Film

Perdrix : critique et explications du film de Erwan Le Duc avec Swann Arlaud

Perdrix est le film français par excellence que beaucoup ont du mal à digérer. Il y a des plans lents, très lents, des scènes sans texte et un scénario parfois un peu barré. Mais il serait dommage de s’arrêter à cette première impression.
Le film du réalisateur Erwan Le Duc est une histoire d’amour certes barrée et loufoque mais une histoire d’amour résolument moderne avec une esthétique remarquable.

Le lieu de tournage qui sublime les Vosges

Je n’ai réussi à mettre un nom sur des paysages que je connais tant. Et comme je l’ai ressenti lors du film Youth, le lac dans les scènes de fin est dans ma liste de merveilles à voir : Le lac des Corbeaux

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Estelle🌺 (@estellee_lemaire) le

La bande annonce de Perdrix

Quelques explications du film Perdrix

(Attention spoiler si vous n’avez pas vu le film, arrêtez de lire ici)

Une fois dépassé le scénario loufoque notamment l’attaque des nudistes révolutionnaires, les métaphores sont assez évidentes à comprendre mais allons-y pour quelques interprétations.

Le deuil impossible à faire d’une mère qui s’est réfugiée avec ses enfants en créant une famille étouffante, limitante qui empêchent chacun d’être libre et de vivre comme il l’entend.
Quand Juliette elle, ressent le besoin de garder une trace dans ses carnets intimes pour ne rien oublier et reste ainsi dans le souvenir avec une peur d’oublier le passé sans vivre véritablement le moment présent et ainsi ne prend pas le risque de vivre l’inconnu.
Elle est sans gêne, perturbante et va venir bouleverser le quotidien bien programmé de la famille Perdrix.

Pierre Perdrix joué par Swann Arlaud est l’anti-héros, il n’est le François Civil du cinéma. Son rôle chef de Gendarmerie n’a rien de sexy et pourtant au fur et à mesure la maladresse, la sincérité et la gentillesse de cet homme le rendent séduisant.

Avec Maud Wyler ils forment une alchimie qui permet au couple de terriblement bien fonctionner au point de devenir une évidence au fil de l’histoire.

L’amour vient tout bousculer et rend tout possible dans ce rythme effréné dont la très bonne bande originale de Julie Roué contribue énormément

Comme dirait Fanny Ardant dans le film  ‘Le grand amour c’est quand quelqu’un vous touche immédiatement, tout le temps. L’amour le vrai nous aide à être qui nous sommes où nous allons, il règle ça tout de suite.”

Vive le Grand Amour et vive Perdrix.

Sortie le 14 août 2019

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.