Sponser

Notre avis sur Happn qui permet de retrouver quelqu’un que nous avons croisé

Rencontres en ligne
Mis à jour: avril 13, 2019

Quelques mois après avoir testé Tinder, un pote nous a parlé de l’application française du même genre Happn, c’était il y a presque un an.
Dans le même esprit de géolocalisation, celle-ci vous affiche les personnes qui ont croisé votre route avec le même principe que Tinder : synchro avec le compte Facebook donc affichage des amis communs et pages fan. (En passant, n’oubliez pas de liker notre super page fan si vous en croisez un qui est fan aussi, faites lui un bisous de notre part c’est forcément un mec bien)

On avait encore rien écrit au sujet de cette application parce qu’on doit avouer lors de nos premiers tests en début d’année, elle était remplie de bugs.

Par exemple, elle ne notifiait pas en temps et en en heure. Il fallait ouvrir l’appli pour voir qu’on avait eu des charmes. (oui des charmes comme sur adopteunmec)
Mais depuis juin, les choses se sont visiblement améliorées. Elle fonctionne, enfin techniquement.

Pour des rencontres sérieuses près de chez vous, testez Elite

Parce qu’on peut dire qu’à ce jour, elle n’est pas très efficace en ce qui nous concerne

On reçoit peu de charmes (faute de monde et de popularité ?) et quand c’est le cas les profils sont peu intéressants contrairement à la populaire Tinder.
Lorsque finalement il y a un match, ils ne sont pas très assidus pour répondre mais ça c’est malheureusement un peu le cas de beaucoup de sites de rencontres online. (Une réponse espacée de deux jours à chaque fois quand il y en a)

On a essayé de discuter avec certains mais en vain, rien de transcendant. Du coup, on n’a même pas eu l’occasion d’aller boire un café avec l’un d’entre eux pour vous faire un vrai retour d’expérience.

Pour une histoire d’un soir, inscrivez vous gratuitement sur le site Casual Dating

Mais on connait quelqu’un pour qui ça a marché. 

Oui parce qu’on connait au moins un couple qui s’est rencontré sur chaque sites/applications qu’on teste.
Vous savez les exceptions qui confirment la règle.

Le jeune homme en question (25 ans) n’a pas voulu témoigné. On sait juste qu’il a rencontré sa copine (27 ans) sur Happn courant avril et qu’à ce jour ils étaient toujours plus ou moins ensemble. (C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne témoignera pas).

Il n’est pas rare de retrouver ceux déjà croisés sur Tinder, à nouveau sur Happn.
On a appris en faisant quelques recherches avant de publier notre avis sur Happn que l’application avait devancé Tinder. En effet, l’utilisation est déjà payante pour les hommes ce qui expliquerait l’inefficacité de l’application.

Sinon faire des rencontres dans la rue ça marche et accoster naturellement l’autre ça reste totalement gratuit. D’ailleurs, on connait plus d’un couple pour qui ça a marché et qui dure encore.

Dans le même sujet

7 commentaires sur “Notre avis sur Happn qui permet de retrouver quelqu’un que nous avons croisé

  1. Fallara dit :

    Happn est une grosse merde, comme par hasard une nana like sur toi et quelques minutes après on te sollicite pour acheter des crédits, et une fois que tu achetes des crédits plus personne, celle qui t’a like, plus de nouvelle GROSSE MERDE

  2. Mimi dit :

    Happn ?
    Happn France ??
    Ah ! J’y vais de mon commentaire pour alerter les camarades.
    Aux États-Unis, dans le Nord de l’Europe, Happn m’a permis d’avoir des connections professionnelles, des potes, des copines dont certains certaines sont devenus des amis, des collègues et même de rencontrer des hommes absolument charmant respectant les règles du jeu.
    Depuis la fermeture définitive de certains sites de petites annonces oú certaines étaient pleines de prostitutions féminines ou de “simples” annonces libertines, HAPPN en France est devenu un vivier d’hommes mariés recherchant l’extra (en cachant qu’ils sont mariés), les célibataires tout frais en recherche de cul. Happn par manque de tri et de clarté est un bordel où des hommes sérieux (même pour une nuit) n’existent pas.

    Beaucoup de mensonges, beaucoup de baratins, beaucoup de manipulation de la part des inscrits. Les femmes sont toujours un peu romantiques et positives.
    Les mecs et les hommes profitent juste de la super opportunité que représente HAPPN pour se choper des filles ou des femmes.
    Mettez-vous à leur place, il suffit de se connecter, de se balader à Paris par exemple en bus et l’application balaye toutes les inscrites en géolocalisation tout Paris si ça leur chante. L’index en place et les hommes déplient et déploient leurs inepties recettes copiées-collées (ayant une amie sur Happn, c’est bien drôle de voir leurs supers messages préparés avec soin) en discutant avec autant de nanas que possibles. Les affinités ne comptent pas bien sûr.
    Ah si, j’oubliais la vague des dominateurs certainement influencés par le succès du livre 50 nuances qui fait que si vous n’êtes pas soumise vous m’intéresserez pas.
    Évidemment si vous avez entre 18 et 34-35 (Max) c’est mieux. 😉

    Retrouvez ceux que vous avez croisés ?
    Vraiment ?
    Je ne recommande pas cette application, d’autant plus que les filles ou femmes inscrites ne peuvent pas discuter entre elles comme c’est le cas sur adopt (pour éviter les lourds, les baratineurs, les donjuans modernes).
    Mais c’est vrai que Happn est payant…
    Peut-être que l’explication du manque de tri et d’exclusion des lourdingues est en rapport avec les abonnements.
    Séduire, draguer dans la vie réelle est moins décevant et plus agréable.

    1. Utilisatrice dit :

      Il faut bien faire le tri…et le filles…N’oublirez pas votre première intuition…qd c’est trop beau pour être vrai…c’est trop beau pour être vrai..reclamez du réel…Y’a rien de tel

  3. Cayenne dit :

    Je plussoie aux commentaires précédents.
    Les mecs inscrits sur Happn se la jouent tombeurs, vulgaires voire insultants.
    Je m’étais inscrite suite à une publicité où tu trouves ton copain grâce à cette appli… étant célibataire, je me suis bêtement dit que ce pourrait être une occasion de croiser des hommes, voire des ‘voisins’ qui sont dans la même situation que moi.
    Je ne connais pas tinder, mais je comprends maintenant l’attitude des hommes en dial.
    À bannir si on est fleur bleue…
    Si on veut du sexe… à conserver… qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *