Sponser

Comment se retenir de lui envoyer un message ?

Rupture amoureuse, séparation, conseils
PUBLISHED: octobre 23, 2015

Il ou elle vous a laissé tomber du jour au lendemain sans trop vraiment de raison alors qu’il ou elle commençait à très bien s’intégrer dans votre quotidien. Vous vous étiez habitué(e) à avoir de ses nouvelles, à rigoler avec lui ou elle, à partager vos découvertes (évènements) de la journée.
Comme notre bonne vieille Bridget vous vérifiez régulièrement que votre téléphone fonctionne, que vous captez correctement, il vous arrive aussi d’appeler votre messagerie pour « réveiller » votre iPhone. Mais non, toujours rien.
Alors qu’il semblerait que il ou elle ne pense plus du tout à vous, de votre côté c’est devenu une obsession.
Vous n’avez qu’une envie lui rappeler votre existence, lui faire penser à vous, avoir de ses nouvelles, avoir des énièmes explications sur le pourquoi du comment, il a pu vous quitter comme ça du jour au lendemain. 

Tout est selon vous un bon prétexte pour le ou la contacter.
Pourtant il ou elle a décidé de vous abandonner, de vous laisser, il ou elle en a fait le choix. Si vous lui manquez, si elle se rend compte qu’elle a fait une erreur, il ou elle connait bien votre numéro.

Insister, le harceler de messages, c’est le ou la confirmer dans son choix (vous êtes névrosé(e), hystérique, pas la bonne ou encore instable pour sa vie future).

Ne plus rien lui envoyer est la meilleure solution.

Certains appellent ça le silence radio, il s’agit plutôt de créer le manque. Si il ne vous recontacte pas alors il va vraiment falloir passer à autre chose surtout à trouver une autre personne qui vous mérite VRAIMENT et qui ne vous laisserait pas comme ça.
 

Comment malgré tout ne pas lui envoyer de message ?

Malgré toutes ces argumentations que tout le monde vous rabâche à longueur de journée vous avez toujours ce besoin d’être en contact avec lui ou elle ?
Après avoir passé votre week-end, semaine, quinzaine sous le choc de la séparation inattendue dans votre lit à vous morfondre, sur votre canapé à pleurer, ne plus manger ou vous jeter sur votre frigo, il est temps de se ressaisir et d’aller de l’avant.
Il faut décrocher comme vous décrocheriez d’une drogue (c’est pas pour rien qu’une séparation est comparée à un sevrage à la cocaïne). Il faut vous changer les idées.
Comparer ces moments où vous voulez lui envoyer un message, à des moments où vous désireriez arrêter de fumer ou de boire tel un alcoolique.

 

Occupez-vous !

Vous vous réveillez avec une forte envie d’ envoyer un message. Allez sous la douche, faites du sport, du rangement, cuisinez, écrivez ou encore appelez une amie. 
Lorsque vous sentez que votre envie d’envoyer un message est trop forte, c’est un peu comme le geste automatique de la cigarette portée à la bouche il faut compenser, remplacer cette habitude/envie. 
Ecrivez le message que vous souhaitez lui envoyer dans un carnet, profitez-en pour décrire ce que vous ressentez avec toutes vos questions. Un carnet vous laisse libre court à la longueur de vos idées et même de vos formulations. Personne pour vous juger. (et quand vous les relirez dans quelques semaines/mois vous sentirez votre évolution de détachement et le recul que vous avez pris par rapport à l’histoire).

Et si cela ne suffit pas : Trouvez une personne proche, généralement votre meilleure amie, à qui vous enverrez le dit sms.
Vous pouvez aussi aller en parler à un psychanalyste.

Dans le meilleure des mondes, il faudrait trouver le courage de supprimer son numéro de téléphone. Mais souvent c’est inutile vous le connaissez par coeur (c’est d’ailleurs le seul de votre répertoire avec celui de votre mère). 
Mais l’avantage de le garder c’est que si il ou elle vous appelle (enfin) à un moment non désiré, vous aurez le choix de ne pas décrocher.

Enfin, voici un mot à écrire sur un post-it et mettre un peu partout dans votre appartement 

(Vous pouvez aussi vous le tatouer sur le bras)

« Il vaut mieux se retirer et laisser un bon souvenir plutôt que d’insister et de se transformer en quelques chose de pesant.
On ne perd pas ce qu’on a jamais eu, on ne garde jamais ce qui n’est pas à nous, et on ne peut pas s’accrocher à ce qui ne veut pas rester.

Si on a le courage de dire au revoir, la vie nous le rendra avec un nouveau bonjour »

Vous êtes formidable. Il ou elle est juste instable dans ses relations et il ne sait pas ce qu’il veut.  

PS :  Et quand bien même vous craquez, il n’y a pas mort d’homme. Il ou elle a décidé de vous laisser, un sms ne changera sûrement rien à la donne.
Juste que vous risquez d’être dans un état pire qu’auparavant en attendant désespérément une réponse qui ne viendra peut-être jamais ou si tardivement qu’il montrera bien à quel point vous ne comptez plus dans sa vie ou presque.

Dans le même sujet

3 commentaires sur “Comment se retenir de lui envoyer un message ?

  1. Libertybellzzz dit :

    Autre astuce pour « réveiller » son téléphone : s’auto-envoyer des SMS. Chacun sa technique ^^

  2. Luciane dit :

    Merci pour cet article riche en idées pour sortir de l’obsession de se rappeler son ex.
    Voici une autre piste a explorer: je pense que si je suis dans un tel état, c’est que mon estime de moi-même doit être tres basse et que j’ai un besoin fou de vibrer,du coup cette situation me donne l’occasion idéale pour ressentir les sensations fortes dont j’ai tant besoin. Si je peux me permettre un conseil, je vous dirais de prendre le temps de se faire du bien et de faire quelque chose que j’aime et qui prend toute mon attention, Faites un gâteau au chocolat et invitez vos meilleures amis, leurs retours positifs vont nourrir votre estime de vous-même. http://encouplesimone.com/

  3. Solidragon dit :

    Mdr alalaa intéressant tout ça en tant que mec de voir un mec le comportement que vous pourriez tenir dans certaine situation , c’est mieux quand on connais la stratégie que vous pourriez tenir face à un événement. Donc merci à vous pour se super site cela donne une meilleur compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *