Soirées, voyages, rencontres

Avis : UCPA, un bon choix pour ne pas passer ses vacances seule

Cette année vacances de dernières minutes à improviser, tous les potes dispersés dans les 4 coins de l’Europe (voir du monde), j’ai donc cherché les possibilités qui m’étaient proposées pour ne pas voyager seule et pas trop cher.
Comme je n’avais pas du tout envie de me retrouver avec des familles et couples comme c’est souvent le cas avec les voyages type Marmara. Mon choix c’est dirigé vers l’UCPA.

Note : Si vous cherchez une option pour voyager à l’étranger en ayant plus de 40 ans (ou pas). On vous suggère les séjours Evaneos sur mesure avec un guide local à vos côtés. Jetez un oeil, les devis sont gratuits.

Les séjours UCPA (Union Nationale des Centres Sportifs de Plein Air)

Comme son nom l’indique les centres sont orientés sport. Pas très attrayant quand on n’est pas très sportive comme moi. Mais c’est sans compter sur les séjours “Ambiance” (découverte de la région du centre à vélo, en kayak, en rando… que vous avez choisie) et aussi les séjours libres.

L’UCPA ne communique pas beaucoup à ce sujet (normal, elle est orientée avant tout sport) mais elle propose dans certains centres des séjours avec hébergement en pension complète où l’on ne participe pas aux activités.
Enfin si on veut on peut éventuellement se greffer à celles ci et surtout si il reste de la place.

Le centre de Bénodet dans le Finistère Sud en Bretagne le propose. Pour une première fois, je ne voulais pas risquer gros donc j’ai opté pour celui-ci (un des moins chers comptez 360€ la semaine).

En plus, ça tombait bien une copine qui connait très bien la région, était en ce moment même en vacances là-bas.



– Les plus d’un séjour UCPA

Vous faites rapidement des connaissances, la plupart des personnes viennent seules ou entre potes.
Vous ne faites pas à manger, ni la vaisselle et ne manger pas seule.
Point non négligeable certains séjours ne sont vraiment pas chers.
Tous les soirs il y a des soirées à thème de prévues, de quoi faire encore plus connaissances (d’ailleurs rapidement des couples se forment).
Pour ceux qui pensent qu’il n’y a que des fauchés, loosers… j’ai été agréablement surprise.
Il y a des internes en médecine, des architectes, des ostéopathes, des professeurs de lettres et bien d’autres professions… beaucoup de personnes très intéressantes.

– Les moins des séjours UCPA

C’est très ambiance colonie de vacances. Quand on a dépassé la trentaine, ça peut être déroutant mais on oublie vite car on rencontre des personnes vraiment sympas.
Qui dit colonie de vacances dit plusieurs dans une chambre (3/4 personnes) voir parfois plus dans des dortoirs. Il faut vraiment aimer la vie en communauté.
Par exemple, cela veut dire être réveillée par ceux ou celles qui ronflent. Mais aussi rentrent et se réveillent à des horaires différents des vôtres.
Parfois mais ce n’était pas mon cas à Bénodet, les salles de bains sont communes pour tout l’étage comme les toilettes.
Votre lit et le ménage dans votre chambre ne sont pas fait de la semaine.

Pour une première fois, j’ai vraiment apprécié.
Paroles d’habitués les autres centres sont beaucoup mieux donc je compte bien renouveler l’expérience et cette fois-ci avec une activité.

Pourquoi pas apprendre à faire du ski avant de partir à la montagne avec Mark Darcy ? 🙂

Attention Info importante : les séjours adultes UCPA sont ouverts aux personnes âgés de 18 à 39 ans et proposent des activités sportives tous niveaux.
Une question qui m’est beaucoup revenue pendant cette semaine passée :

À quand des séjours adultes du même types mais culturels et/ou manuels ?

Je vous suggère les séjours Evaneos sur mesure avec un guide local à vos côtés.
Personnellement c’est le type de voyage qui m’attire plus loin des dortoirs de l’ucpa un peu trop bruyants. Les devis sont gratuits.
N’hésitez pas ils proposent des séjours partout dans le monde. Vous pouvez aussi louer vos hébergements (airbnb, booking…) choisir votre transport (train, avion…) et faire appel à l’agence seulement pour vos visites et autres sorties sur place avec un guide local et francophone.



Pour ceux qui ne sont pas trop aventures et qui veulent se faire un voyage seul.e tout en rencontrant des personnes, les séjours spa & thalasso peuvent être une très bonne option. Vous en trouverez dans tous les prix et un peu partout dans le monde.
Et dans chaque centre, il y a de quoi faire du sport si vous y tenez vraiment 🙂
A lire : comment partir en voyage seul.e

Comments (6)

  1. Bon résumé de l’ambiance UCPA.
    Comme j’aime préciser, l’UCPA c’est pas l’hôtel mais une pseudo colo pour adultes. 🙂

  2. Laurent deséchallier

    “Les séjours adultes UCPA sont ouverts aux personnes âgés de 18 à 39 ans”

    heu c’est quoi cette discrimination à l’age ???

    Bon je vais retrouver mon déambulateur et je pars me coucher ^^

  3. complètement d’accord avec Laurent! c’est l’info qui m’a vraiment marquée! beurk!

  4. Il y a 2 ans, je suis partie 15 jours à Hawaii avec l’UCPA. Nous étions 7. Nous ne nous connaissions pas. C’était un séjour itinérant en hôtel, camping et auberge de jeunesse. C’était les plus belles vacances de ma vie! Pas de rencontres amoureuses mais de très bons amis! Je recommande vivement.
    Pour vous faire une idée:
    http://youtu.be/DrpFle_rx1U

  5. Pour la petite info, les stages ne sont pas réellement limités aux 18-39 ans. J’ai croisé pas mal de gens de plus de 40 ans dans des séjours “sport intensif” qui ne mentent pas sur leur âge à l’inscription et qui n’ont jamais eu de problème.
    A savoir qu’en agence l’organisation du séjour est beaucoup plus souple que via le site internet (durée du séjour, voyage séparé, etc)

  6. Il est illégal de fixer une limite haute pour l’âge!

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.