Rupture amoureuse - Séparation

Facebook serait responsable d’un divorce sur 3

Cela fait déjà quelques temps que l’on sait qu’un mariage sur 3 en France finit en divorce quand ce n’est pas 1 mariage sur 2 en Ile de France.
Depuis 15 ans, les français ne cessent de se séparer. On sait que les séparations et ruptures ont augmenté de 63% en moins de 20 ans. En effet, le taux de mariages diminue alors que celui des divorces augmente.

Les principales raisons de divorce évoquées sont dans l’ordre :

  • L’éloignement : A force de trop se sacrifier, de trop s’engueuler on finit par en avoir un ras-le-bol et le plus souvent c’est la femme qui part.
  • La différence d’âge : On vous évitera le couplet sur l’homme qui part pour une femme plus jeune.
  • L’ennui : peut-être la raison où l’on peut le plus agir avant qu’il ne soit trop tard.
  • Les problèmes d’argent : Selon si l’un est plus cigale ou fourmi
  • Le sexe : Que ce soit pour des questions hormonales ou la crise de la quarantaine par exemple, les envies de chacun des partenaires ne sont pas toujours synchro. Parfois certains impatients finissent par aller voir ailleurs.

Peut-être aussi avec l’arrivée des différents sites et applications de rencontres la croyance qu’on peut toujours trouver mieux. Toutes ces raisons qui peuvent rapidement conduire à l’infidélité. Heureusement toutes les mariages ne se terminent pas avec une infidélité et certains arrivent à faire un divorce à l’amiable.

Une nouvelle (petite) étude, réalisée par un cabinet d’avocats anglais révèle que Facebook serait responsable d’1/3 des séparations.

Mais calmons nous ils ont analysé que 200 divorcés.

Même si ils ont tout de même pu constater dans 66 demandes de divorce que Facebook a été mentionné comme l’une des raisons principales de la séparation.

C’est pas faute déjà en 2009 de vous avoir partagé 10 bonnes raisons de ne pas s’inscrire sur facebook quand on est en couple.

En fait grâce à Facebook, les partenaires découvriraient les infidélités de leur femme ou mari notamment grâce aux géolocalisations, photos compromettantes ou commentaires sur des statuts (par la maitresse ?).
De très bonnes preuves utilisées contre lors du jugement du divorce.

Saviez-vous que depuis quelques temps Facebook n’affiche plus si quelqu’un est séparé ou divorcé ? Vous ne serez donc pas surprise de ne plus voir apparaitre ce genre d’infos dans votre fil d’actu.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.