Rencontre - Seduction - Drague

Ghosting, breadcrumbing… ces mots qui rendent cool les mauvais comportements

Depuis 2005 que nous écrivons sur les relations homme/femme, nous avons vu arriver les applications de rencontres et pléthore de nouveaux termes principalement utilisés dans nos relations. Il y a le plus célèbre, le ghosting dont nous ne préfèrerions pas que la pratique se démocratise autant.

Puis il y a tout autre terme comme :

Le breadcrumbing

L’intéressé semble intéressé au départ. Pourtant il ne vous laisse que des miettes d’intérêt, à coups de « salut ca va ? ». Sans aller plus loin.

Traduction : la personne a trop de personnes à choper. Next.

Le cuffing

L’été a laissé place à toutes sortes de folies, mais l’hiver arrivant, il va falloir se trouver un compagnon qui pourra réchauffer votre cœur (et votre lit). Il s’agit simplement de cette période où l’idée d’avoir un petit ami stable est beaucoup plus attirante que pendant les chaudes soirées d’été.

Traduction : Etre utilisé comme radiateur ou animal de compagnie. Next.

Le haunting

Contrairement au ghoster, le haunter disparaît tout vous hantant sur les réseaux sociaux. Il apparaîtra par exemple volontairement dans la liste des spectateurs de vos stories, histoire de garder une distance émotionnelle, tout en restant dans votre esprit. Il peut aussi liker une de vos photos, sans que cela veuille dire « je t’aime », mais plutôt « j’existe et je ne t’oublie pas ». Avant les réseaux sociaux, on aurait pu comparer le haunting à l’ex qui fréquente votre bar ou votre club préféré pour espérer vous y retrouver…

Traduction : une sorte de stalker pas discret. On en a un bel exemple dans le bar tabac d’Amélie Poulain. On fuit.

Le zombie-ing

Similaire au ghosting, sauf qu’au lieu de disparaitre à jamais, le zombie revient faire coucou de manière récurrente et excessivement énervante. Souvent quand ce dernier n’a plus de ressources amoureuses. Et souvent lors de votre anniversaire. Tous les ans. Avec un gentil message du style : « Ma belle Camille, j’espère que tu te portes au mieux, que la vie te traite bien dans tous les domaines… (blablabla) Ca te dit de prendre un verre pour rattraper le temps perdu ? »… Alors qu’il ne vous a pas adressé autre chose qu’un « bon annif’ » depuis 6 ans. Nope.

Traduction : celui là on en parlait déjà en 2013 bien sur on fuit aussi.

Le phubbing

On l’a tous vécu. On raconte notre journée à notre bien-aimé quand tout à coup, silence. Allo ? Y’a quelqu’un ? On se retourne et il a le nez dans son précieux téléphone. Pas moyen de le décrocher, vous êtes vexé, et il ne s’en rend même pas compte. Voilà le phubbing, un mal de tous les jours.

Traduction : Vivre en couple, malheureusement.

Le stashing

Ça fait plusieurs mois que vous vous voyez. Vous vivez la parfaite rencontre. Niveau sexe c’est parfait. Vous êtes les meilleurs potes et passez le plus clair de votre vie ensemble. Il a même rencontré votre famille et vos meilleurs potes.
Pourtant quelque chose ne vas pas : Il nous vous a jamais présenté ses proches. Et quand vous réfléchissez bien, vous n’existez nulle part sur ses réseaux et il ne parle jamais de vous quand il est au téléphone. Vous venez en effet d’être stashé. Double-vie ou non, il y a de quoi poser des questions.

Traduction : il n’est pas fier d’etre avec vous, il a quelques chose qu’il ne veut pas que vous sachiez. On fuit aussi.

Voilà 7 mots purement marketing qui ont été inventés parce que beaucoup trop de monde les pratiquent. On ne le répétera jamais assez, la priorité L’estime de soi. Si vous travaillez bien la votre, vous ne vous laisserez pas polluer par les personnes qui ont ces comportement

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.