Mieux vaut être mal accompagner plutot que seul(e)?

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #5005
    Bridget
    Maître des clés

    Depuis quelques temps on me parle de la différence entre "l’état de tomber amoureux" et "aimer une personne".

    Et de plus en plus je commence à y croire.

    Mais voilà un phénomène qui se confirme de plus en plus avec l’âge, certaines personnes restent en couple pour ne pas être seule!([url=http://www.lesbridgets.com/index.php/Vivre-a-deux-en-couple-le-quotidien/Mieux-vaut-etre-mal-accompagner-plutot-que-seule.html]cf article Mieux vaut être mal accompagner, plutôt que seul[/url])

    Oui combien d’amis ont des plans culs avec des hommes qui ne s’amusent plus en couple mais qui restent avec cette personne parce que les habitudes sont là, le partage des frais (loyer, courses…), la sécurité de cette femme qui les aime et qui est là depuis quelques années.

    D’autres voyant la trentaine arrivée, me disent que de toute façon au pire si ils ne trouvent pas LA bonne, il resteront pas dépit avec un "pas trop mal"…

    Ces deux exemples me font un peu peur, vous en pensez quoi?
    Vous l’avez constaté, entendu? vous y pensez aussi?

    Moi perso cela me fait beaucoup psychoter quand je rencontre un mec approchant la trentaine (ou l’ayant dépasser) quand à ces réels intentions envers moi.

    #5034
    Anonyme
    Invité

    Bonjour,
    Malgré mon anti Walt Disney notoire:blush: , je crois fermement que l’expérience est la somme des baffes ramassés.

    C’est à dire que je suis certaine que, grâce à nos diverses beignes, erreurs de casting , désillusion, ratages et j’en passe, on peu trouver enfin cette fameuse bonne personne.
    Grâce à tout ça on sait clairement ce que l’on veux et surtout ce que l’on ne veux plus. Donc a nos trente ou quarante ans, on est enfin apte à éviter un gros paquets d’erreurs.

    Ce petit préambule pour les gens qui tirent des leçons et je pense que nous sommes nombreux.

    Après il existe une autre catégorie de personnes. Ceux qui gardent les yeux bien fermé quoi qu’il arrive et qui sont extrêmement fort pour se raconter à eux même un phénoménal paquet de conneries.

    Ceux là font partie de ceux qui préfèrent clairement être mal accompagné plutôt que seul.
    Savoir se supporter soi même quand on est seul est pas donné a tout le monde.
    La solitude est une chose très difficile à vivre. L’homme est un animal sociable.Rentrer seul chaque jour et parler à son chat durant des mois ça emballe pas forcement les foules.

    Certaine personnes vont de fait préférer tolérer un con joint ( l’écart entre con et joint est fait exprès ) plutôt que rester seul.
    D’autres vont se coller en couple avec des personnes qui ne leur conviennent pas et se raconter qu’il s’aiment alors que c’est faux.

    Dans certains cas ils arrivent même à trouver un équilibre. Notamment dans le cas de gens qui vont aller tromper a droite a gauche, finalement çà leur permet de supporter l’autre qu’il n’aiment pas.

    Je me suis aussi posé la question: Dois je rester seule en attendant ce foutu Graal ou ne devrai je pas trouver un homme bien, mon fils a besoin d’une présence masculine?

    Je crois qu’on a tous par moment des questions ou l’on revois ses exigence un peu à la baisse , car être seul , c’est bête, mais c’est parfois tellement dur, qu’on préfèrerai presque être mal accompagné, parce que au moins quelqu’un sera là pour nous tenir la main.

    #5381
    Anonyme
    Invité

    Allo

    Je suis une femme début quarantaine plutot mignonne,séparé depuis 4 ans seule par choix d’une relation de 21 ans
    J’ai laissé beaucoup de plume les dernière année,perdu de l’estime de la confiance,maintenant je suis moi et heureuse de l’être.
    Je me sens seul quelque fois,surtout manque de tendresse,la première année,le sexe me manquais quelques aventure,mais ne remplace un homme que j’aime.
    Aujourd’hui j’ai appris a vivre avec une carapace pour me proteger de ses personnes qui se foutent des sentiments.
    Ce que je sais je vieillie ma fille a 19 ans,cela me fais peur,mais j’aime mieux vieillir seule qu’avec un mal accompagné.
    Mais je sais qu’il existe
    Voila!

    #5383
    Anonyme
    Invité

    Chesterfield a pointé un élément important: l’homme n’aime pas la solitude…ce en quoi je suis totalement d’accord…

    j’illustrerai ce point avec un exemple…celui de mes parents…
    plus de 20 ans de vie ensemble…ils ne s’aiment plus, ils se parlent mal, ma mère voyage énormément pour son travail mais je crois aussi que c’est un moyen d’évasion!

    Vous vous demandez: pourquoi ils ne divorcent pas?!? Je pense que le mot LÂCHETÉ convient le mieux dans ce cas…par peur de la solitude et de l’incertain, ils ne se séparent pas…alors qu’ils seraient bien plus heureux chacun de leur côté…ils pourraient même rester "amis"…

    Alors je ne plains pas les personnes dans ce type de cas… car ce sont elles qui on choisit de vivre et de se créer leur propre enfer…car comme disait Sartre "l’enfer c’est les autres", mais si on y participe c’est aussi notre "moi" qui le crée…

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.