Sponser

Her : une vision réaliste de nos futures relations amoureuses ?

Films romantiques, sur le couple et le célibat
Mis à jour: novembre 5, 2017

A une époque où les gens osent de moins en moins draguer dans la rue ou dans un bar, il n’est pas rare de connaître quelqu’un qui a rencontré son partenaire ou d’avoir soi-même déjà rencontré quelqu’un grâce à un site de rencontres.
Beaucoup d’entre nous ayant déjà connu ces relations naissantes sur le net, comprendront tout à fait ce que peut vivre et surtout ressentir Theodore dans le nouveau film de Spike Jonze, Her.

Pour ceux qui en doutent oui nous pouvons tomber amoureux d’une « personne » que nous n’avons jamais rencontré et créer une relation plus intense qu’avec une personne réelle.


Ce qui est « à peine » différent c’est que Theodore achète un système d’exploitation intelligent appelé « operating system » (ou OS) qui s’adapte et évolue constamment en fonction de ce qu’il ressent et apprend.

Le sien s’appelle Samantha et surtout elle a la voix légèrement cassée et suave de Scarlett Johanson ce qui permet facilement aux spectateurs de projeter le fantasme d’entretenir une relation virtuelle l’actrice pulpeuse.

Quid : Si la voix avait été celle d’une inconnue, est-ce que le film aurait-il été aussi intéressant ?

La bande-annonce de Her


Theodore sait donc à l’avance qu’il ne rencontrera jamais cette petite amie dématérialisée qui en a beaucoup les avantages.
Elle l’écoute, prend de ses nouvelles, elle le fait rire, envoie ses dossiers, lui rappelle ses rdv et lui demande comment ce sont passés ces derniers. Mais surtout à chaque fois qu’il en a marre, qu’il a besoin de se retrouver au calme, comme Samantha n’est juste qu’une oreillette, il la coupe et l’allume selon ses envies.

Le réalisateur a voulu imaginé nos futures relations dans quelques dizaines d’années. Des relations maitrisées qui deviennent au final de plus en plus individualistes et égoïstes mais qui correspondraient plus à nos façons de vivre.

Le film a peut-être quelques longueurs, certains m’ont dit s’être ennuyés.
Personnellement, j’ai beaucoup aimé et je suis repartie avec beaucoup de questions.

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *