Film

Critique : Le film MILF d’Axelle Laffont avec Marie-Josée Croze et Virginie Ledoyen

Le sujet forcément nous a interpelé à la sortie de la bande annonce. Tout d’abord, MILF pour les moins branchés et anglophones d’entre nous est dans le top 4 des mots les plus recherchés sur Pornhub en 2019 littéralement « Mother I’d Like to Fuck » en français “Mère que t’as envie de baiser“.

Pour plus d’explication, globalement dans notre société une femme bien “conservée” (donc non invisibles) aux yeux des hommes passent rapidement (dés 35 ans?) au statut de MILF qu’elle est eu des enfants ou pas. Parce que c’est bien connu une femme a forcément des enfants. Le terme se veut plus branché que cougar mais on cherche toujours un équivalent pour les hommes.

L’histoire du film MILF

3 copines dans la quarantaine Axelle Laffont (plus 50 que 40 ans à l’époque du tournage), Virginie Ledoyen et Marie-Josée Croze partent pour quelques jours à Ibiza dans la maison de l’une d’entre elle (en plein deuil prolongé) pour la vendre. Rapidement elles croisent 3 mecs dans la vingtaine et ils vont se pécho. Et voilà, vous avez le scénario.

La bande annonce du film MILF d’Axelle Laffont

Le film MIILF commence avec une Axelle Laffont qui montre ses seins à une voiture sans vraiment de raison enfin si pour un accrochage ou une voiture qui arrive trop près sur l’autoroute… on comprend pas trop pourquoi “wow moi je suis une meuf qui ose trop je montre mes seins”. Bref c’est gratuit.

Puis globalement s’en suivront des dizaines (une centaine ?) de plans sur ses fesses et un peu celles de ses copines mais surtout les siennes. La scène sur la plage quand ils sont les 6 et qu’ils croisent le couple de personnes âgées est littéralement too much en plan fesses.

L’occasion de rentabiliser et se récompenser des longues et dures heures à les façonner ? ou de perdurer le rôle de la femme objet sexuel chez les hommes ? Car concrètement on a cherché un intérêt en temps que femmes à ce film si temps soit peu qu’il en avait un.

La femme est-elle obligée de se transformer en cliché pour rivaliser avec l’homme ?

Voilà globalement la conclusion que nous avons ressenti en regardant le film 18 mois après sa sortie, vous y trouverez :

– Une femme seule sans enfant à plus de 40 ans parce qu’elle est amoureuse d’un homme marié qui ne la respecte pas.
– Une maman en deuil un peu coincé avec un maillot de bain une pièce noir
– et une autre mère célibataire qui ne veut visiblement pas vieillir

On a attendu les punchlines, les réflexions de nanas qui ont du vécu (n’est pas Miranda de Sex and the city qui veut) et qui savent prendre du recul avec au moins 20 ans de vie amoureuse derrière elles. Mais non rien.

Pourquoi sur les 3, une n’aurait pas eu tout simplement envie de coucher avec un jeune de 20 ans de moins qu’elle comme beaucoup de groupes de mecs ? Comme (parmi tant d’autres) le film Le Coeur des hommes où certains sortent avec des femmes de leur âge.
Non parce qu’on est ami et que ça se présente à nous, allez sautons sur l’occasion.

Le problème du film MILF malgré des corps hyper entretenus est qu’il ne donne pas vraiment envie de vieillir enfin pas comme ça et c’est dommage parce que c’est ce dont on a bien besoin à notre époque.

Bref pour ceux qui nous demandaient notre avis en tant que femmes se rapprochant de la quarantaine. Le film nous a très peu parlé voir pas. Mais pas de doute qu’il a du faire fantasmer plus d’un “jeune” homme. N’est-ce pas messieurs ?

Comments (2)

  1. Perso c’est pas le film du siècle mais ça se regarde un dimanche pluvieux à la télé 🙂

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.