Rupture amoureuse - Séparation

Subir une Sanson ou se faire quitter brutalement sans explication

Véronique Sanson et Michel Berger danse en couple

L’être aimé(e) qui vous laisse du jour au lendemain, brutalement sans prévenir avec seulement vos yeux pour pleurer.
On pourrait croire à la phrase d’un enterrement mais non il s’agit bien de ces personnes qui quittent sans rien dire, sans explication et disparaissent. Cela arrive même au plus grand.
Michel Berger lui même, s’est fait larguer d’une des pires façons qui soit par la chanteuse Véronique Sanson.
Un jour, elle est partie chercher des cigarettes et elle n’est jamais revenue. Une des pires oui.

Obtenez votre voyance gratuite en cliquant ici.

Pas de signes avant coureur, pas un mot, rien.
Elle a disparu plus vite de la vie de Michel Berger qu’elle n’y est entrée.

On sait tous déjà très bien comment ça fait mal quand l’autre vous quitte avec plus ou moins d’explications. Alors quand il ou elle ne prend même pas le temps d’en donner, on se dit alors qu’on ne vaut/mérite même pas plus.

Tu pourrais te dire pour aller de l’avant je considère qu’elle ou il est mort

Mais au fond tu sais qu’il n’est pas mort puisque après un court laps de temps où tu vas t’imaginer qu’il lui est peut-être arrivé quelques chose (parce qu’il ou elle ne répond même pas à tes appels) et bien par un moyen ou un autre (pour Michel c’était la soeur de Véronique Sanson), tu apprendras qu’il ou elle va très bien.
Encore mieux qu’il a refait sa vie.

J’en ai croisé quelques uns de ceux qui ont déjà quitté comme ça sans dire au revoir

Alors forcément je leur ai posé des questions.
Pour la plupart, ils mettent ça sur le dos de leur jeune âge et un moment de leur vie où ils se retrouvent face à un obstacle (une tromperie, un doute…) et plutôt que de l’affronter, d’en parler, préfère fuir avec une belle et grande lâcheté.

L’un d’entre eux a même osé dire “Comme ça, j’étais sûre qu’elle m’oublierait plus facilement en me mettant dans la case du “pire connard”. T’oublier, mais t’es sérieux mec ?

Se faire quitter aussi lâchement et brutalement lorsqu’on aime l’autre est l’une des pires douleurs que l’on puisse ressentir. Une douleur que l’on oublie JAMAIS.
Quitter l’autre aussi brutalement, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour que l’histoire ne reprenne jamais et un jour que le lâche se pose la stupide question “Et si finalement mon ex était la femme ou l’homme de ma vie

Ce qui est sûre l’homme ou la femme de votre vie (si il y en a un seul) ne vous aurait jamais quitté comme ça

Peu importe son passé (un habitué de l’abandon par exemple) je me rappelerais toujours de ce que me disait un de mes anciens collègues “Moi ma petite femme, je ne veux pas qu’un seul jour elle doute de mon amour et encore moins la faire pleurer de douleur”. Amen.

L’avantage pour Michel Berger c’est que cette histoire l’inspirera pour ses plus belles chansons comme “Quelques mots d’amour”

ou encore Seras-tu là

Alors si vous essayez encore de comprendre pourquoi il ou elle vous a quitté sans explication : c’est que malgré ses belles paroles, ses promesses, ses baisers, sa main dans la votre, il ne vous aimait pas assez pour rester et a préféré égoïstement vous faire du mal. Ne cherchez pas d’excuse, n’essayez pas de refaire l’histoire dans tous les sens.
Dites vous que pour votre futur vous n’avez pas besoin d’une personne comme celle-là dans votre vie qui peut vous quitter sans prévenir, sans empathie du jour au lendemain. Le problème ce n’est pas vous mais elle !

Et si vous en êtes pas sûr(e), lisez cet article sur L’estime de soi : la clé des relations heureuses.

Bon courage. Dites vous que nous sommes des millions à vivre des ruptures et qu’on se relève tous.

Rupture : Il arrête brusquement notre relation suite à une dispute

Comments (3)

  1. […] preuve cet article que l’on a publié il y a plus d’un an, en faisant référence à la façon brutale qu’avait utilisé Véronique Sanson pour quitter […]

  2. Dolores Cabezas Llamas

    “Alors forcément je leur ai posé des questions.
    Pour la plupart, ils mettent ça sur le dos de leur jeune âge et un moment de leur vie où ils se retrouvent face à un obstacle (une tromperie, un doute…) et plutôt que de l’affronter, d’en parler, préfère fuir avec une belle et grande lâcheté”…et bien je vais vous parler de mon cas a moi, je vais vous dire pourquoi j’ai été aussi “lâche”.Quand je l’ai vu pour la première fois mon coeur allait sortir de sa case, j’avais a peu près 18 ans et je n’avais jamais fréquenté un garçon, mon histoire, depuis ves 14 ans, était trop dure pour que je permette a quiconque de m’approcher, on est sorti un temps jusqu’au jour ou quelqu’un a dit à ma mère que je fréquentais un noir, et celle ci m’as menacé de me mettre à la porte…on m’avait dit qu’il avait une intelligence exceptionnelle et qu’il était très bien, moi j’étais une sous merde d’après mes parents, pour mon père je ne valais rien, pour ma mère j’aurais du mourir a la place de ma soeur,donc:qu’est ce qu’un garçon aussi bien faisait avec moi? a coup sûr qu’il s’était trompé, je ne le méritais pas, plus on vantais ses mérites, plus j’étais mal a l’aise!!quand on était ensembles on ne se racontait rien, je ne sais pas lequel d’entre nous était le plus timide, je n’ai pas su/osé lui dire ce qu’il se passait chez moi, en fait il ne me connaissait pas,ni moi ni mes circonstances, comment lui dire que je vivais avec la peur au ventre ? de plus il partait pour quatre ans en coopération dans je ne sais plus quel pays africain…. j’étais très dépendante de ces géniteurs qui ne m’aimaient pas,et c’est seulement quand j’ai commencé a travailler à l’usine et que j’ai connu des personnes qui avaient un vécu que j’ai compris dans quelle ambiance malsaine je vivais, là mon instinct ou intuition me disait que je devais m’éloigner au plus vite , mais j’avais déjà lâché mon amoureux sans lui donner une explication, je n’ avais même pas osé le regarder car j’avais honte,et quand on a honte c’est qu’on sait que ce qu’on fait n’est pas bien, je n’avais pas osé lui dire quelles étaient les raisons..Ne dites pas que c’est de la lâcheté et un manque d’amour car vous ne connaissez pas les circonstances de chacun, moi ce que j’ai vécu s’est passé au début des années 70, jamais je n’ai oublié que j’ai fait du mal a une personne, ce n’est pas dans ma nature, je suis solidaire et je tends la main aux autres mais ce que j’ai vécu chez moi a conditionné ma vie, je me suis mariée a un homme qui avait pratiquement le même vécu (les malheureux se reconnaissent) ma vie a été dure avec cet homme mais au moins, je n’étais pas en danger.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.