Sponser

On a vu Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui

Films romantiques, sur le couple et le célibat
Mis à jour: novembre 1, 2017

Nous sommes allées jeudi 26 janvier découvrir en avant-première la nouvelle réalisation de Jean Marc Barr « Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui ».
Nos deux principales motivations étaient tout d’abord l’objectif du film, montrer ce qu’est vraiment la sexualité dans une famille ordinaire mais aussi pour rencontrer le beau Jean Marc Barr (Le Grand Bleu).

 

Première découverte juste avant la projection, on nous apprend que c’est une façon d’aborder le sexe différemment du porno*. Jean Marc Barr a voulu ici montrer du vrai sexe :

« C’est tellement rare de voir au cinéma ou à la télé une sexualité qui ressemble à la vie de chacun. Nos enfants sont exposés au porno dès le plus jeune âge, alors pourquoi ne pas leur montrer ce qu’est vraiment la sexualité ?»

Montrer ce qu’est vraiment la séxualité

Nous avons regardé le film dans la version interdite au moins de 12 ans (il y a une version avec beaucoup moins de scènes coupées interdite au moins de 18 ans).

Après visionnage, premier constat le film s’avère être un docu-fiction souvent même plus proche du documentaire.

Pas de jeu de caméra, de mises en scènes qui font rêver, nous suivons simplement plusieurs couples d’une même famille dans leur intimité sexuelle.
Soit, le plus jeune Romain 18 ans encore vierge et ne le vit pas bien.
Le grand frère la vingtaine bisexuel libertin, il expérimente le triolisme
La grande soeur la vingtaine également, qui débute une relation avec un sex friend,
Les parents qui passent un cap dans leur vie sexuelle et lutte contre la routine
et enfin le grand-père plus de 70 ans, veuf depuis 2 ans qui assouvit ses besoins.

Grande préférence pour le cadet (Mathias Melloul) surtout la scène de sa première fois, mais beaucoup de mauvais jeux d’acteurs (comme la soeur Leïla Denio) mais ceci s’expliquera quand nous apprendrons (seulement) à la sortie du film que les scènes de sexe ont véritablement été tournées !

Alors une question restera en suspens :

– A quel moment un acteur fait-il le choix d’accepter de tourner des véritables rapports sexuels au cinéma?
– A quel moment un acteur devient-il acteur de film porno?
Pour enfin réaliser que nous avons vu en avant-première un nouveau type de film porno sans le savoir.

La mise en scène et la réalisation sont brutes dans l’ensemble peut-etre du au fait qu’elles ont été tournées par deux hommes?
Pas de poésie, peu d’érotisme, du sexe filmé comme si vous étiez dans la maison de vos voisins mais avec des acteurs…

Si ils ont voulu déranger c’est pari réussi. Parfois on se sent mal à l’aise, à ne pas trop savoir si on doit rire, être gênées, excitées ou se taire.
Nous sommes immergés dans une réprésentation de l’intimité sexuelle de plusieurs générations donc voir un homme de 70 ans nu ou un jeune de 18 ans se masturber en cours ne sont pas franchement excitants.

Si le but était de montrer un aperçu de la sexualité d’aujourd’hui c’est à peu près pari réussi (même si il manquait les trentenaires célibataires 😉 )
Mais pourquoi donc avoir tourné de vraies scènes de sexes ? Les suggérer auraient été tellement suffisant et le message serait passé voir beaucoup mieux.

On ne voit pas trop quelle est la cible du film?

Si il est censé être excitant, par moment il pourrait l’être mais les acteurs ne sont pas assez sensuels, les scènes pas assez concrêtes.
Nous avons eu du mal à se projeter dans les personnages du film. Il ne se dégage pas d’amour même du côté des parents.
Aucun feeling dans les regards et de sensualité chez les acteurs, mais sûrement parce qu’ils étaient plus concentrés à maitriser leur érection et essayer de prendre du plaisir?

Curieusement, nous sommes ressorties avec un bon sentiment même si ce n’était pas forcément un réel plaisir à regarder.
Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui n’a rien de malsain (enfin surtout quand on ne sait pas que les scènes sexuelles ont été tournées pour de vraies).
Ce dernier choix fera parler du film comme cela a déjà commencé sur le net.

De là, à conseiller de le voir au cinéma peut-etre pas mais éventuellement le regarder en famille avec des ados pour amener le débat après le film, pourquoi pas?

*Attention, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité de personnes non averties.

Sortie du film prévue début mai 2012.

Dans le même sujet

6 commentaires sur “On a vu Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui

  1. Lorine dit :

    Et le Grand Beau, dans tout ça
    Franchement, ça ne donne pas trop envie d’aller le voir… un porno qui n’en est pas vraiment un et qui, du coup, ne remplit pas vraiment son rôle… un film avec des acteurs qui jouent à ne pas être des acteurs puisqu’ils ont de vraies relations sexuelles… et enfin, un documentaire qui n’en est pas un non plus puisqu’on y retrouve des acteurs connus…
    Aller au cinéma pour voir mes voisins faire l’amour, franchement, je ne vois pas l’intérêt… surtout si vous voyiez la dégaine de mes voisins…

    Mais la question essentielle dans tout ça : COMMENT l’irrésistible Jean-Marc Barr, le beau gosse des flots à tomber ou à tuer père et mère, vieillit-il ? A-t-il la fesse flasque ou musclée ? A-t-il l’abdominal suicidaire ou provocateur ? A-t-il la cuisse dynamique ou la libido en berne ?

    Dites-nous vite, on ne tient plus !

    Merci…

  2. Bridget dit :

    Merci pour ton commentaire Lorine.

    Pour répondre à ta question, vu que Jean Marc Barr et le réalisateur du film, il ne fait pas partie du casting des acteurs, puisqu’il est derriere la caméra…

    Mais pour l’avoir rencontré, il est toujours aussi beau.

  3. Lorine dit :

    Damned !
    Bridget,

    Merci de me permettre d’entretenir mon fantasme Jean-Marc Barrien et quelle chanceuse tu es !

    Tiens, je vais regarder [i]Le Grand Bleu[/i] histoire de fantasmer un peu moi aussi…

    A bientôt.

  4. Marie dit :

    aussi vu!
    et bien moi aussi j’y etais a cette avant premiere! et bizarrement ou non, je trouve ce choix de scene non simulées assez convainquantes et justifiées et j’ai meme d’ailleurs moins aimé le cadet mr melloul et prefere l’ainée donc mlle denio, je peux pas vraiment dire pourquoi, peut etre parceque le cadet m’exasperait a trop en faire?
    bref c’est assez drole de voir qu’avec un meme film, on a des reactions differentes.
    Je ne dirais pas que c’est le film de l’année mais c’est sympa

  5. Lucinda dit :

    GwrgtGtsXgw
    auto insurance rates :] online auto insurance >:OOO

  6. Sandra delon dit :

    Avec ce film, j’ai pu fantasmé moi aussi surtout me mettre en robe sexy osé comme sur http://www.loveandvibes.fr/lingerie-sexy.html mais j’avoue que certains passages m’ont un peu choqué. Sinon belle réalisation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *