Sponser

Once : notre avis sur l’application de slow dating

Rencontres en ligne
Mis à jour: mars 16, 2019

L’application Once a fait son apparition fin septembre 2015 en France, depuis nous la testons chaque jour sachant qu’elle s’adresse surtout au trentenaires qui seraient blasés de la consommation de profils (corps) sur Tinder.
Once se présente comme une application de « Serious dating » pour les 20-30 ans urbains.
Il est toujours intéressant de tester des nouveaux services en terme de dating. Surtout que dans les premiers mois du lancement d’une appli de ce type, il y a une présélection naturelle de personnes connectées, curieuses appelées aussi « early adopters ».

Et surtout depuis plus de 2 ans, on a eu le temps de faire plus d’une fois (quoique) le tour de l’application leader du marché, Tinder. Alors du nouveau dans ce domaine est toujours le bienvenu.

On avait déjà donné notre avis après 3 semaines d’utilisation, et on pense toujours la même chose.

Dans l’absolu, voici la description du concept de Once

Vous remplissez rapidement un profil avec des photos de vous.
L’application vous envoie quotidiennement à midi une notification pour vous présenter votre « tête à tête » du jour.
Vous avez ainsi accès au profil et photos d’une unique personne pendant 24 heures.
Si la personne présentée vous plaît, vous pouvez le lui faire savoir sur l’application.
Si vous lui plaisez également, vous pourrez alors discuter en ligne avec elle.
Sinon il faudra patienter jusqu’au jour suivant pour découvrir un autre « match ». Ou bien payer pour avoir accès à plus de profils et forcer le destin pour un prochain tête à tête virtuel.

Pour des rencontres d’un nuit, s’inscrire gratuitement sur casualdating.fr

Once revendique une offre sérieuse et qualitative alors pourquoi ne pas tester alors que c’est gratuit.

Qualitative, pas sûre. Sur 98% des profils proposés rien de folichon (sachant qu’il arrive parfois qu’on nous propose 2 profils dans la journée). Côté hommes, il semblerait qu’il y ait de beaux profils mais pour la plupart des faux. Aucune interaction.

Le plus ergonomiquement, elle est assez intuitive et agréable. Mais c’est tout.

L’application revendique une sélection humaine.

Une trentaine de personnes choisirait pour nous le profil qui peut nous convenir.
Bonne idée mais pour que cela arrive, il faudrait déjà qu’elle me demande ce que je recherche plus précisément ce qui n’est pas vraiment le cas (pour le moment ?).
On me demande juste : la fourchette d’âge, le type (caucasien, asiatique, moyen oriental..) et sa religion.
Approximativement, il y a 2 éléments sur 3 dont je me fiche complètement.

Depuis un peu plus d’un mois, je n’ai donc liké qu’un seul profil proposé et cet homme n’a même pas visité ma page. (parce qu’on peut voir si le profil du jour qui nous a été sélectionné a déjà visité notre page).

S’inscrire gratuitement sur Elite rencontres

Une rencontre par jour !

Le concept peut être intéressant dans le sens où cette rencontre sera plus précieuse, où on fera plus attention. Mais en fait, non pas vraiment.

Des rencontres, on en fait toute la journée. Certains moins selon où ils travaillent, habitent mais ce n’est pas parce qu’on va croiser une seule personne par jour dans la vraie vie que l’on va se dire qu’elle est importante et qu’il faut absolument lui parler.

Quand on voit dans quelle mesure on peut zapper à gauche des profils sur Tinder, statistiquement il y a très peu de chance qu’en voyant un seul profil par jour on trouve notre bonheur.
Et puis le but d’une application est souvent d’être rapide et efficace, pour le moment l’opposé de ce que j’ai pu tester sur Once.

Là en l’utilisant, j’ai plutôt l’impression que je me rapproche plus rapidement seule avec ou sans chat de la ménopause.

Dans le même sujet
loading...

7 commentaires sur “Once : notre avis sur l’application de slow dating

  1. Luciane dit :

    Bonjour, je me sens toujours un peu septique devant ces inventions pour faciliter les rencontres. Ces commentaires ne m’aident pas non plus. Pourquoi installer une application de rencontre dans son téléphone? On fait fi de l’espace et du temps. Quelque chose est en train de se passer et nous sommes en train de nous robotiser, nous créer des dépendances aux machines sans retour en arrière. Quelles conséquences pour les générations à venir? J’ai peur.
    j’ai l’impression que les sites et les applis de rencontre nous indiquent combien c’est une difficulté actuelle d’entrer en relation. Nous manquons de modèles, nous n’avons pas le mode d’emploi pour rencontrer le sexe opposé.

  2. morgane dit :

    APPEL À TEMOINS

    L’émission Capital sur M6 prépare actuellement un reportage sur les applications de rencontres (Tinder, Happn, Lovoo…).

    Nous aimerions interviewer des célibataires (hommes et femmes) qui utilisent ces applications sur Smartphone.

    Alors si l’aventure vous tente, que vous avez entre 20 et 35 ans, et êtes dispo au mois de mai le temps d’une journée, n’hésitez surtout pas à me contacter pour plus d’infos !

    MORGANE par mail à morgane@soda-presse.fr

  3. greslin dit :

    parfait et comment faire pour s’inscrire sur ce super site

  4. SYLVIE GIROUD dit :

    Un mois et demi que je suis sur cette appli et juste j’hallucine ! On ne me propose que des moches. Oui je suis cash mais là franchement ! Mes amis n’en reviennent pas! Ils se demandent si les matchmakers ont vu mes photos… Je dis ça sans prétention. On me fait souvent des compliments quand je sors, je me fais souvent aborder, bref, je sais que sans être un top modèle je plais. De plus il y a des faux « matches ». Plusieurs fois j’ai envoyé un message à un gars qui m’avait liké, vu qu’il ne me répondait pas je lui ai demandé pourquoi. Il m’a dit qu’il n’avait jamais liké mon profil. Je mets des étoiles à des photos d’hommes et ne reçois en proposition que ceux auxquels j’ai mis la plus petite note ! A quoi ça sert?Et parfois on me propose quelqu’un à 100 km de chez moi alors que j’habite la deuxième ville de France !!! J’ai deux amies qui sont sur l’appli, elles font le même constat.Je mets 0/5

  5. Alexein dit :

    Pompe à fric!!!! ça partait pas mal pourtant, puis j’ai vite compris le problème: chaque jour je reçois une ou deux demandes de chat floutée (et apparemment, cf commentaire plus haut, c’est pas une demande du tout, la cerise) . vu le rythme auquel ça défile (une proposition par jour, pas pour la fille qui en reçoit visiblement plusieurs, que quelqu’un choisis pour toi mais alors pas toujours judicieusement), l’effet loto de la demande de chat te laisse pas indifférent, (et surtout t’as pas envie de louper la peut-être, rencontre de ta vie ;-)). donc tu paies pour avoir des couronnes et avoir le droit de voir son visage et de pouvoir discuter avec elle le cas échéant. tu comprends vite qu’il te faut partir au minimum sur 30 euros par mois si tu veux pas multiplier les petits tarifs qui au final te feront taxer encore plus. le problème est que parmi les demandes de chat, là y’a plus de sélection du tout. A chaque fois, BIM, 2€, dans beaucoup de cas pour rien, tu zappes le profil direct. donc la caisse se vide à vitesse grand V. Bien sûr, ta rencontre du jour te convient à peu près 1 fois sur 4 et comme c’est pareil de l’autre côté, je vous laisse faire le calcul du temps d’attente. Au bout d’un moment, las d’attendre, tu demandes à choisir le profil qui te sera présenté le lendemain: c’est payant. Et là, blague en barre tu te retrouves avec des profils qui habitent en…Suisse (je suis de lyon), ou dans la plupart des cas à plus de 60 KM de chez toi. Payer, ok, pourquoi pas, 30 euros par mois, c’est le tarif habituel. mais payer dans le vide à ce point, c’est rageant. fini pour moi…

  6. Stephan dit :

    Contrairement à pas mal de personnes j ai rencontré ma chérie sur ce site au bout de plusieurs semaines et en ce qui me concerne j ai trouvé le principe original.
    Évidemment il ne faut pas être pressé puisque un profil par jour c est peu mais au moins on a le temps de le regarder et tout ça sans dépenser un centime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *