Soirées, voyages, rencontres

Avis : mes 2 séjours linguistiques adultes avec ESL pour apprendre l’anglais

Je reviens plus en détails sur mon expérience en séjours linguistiques adultes pour apprendre l’anglais à l’étranger avec ESL. Comme je le disais dans mon premier article de l’époque, j’ai fait plusieurs devis en cherchant sur Google et c’est finalement ESL qui s’est avéré être l’organisme le moins cher mais aussi celui qui m’a reçu avec le plus d’écoute et de réactivité.

NOTE :  j’ai financé ces 2 séjours. Cet article ne m’a pas été commandé par ESL et je referais encore un 3ème séjour très prochainement quand je me serais décidée sur le pays

Quand j’ai réservé mes séjours, mon niveau d’anglais était véritablement débutant.

À l’époque, je sortais avec un homme totalement bilingue qui me confirmait chaque jour l’intérêt d’apprendre l’anglais mais aussi avait du mal à assimiler que je ne parle pas du tout ou presque cette langue lui qui vivait à Paris et avait grandi avec les jeux vidéos et les séries en VO.

Pourtant ayant fait allemand première langue, des études artistiques en province, pas de film en VO, pas d’argent pour voyager, et personne autour de moi ne parlant anglais : tous ces facteurs ont eu raison de mon piètre niveau d’anglais.

Mais depuis longtemps, je voulais remédier à ça. Rien que pour m’ouvrir un pan de connaissances disponibles uniquement en anglais sur certains livres et surtout sur internet, puis aussi me permettre de rencontrer d’autres personnes ne parlant pas français.

En attendant mon séjour et pour ne pas être complètement paumée à mon arrivée notamment pour demander ma route, dire où j’ai mal et ce que je veux manger, je me suis servie de l’application de langues Babbel. C’est intuitif, vous révisez des mots, expressions quotidiennement. Si vous êtes rigoureux, on progresse assez rapidement et ça rassure pour le moment du départ.

Le séjour linguistique a été une des meilleures décisions prise dans ma vie

  • Australie : 3 semaines

Le premier séjour fut en Australie à Brisbane qui même avec le billet d’avion me revenait moins cher (jusqu’à -40% avec skyscanner) sur un mois par rapport à l’Angleterre et ses hébergements hyper couteux plus le coût de la vie au quotidien.
Un séjour qui m’a permis de cocher plein de cases dans ma bucketlist comme aller en Australie, caresser un koala et donner à manger à un kangourou.
J’avais 35 ans. Je suis revenue plus confiante en moi, j’avais acquis des bases mais 3 semaines n’étaient clairement pas suffisantes.

extrait de Bridget Jones 2 pendant le cours d’anglais en Australie
  • New York 8 semaines

Puis l’année d’après, je prenais toutes mes économies et retournais pour la deuxième fois aux Etats Unis et plus précisément à New York pour faire un séjour linguistique de 8 semaines.
Au total 3 mois passés avec les américain avec un détour de 10 jours à San Francisco.C’est à Brooklyn où était l’école que j’ai passé la plupart de mes journées et pour le moment un de mes voyages les plus inoubliables.
Il y a tous les jours des activités de proposer (match de baseball, cinéma plein air, restaurants, cinéma, atelier…).
Il y avait des personnes de tous âges et toutes nationalités, j’en ai revu plusieurs depuis qui sont restés mes amis.


Au total, j’aurais fait plus de 11 semaines de cours intensifs en séjours linguistiques, c’est à dire en immersion totale à appliquer mon anglais au quotidien notamment pour des questions pratiques.

La meilleure preuve de l’efficacité de ces deux séjours est que 3 ans après, j’ai décroché un job avec un client à l’international.

Nous avons échangé uniquement en anglais avec ma cliente allemande. Parmi ma mission, je traduisais et adaptais tous les textes qu’elle me demandait pour le site internet et les réseaux sociaux de France.
Certes mon niveau n’est pas encore assez bon pour écrire directement en anglais des textes et posts et communiquer au nom des marques, je ne suis pas bilingue mais la récompense est immense.

Je n’attends qu’une seule chose c’est d’avoir à nouveau la chance de repartir prendre des cours dans un autre pays anglophone même si je me dis qu’avec mon niveau acquis, travailler sur place serait limite plus efficace.

Tous ces séjours linguistiques ont été entièrement financés par mes soins (avec un peu de mon CPF) et je ne peux que vous recommander de prendre rdv que ce soit par téléphone ou en personne avec les équipes d’ESL pour voir ce qui est le mieux pour vous selon votre âge et votre budget. On a qu’une vie pour réaliser ses rêves.

En savoir plus sur ESL.

En attendant votre voyage, pensez à travailler un peu votre anglais avec Babbel que vous soyez débutant ou ayez déjà quelques bases. Vous gagnerez du temps et peut-être vous passerez à un niveau supérieur en arrivant à l’école qui vous fera progresser plus rapidement.

Comments (7)

  1. L’accueil par Christel à ESL Paris a été génial ! Je la remercie pour ses conseils au niveau de l’école, du voyage et des conseils judicieux en relation avec mon activité professionnelle (théâtre).

  2. Merci ce commentaire. Avez vous était payée par ESL pour le publier ?

    • Bonjour, non j’ai payé chacun de mes séjours. Il s’agit d’un vrai retour de mes deux expériences que je vais renouveler. A chaque fois que j’en parle de vive voix, je donne envie à des connaissances alors je me suis dit que ça pouvait aussi inspirer d’autres personnes. Je l’aurais précisé si j’avais été payé pour l’écrire.

  3. Un grand merci à Christel de l’agence ESL Paris pour son professionnalisme. J’ai obtenu toutes les réponses à mes questions (transfert, assurances, excursions, AVE, famille, cours…) pour un futur séjour à Toronto où ira ma fille de 20 ans cet été ! Tout est clair et bienveillant (ce n’est pas une vente forcée comme le fait l’organisme EF! que nous avions également interrogé…) Nous ne manquerons pas de laisser un avis pour raconter cette expérience et aventure canadienne…À suivre

  4. ESL séjour linguistique   organisme de menteur. .En 2020 ,les pires vacances que j’ai jamais passé, j’ai failli  prendre un   billet retour pour la France. . Résidence sur un parking pas de climatisateur alors que dans les autres résidences  et hôtel  il yen a .. J’ai mis 1 heure à trouver leur résidence alors que j’étais à 50 mètres de celle ci .. Pas d’indication.  Personne n’était visiblement au courant que des étudiants en espagnol y séjourne ici et  de manière régulière .. Merci au monsieur d’avoir chercher avec moi .. les appartements n’appartient pas à l’école et celle ci ne vérifie jamais l’état des lieux. 

    Pas d’encadrement 

    Pas d’accueil 

    Pas de ménage 

    Pas d’indication 

    Des cafard dans certaines chambres 

     on se débrouille  comme on peut 

    Dhabitude je pars avec une autre école et j’ai voulu essayer esl quelle erreur au téléphone .. fevrier 2020 le voyage approche . On m’avait annoncer qu’il y aurait des gens de mon âge avec moi.   Et a mon arrivée surprise jetais avec deux jeune filles de 18 et 19 ans dans le même appartement en observant de plus près je mapercois que  tout  le bâtiment est habité par des jeunes du même âge  .  une dizaine de personnes environs au total néanmoins cela reste peu pour un séjour linguistique  . . Arrive au lundi matin début de cours je m’étonne toujours de voir aussi peu de monde 20 élèves au maximum dans toute l’école  divisé en plusieurs groupe de niveau..  dhabitude je voyage avec plus de  100 étudiant pour le même concept  . 8h30. L’heure du  test arrive cela dure 5 min à l’oral puis on est mis dans  une classe de votre niveau pas d’écrit  , ça ce fait au feeling.  Les écoles n’appartienne pas à esl c’est des partenariats. 

    Les activités ne sont pas énormes du aux nombres d’élèves aussi  faible. Donc pour communiquer  et perfectionner votre langue c’est un peu complique et cela devient pas très fun au fur et à mesure du temps. 

     Il y a le soccer, le surf et la visite des crocodile. C’est tout. Même le magnifique  parc de l’ile n’est pas au programme du toujours  aux nombres d’élèves .

    Les assistants nous dirige vers des tours operator  . et moi qui penser voyager le Costa Rica sans me tracasser de rien

    me voilà en aventurière.

    Du coup je retourne à la résidence et je chercherche des activités à faire mais surtout avec  qui les faire car les gens s’éparpille et j’ai pas payer pour vivre une telle situation de desaroi   le temps passe je déprime un peu   , il fait chaud on est sur un parking et je connais peu la ville  avec une chaleur humide de 32 degré parfois plus c’est dur de tenir pour un voyage organisé  alors beaucoup font la sieste et attende que ça se passe.  On s’est résigner a passer des vacances de chiottes on sors seulement vers 16h  pour aller à la plage d’en face et visiter un peu malgré tout. 

    En 2 semaines j’ai appris quelques mots en espagnol .

    Pour conclure la première semaine  s’ést mal passé mais mon  prof était plutôt bien  puis la 2eme semaine ma prof et un autre était d’une humeur autaine et n’était pas du tout pédagogue, du coup j’ai laissé tomber pendant les 3 dernier jours.  Je m’en foutais  et eux aussi 

    Je suis rentré en France soulager  d’être revenu mais très déçu d’avoir payer pour un séjours rempli de mensonges. 

     Des vacances plus que ratés  si j’avais rajouter 300 e je serai parti avec mon école habituel  et j’aurais passer de bonne vacances mais bon j’ai essayer avec eux ça ne marchera plus. . 

    • Merci pour votre retour. Désolée que votre expérience n’ait pas été positive. Avez-vous pu faire vos remontées à votre interlocutrice en France pendant le séjour ? Je sais que certains collègues de cours avaient été changées d’hébergement en cours de route. Moi personnellement comme dit dans l’article c’était top en Australie à Brisbane et à New York aux US aussi.
      Aviez vous choisi le séjour en ligne ou demandé conseil avant ?
      Je sais que selon les villes, il y a plusieurs écoles et plusieurs logements qui n’ont pas le même confort et surtout la même moyenne d’âge.

Commenter ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.