Etre célibataire - vivre seule

Les célibataires en France : analyse pertinente en 10 points

Un podcast d’Europe 1 très intéressant au sujet des célibataires à écouter de toute urgence, il est assez rare de ne pas tomber dans le cliché lorsqu’il s’agit de parler célibat dans les médias.
L’émission Il n’y en pas deux comme elle, l’a superbement bien abordé surtout grâce aux interventions très pertinentes de la célèbre psychanalyste Sophie Cadalen.
On a pris des notes pour vous mais on vous invite vivement à l’écouter, il ne dure que 30 minutes :

Les chiffres sur les célibataires en France :

– 18 millions de célibataires en France
– 6 à 12% de la population française
– plus de femmes que d’hommes entre 20 et 24 ans
– 1 parisien sur 2 est célibataire
– 1 célibataire sur 5 est inscrit sur un site de rencontres

Y aurait-il un gêne anti vie à deux ? Peut-être que je ne suis pas faite pour la vie à deux ?

Sophie Cadalen répond par des interrogations : Est-ce que le couple va si bien que ça ?
On reste focaliser sur la vie à deux comme une fin en soi alors que si on est célibataire on n’a pas forcément quelques chose qui pèche. On peut même être très bien si on n’écoute pas la pression familiale.

Y a t-il un profil type du célibataires puisqu’ils se concentrent beaucoup dans les grandes villes ?

Pas forcément. En ville, il y a juste moins de pression du couple et le mode de vie permet de rester célibataire.

Est-ce que je veux vraiment être en couple ?

Le couple n’est pas le seul modèle social d’existence. On a le choix. L’aboutissement obligé n’est plus le couple. On peut avoir le luxe de ne pas l’être.

La plupart des célibataires sont-ils trop exigeants ?

Ce n’est pas parce que nous sommes célibataires que nous devons prendre tout ce qui passe.

Faire un enfant seul ?

1 femme sur 4 de plus de 45 ans en Allemagne n’a pas d’enfant alors que seulement 1 femme sur 9 en France
Personne ne se dit quand je serais grande je ferais un enfant toute seule.

Les phrases que les célibataires en ont marre d’entendre :

Alors les amours ? toujours célibataires ?
Je ne t’ai pas invité samedi soir parce qu’il y avait que des couples. (Non le célibat n’est pas une maladie)
T’as essayé les sites de rencontres ?
T’as tout pour plaire, je comprends pas pourquoi t’es célibataire ?

La solution pour les personnes en couple qui ne savent plus quoi dire : Qu’on ne nous en parle pas, si on veut parler de notre célibat on en parlera de nous mêmes.

Une piste sur le pourquoi on est toujours célibataires

S’interroger sur l’idée du couple, ce que l’on veut vraiment dans cette recherche.
Beaucoup de célibataires devenus en couple disent quelques mois après que c’était mieux avant. 

Pourquoi on a du mal à se mettre en couple à Paris plus qu’ailleurs ?

A cause du choix, il est difficile de “sortir du magasin”.

La plupart des personnes en couple le sont pour ne pas être seules

Il y a des personnes qui ne supportent pas d’être seules. Certaines personnes peuvent être en couple pour ne pas être seules selon Sophie Cadalen se serait la grande majorité des couples ! 

A lire Tout pour plaire et toujours célibataire de Sophie Cadalen

Comments (2)

  1. Bah voilà exactement!
    Y’a même plein d’autres arguments, le célibat c’est tellement génial! Quand on me dit: “mais je ne comprends pas qu’une jolie fille comme toi soit célibataire”. Je réponds toujours: “mais c’est un choix, pas une fatalité”. D’ailleurs, j’ai toujours été plus heureuse (mais aussi productive et satisfaite de ma vie) lorsque j’étais célibataire que quand j’étais en couple, et croyez-moi, j’ai essayé les deux!

  2. Je prends des gants pour faire un commentaire sur ce sujet, si délicat. Je suis un peu dans de l’agacement, voire un peu de révolte avec ce texte sur les célibataires. De mon côté, je voudrais mettre au premier plan toute la souffrance qu’il y a dans le célibat non choisi. Surtout quand le sens de l’existence pour une majorité de la planète est d’aimer, être en relation, se sentir aimé.
    Je reconnais qu’il faut prendre le temps de se préparer, voire même faire un travail sur soi avant de choisir l’aventure de vivre en couple. Sans cela, je crois que beaucoup d’hommes et de femmes ne peuvent pas vivre une relation de couple satisfaisante. Cela ne veut pas dire qu’il faut faire une croix sur la vie à deux.
    Cela veut dire qu’aujourd’hui, ce n’est plus comme pour nos parents, nos grands-parents. De la même façon que nous nous faisons de plus en plus accompagner pour nous réaliser dans notre travail, je crois que nous avons de plus en plus besoin d’être accompagnés pour construire un couple durable.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.