont moins souvent à temps partiel, mais plus souvent touchées par le chômage que les femmes en couple.

Comments (1)

  1. Je rentre dans les stats !! c’est effrayant ! :s

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.