Film

Encore un homme qui voulait vivre sa vie

L'homme qui voulait vivre sa vie

Le film L’homme qui voulait vivre sa vie d’Eric Lartigau avec Romain Duris et Marina Fois est adapté du roman de Douglas Kennedy. L’histoire d’un homme qui à la suite d’évènements terribles va se retrouver à vivre la vie dont il avait toujours rêver aux dépends d’autres bonheurs.

Après I Love you Philip Morris, Mange Prie Aime, Les petits Mouchoirs ou encore L’äge de raison avec Sophie Marceau voici un énième film sur les choix que l’on fait dans sa vie, sur ce que nous sommes vraiment et l’image que nous donnons de nous.
Nous n’avons pas encore lu le livre, mais visiblement même si la fin a été quelques peu modifiée certains présents à l’avant-première ont apprécié cette adaptation.

La bande annonce du film qui ne représente pas vraiment l’ambiance du film

Nous nous sommes parfois ennuyées, nous avons eu du mal à nous laisser absorber par l’histoire.
Est-il plus heureux loin de ses enfants ? Loin de sa vie rangée de couple ?
Le fantasme, ou le rêve de la vie d’aventurier et de bohême est-il toujours aussi bon quand il devient réel ?
L’homme qui voulait vivre sa vie, un film qui se regarde mais rien qui ne nous ait transporté à part peut-etre Romain Duris qui après un registre complètement différent dans l’Arnacoeur tient le film à lui seul avec des images/photographies superbes.
A vous de voir, il dure presque 2h.

Comments (5)

  1. Je compte aller le voir. Je te dirai ce que j’en ai pensé.

  2. J’ai aimé le film. Presque autant que le roman. J’ai trouvé dommage justement que Eric Lartigau n’accentue pas la douleur de Paul face à ses enfants.
    Dans l’oeuvre de Kennedy, on en pleurt tellement la tristesse submerge notre coeur. Bon ,en même temps, je suis peut-être plus touchée car maman. Et que la vie de couple je connais, avec ses hauts et bas. Mais qui n’en a pas 😉
    Pour moi le film a ses atouts: ses acteurs, le fond. Il cherche à prouver qu’être soi c’est loin d’être évident.
    Je comprends ton avis. C’est une question de ressenti 🙂

  3. L’homme qui voulait vivre sa
    @geekette on va dire que pour le jeu de Romain Duris, tu peux y aller :silly:

    @3moopydelfy comme je disais j’ai pas lu le roman donc je peux pas comparé mais clairement le manque des enfants n’a pas vraiment été présent dans le film mais plus le côté perdu du personnage.
    Mais je comprends pourquoi il peut plaire d’ailleurs je l’ai déjà recommandé à des amis 😉

  4. L’homme qui voulait vivre sa
    Je n’ai pas du tout perçu ce film de la même façon que toi. Selon moi Paul est loin d’être heureux dans sa nouvelle vie. Tout le poids de sa vie précédente lui empêche de vivre ça vie justement. Problèmes d’identité, problème dans ses relations humaines… C’est la seule chose qui me retient de le trouver null.

  5. J’ai vu ce film aujourd’hui. Bouleversant et intelligent. Ca fait réfléchir.
    Des clichés magnifiques. Un homme en quête de lui-même qui va prendre l’identité de l’homme dont il a toujours rêvé d’être.
    A voir.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.