Avoir connu un seul homme dans sa vie !

  • Ce sujet contient 14 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 16 années et 3 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #2607
    Bridget
    Maître des clés

    Voilà le sujet est comme d’hab dans le titre.

    Croyez vous que l’on puisse rester toute une vie en ayant connu un seul homme et donc un seul partenaire dans sa vie?(voir une seule femme)

    Avec notre société, et cette tentation qui est tellement grande, peut-on resister à l’envie de voir si c’est pareil ou mieux ailleurs ?
    Qu’en pensez vous?

    Pour ceux qui me connaisse (hein ciphae !) tu te doutes bien que c’est pas mon cas!:blush: Mais je pense que la question mérite d’être poser.

    Je donnerai mon avis plus tard pour une fois.:silly:

    #2611
    Anonyme
    Invité

    Oui bah alors pour toi même si tu y crois c’est mal parti (euh on peut recommencer?)

    Je ne pense pas… Je pense que chaque personne a un chemin personnel a parcourir et cela passe par des étapes obligatoires et d’autre moins, pour se construire, pour s’enrichir et dans notre société ça un peu un leit motiv.

    C’est une bonne chose, il faut aller voir ce qui se passe ailleurs pour mieux définir ses propres choix et ses propres valeurs en amour. C’est a apprentissage que moi j’appelle "l’histoire personnelle" et cela indépendemment du couple.

    Attention je ne dis pas de collectionner et il peut arriver que l’on trouve un grand amour du premier coup, mais tu l’as dit toi même dans un précédent sujet : notre premier amour est rarement le bon, car finalement comment etre sure de quelque chose dont on ignore tout?

    Le sentiment amoureux est tellement vaste, il prend des formes différentes selon la personne. La sagesse s’acquière avec l’expérience… L’amour ça chamboule tout parfois, on découvre ça adolescent et c’est un ras de marée d’émotion, il faut apprendre a les définir a les canaliser pour devenir meilleur, ne pas se tromper et je pense que cela est faisable grace aux autres.

    Et pus les gens changent ! Honnetement nous ne sommes pas sures que l’homme ou la femme qui nous plait à 30 ans nous plaira toujours a 50 ou 60, même en ayant eu différentes expériences, alors imaginez vous a 20 ans !

    Evoluer en même temps que son partenaire n’est pas évident, et je pense que l’on est peut etre fait pour vivre une partie de notre vie avec une personne et parfois les chemins se séparent pour nous mener vers d’autres, alors soit on peut se retrouver soit on s’oublie (d’une certaine manière)

    Cela me fait profondemment penser au livre "le Zahir" de paulo Coehlo, sur l’Amour et ce que l’on peut accepter par respect de l’histoire personnelle de l’autre… Je vous le conseille, il est merveilleux.

    PS : mes propos pourraient etre mal interpreté par certains, je crois en la fidélité par contre, jamais plus d’une personne a la fois ! hihihihi

    #2612
    Anonyme
    Invité

    Mmmmm je pense qu’on peut aimer une même personne toute sa vie.
    Par contre résister à la tentation, c’est plus difficile.Il y a tellement de choses et de gens à découvrir.
    Si le degré de complicité est grand au sein d’un couple, il est clair qu’on peut ne pas ressentir une certaine routine et innover chaque jour.
    Pour ma part, j’ai vécu pas mal d’histoires mais aujourd’hui, j’aspire à être avec mon copain et découvrir les choses à 2 car on apprend à être amis, amants, amoureux.

    #2613
    Anonyme
    Invité

    oui mais justement tu peux aspirer a ça parce que tu as connu d’autres histoires qui t’ont permis de savoir ce que l’on était capable d’obtenir d’un couple.

    Bien sur on peut aimer quelqu’un toute sa vie en restant ou pas avec. mais est ce forcément le premier ?

    Elle est là la question ?

    #2614
    Anonyme
    Invité

    Ah bah il est clair que je te rejoins dans ta vision des choses car je ne pense pas qu’on puisse être sur la même longueur d’onde que quelqu’un toute sa vie pour la simple et bonne raison qu’on doit se construire par soi même et non à travers une entité ou quelqu’un d’autre.
    Pour savoir ce que l’on veut, il faut essayer, se planter ou transformer l’essai en réussite 🙂
    Après ma tante n’a connu que mon oncle…enfin c’est elle qui le dit!!

    #2615
    Anonyme
    Invité

    Ma mère aussi n’a connu que mon père mais c’était une autre époque et cela rejoint le sujet de "pourquoi autant de célibataires?" la donne et les mentalités ont changé… Nous sommes d’accord !

    #2616
    Anonyme
    Invité

    Ce qui n’empeche pas au moins d’espérer passer toute sa vie avec la même personne.
    On parle beaucoup plus de ces personnes qui ne restent pas toute leur vie ensemble. Mais jamais du nombre non négligeable de ceux qui se rencontrent, se marie et ne se séparent que lorsque l’un des deux décède.

    Par ailleurs, encore changement de mentalités mais on se sépare plus facilement aujourd’hui car ce n’est plus le genre de choses qui sont tabou.
    Au lieu de cela, les générations avant nous restaient mariés, vivaient ensemble mais ne dormaient pas ensemble et allaient voir ailleurs.

    Je préfère quand même la mentalité que l’on a aujourd’hui.
    [i]Le tout est de trouver la bonne personne (et ne l’ayant pas trouvée, je confirme que c’est la partie la plus difficile)[/i]

    #2617
    Anonyme
    Invité

    Bien sur ça n’empêche pas d’espérer, encore heureux dailleurs! ou plutot que d’esperer, y aspirer..

    #2618
    Bridget
    Maître des clés

    D’un autre point de vue, je pense qu’une nana, avec son premier homme, c’est celui avec lequel elle a peut-etre le plus de chances que ça tiennent dans la durée.(je dis pas pour la vie mais au moins pas mal d’années)

    Je m’explique, je trouve que lorsqu’on a connu plusieurs hommes c’est difficile de faire son choix.
    certains ont des qualités que d’autres n’ont pas et vice versa même si on aime chaque personne à sa façon, on repense souvent à ses autres hommes qui avaient ses trucs en plus.
    Mais surement que lorsqu’on a trouvé la bonne personne on oublie toutes les qualités des autres hommes?

    Même si d’autre part je pense qu’une femme qui aura connu un seul homme aura un besoin de tester son charme, et de voir si c’est pareil ailleurs? sinon à part en écoutant son coeur…:kiss:

    En faite je crois qu’il n’y a pas de sciences exactes, il faut vivre l’instant présent:
    Si une nana a rencontré l’homme de sa "vie" à 18 ans alors qu’elle vive cette histoire et ne regrette rien, car il y a tellement de femmes qui attendent de trouver l’amour et qui sont encore célibataire à plus de 35 ans.

    Il faut juste savoir qu’il y a des choses qu’on vit à 18 ans qu’on ne vivra pas forcément à 35 ans…

    En ce qui me concerne je suis contente d’avoir connu d’autres hommes :blush: et de ne pas être rester à ma première "vrai" histoire, je serai vraiment passé à côté de pas mal de choses :blush:

    A chacun de se construire son vécu amoureux.

    kaztor : en ce qui concerne "l’espoir de vivre toute sa vie avec la même personne ça c’est un autre débat…"

    #2619
    Anonyme
    Invité

    tou est dit oh grande pretresse ! (je sais que tu aimes bien !:P )

    #3585
    Anonyme
    Invité

    Allez je vous donne mon point de vue de garçon et mon expérience de couple. Nous sommes l’un pour l’autre le premier et le seul (on s’est connu au lycé et on a évolulé ensemble).
    Ce n’était pas un désir qu’il n’y ai qu’un femme dans ma vie ou une philosophie ou quoi que ce soit, mais juste le hazrad je suis tombé sur elle et c’ést la bonne. Je sais même pas si c’est une chance ou si c’est un inconvénient, mais voila aprés toute ces années je suis toujours aussi amoureux et je vois pas pourquoi j’irais chercher ailleur le bonheur qu’elle me donne déjà.
    Voila, pas de leçon juste notre exp. ça peut arriver mais c’est pas une règle et je sais pas si c’est bien je peut juste vous dire que de mon coté (et en toute honneteté je referais pareil si il fallais le refaire).
    L’inconvénient c’est peut être notre manque de "référentiel", l’avantage c’est qu’on a tout appris ensemble et que ça donne un complicité trés forte et on contunus a apprendre….;-)
    Quand nous nous sommes rencontré elle m’a offret une carte avec dessus une citation d’Arthur Rimbaud "L’amour est a réinventer" c’est ce que j’ai fais graver sur une bague que je lui ai offerte parce qu’il nous faudra plus d’une vie pour le réinventer…

    #3591
    Anonyme
    Invité

    Je n’avais pas vu ce sujet :blush: et l’arrivée de Skyzz et sa réponse me le montre seulement maintenant.

    Alors j’ai vécu une situation identique avec une histoire qui à durée 14 ans (la toute première véritable relation, celle qui commence au lycée). L’impression que c’est la vie et que le couple durera toujours. On apprend la vie ensemble avec ces bons et ces mauvais côtés, on a le sentiment ne n’être qu’un et de tout partager…
    Alors, sans jouer l’oiseau de mauvaise augure, je dois avouer aujourd’hui, fort de quelques expériences en plus (Rupture au bout de 14 ans, plusieurs rencontres ensuite,…) que n’avoir connu qu’une seule personne (homme ou femme) dans une vie cache pas mal de réalités. Et je vous assure que celles-ci sautent aux yeux lorsque cette belle idylle s’arrête…

    Donc j’aurais un avis un peu moins rose sur ces histoires uniques (Mais mon expérience n’aide pas non plus).

    Et il n’est pas pour autant question d’aller voir ailleurs pendant la relation, bien au contraire.

    je ne doute pas que les histoires d’amour unique existent mais, de mon point de vue, elles sont dangeureuses car le manque d’expérience et l’habitude sont difficiles à prendre de plein fouet si jamais celles-ci ne durent pas une vie.

    #3592
    Anonyme
    Invité

    [b]fredc écrit:[/b]
    [quote]je ne doute pas que les histoires d’amour unique existent mais, de mon point de vue, elles sont dangeureuses car le manque d’expérience et l’habitude sont difficiles à prendre de plein fouet si jamais celles-ci ne durent pas une vie.[/quote]

    Je suis lucide et je partage ton point de vue. Ce que je dis c’est juste que tant que ça marche c’est quand même con d’aller chercher ailleur ce qu’on a et que de toute façon le tour de la question (cf Dom Juan (la piéce)) on le fera jamais (même avec une seule femme dailleur). Cest autre chose c’est tout.

    En tout cas tu as dû dégustER au bout de 14 ans. Vous aviez des enfants?

    #3596
    Anonyme
    Invité

    100% d’accord, tant que ça marche.
    Mais c’est un peu comme le verre de trop, on s’en rend compte souvent trop tard.

    Non pas d’enfants heureusement et malheureusement en même temps.
    Heureusement car c’est une histoire d’adulte qu’il faut régler et malheureusement car étant un bisousnours 😛 je veux des enfants..

    Et oui j’ai bien dégusté mais j’ai essayé de rebondir assez vite et j’avoue ne pas m’en être trop mal sorti jusqu’à aujourd’hui.
    Maintenant rien n’est oublié, juste estompé, le temps et les rencontres font leurs actions respectives…

    #3599
    Anonyme
    Invité

    [b]fredc écrit:[/b]
    [quote]
    Et oui j’ai bien dégusté mais j’ai essayé de rebondir assez vite et j’avoue ne pas m’en être trop mal sorti jusqu’à aujourd’hui.
    [/quote]

    Et oui il faut toujour rebondir… comme disais le poéte
    [i]"Dans le genou qui rebondit
    C’est là que tout se joue
    C’est un état d’esprit

    Si l’élastoc, tu l’as pas dans la tête
    T’auras le genou mou
    Et la rotule bébête

    Je rebondis sur les soucis
    Des petits et des gros tracas
    Cacas je fais fi "[/i]
    je vous laisse deviner de quel poéte il s’agit paske là…:unsure:

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.