Shopping

Fini les soutiens-gorges à armatures, vive les brassières en coton même avec une forte poitrine

En juillet 2018, il a suffi d’une première canicule, de recherches sur les soutiens-gorges à armatures (notamment sur les conséquences du port de soutien-gorge avec armatures), et mes derniers qui étaient quelques peu abimés et douloureux pour me laisser tenter par le port de brassières en coton au quotidien et ce, malgré une forte poitrine.

Certainement que le sport avec mon soutien-gorge spécial forte poitrine a contribué à me donner l’idée.

La brassière en coton : le bon compromis entre le sans soutien-gorge et les armatures douloureuses pour les fortes poitrines.

On a pu voir apparaître notamment en été le phénomène du #nobra en français #pasdesoutif. On pouvait même voir sur insta des nanas plutôt féministes limite s’énerver parce qu’elles ne comprenaient pas comment des femmes pouvaient encore s’infliger de porter des soutiens-gorges.

Plusieurs fois, le clavier me démangeait de leur envoyer des commentaires du style “Certes on aimerait se passer de l’achat d’un soutif à 20€ en moyenne mais portes un 95D ou un 100C et on en reparle. Sans parler du 85F de Jeanne qui expliquait très bien le besoin de porter un soutien.”

Curieusement se sont majoritairement les femmes aux petits seins qui font pour la plupart ce genre de réflexion.

Certes nous avons bien quelques amies qui même avec une grosse poitrine, on fait le choix de ne plus porter de soutien-gorge, c’est leur choix et tant mieux pour elle si elles peuvent s’en passer.

Mais personnellement, nous sommes plusieurs à avoir besoin de sentir nos seins maintenus et qu’ils bougent moins. Comme quand ils s’entrechoquent entre eux, contre mes bras ou quand je me fais par exemple un sprint improvisé entre deux rdv dans les couloirs du métro.

Surtout quand je suis en période de règles ou d’ovulation et que mes seins sont beaucoup plus sensibles qu’à la normale.

Pourquoi la brassière en coton est meilleure qu’un soutien-gorge classique à armatures pour nos seins ?

Premier est véritable argument parce que la taille de nos seins fluctuent. Tout au long du mois pendant nos cycles de règles  mais aussi selon nos prises ou pertes de poids au cour de l’année. Curieusement, on va ne plus mettre notre jean trop serré car on ne peut plus le fermer mais par contre les soutiens-gorges on va pas trop sans préoccuper.

Le coton est une matière extensible et l’élastique sous le sein est beaucoup plus confortable que le cerceau en métal des baleines d’un soutien-gorge classique.

Vous allez nous dire qu’il y a des soutiens-gorges sans armature. Mais souvent ce sont des triangles avec des bonnets pas assez gros pour un bonnet au delà du B avec un sein qui se fait la malle trop souvent.

Brassières en coton à bretelles fines ou larges ?

Ce modèle noir à larges bretelle est dispo ici

Tout d’abord, le choix se porte majoritairement sur le type de bretelles et leur fixation. Il y en a des larges qui semblent un peu plus résistantes sur la durée.
Mais j’ai quelques brassières avec bretelles fines qui se croisent ou non dans le dos, pour certaines tenues comme des débardeurs fins. Certes c’est pas le meilleur maintien mais pas moins qu’un bandeau sans bretelle pour les dos nus.

Acheter une brassière blanche avec dentelles

Mais alors quelle brassière en coton choisir ?

Personnellement, je ne savais pas trop quoi choisir pour un premier achat ne sachant pas si j’allais adhérer et ne pas revenir au soutien-gorge classique avec armatures.
Pour des questions écologiques, je me suis dirigée vers “les moins pires” en coton bio écologique de la marque sloggi et d’autres marques moins connues.

Depuis de nombreuses marques de brassières en coton sont apparues. Voici celle qui a retenu notre attention :

– Mina Storm

La jeune marque française Mina Storm propose des brassières fabriquées en Europe (Portugal, France, Maroc, Tunisie, Lituanie, Italie, Espagne). Leur usine de production lingerie est engagée auprès d’une association de jeunes femmes en difficultés : l’usine parraine ces jeunes femmes en leur offrant une formation diplômante qui les aide à reprendre la vie active.

À lire : le test validé des brassières Mina Storm XL en coton

Réduction avec le code LESBRIDGETS10 : 10% sur votre 1ère commande

→ L’inconvénient leur coton n’est pas encore bio même si il devrait l’être d’ici fin 2020.

Alors les brassières en coton, ça vous dit pour remplacer votre soutien-gorge à armatures ?
Cela n’empêche pas de les quitter et de rien mettre lorsqu’on reste tranquille chez soi.
N’hésitez pas à nous partager votre avis en commentaire.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.