Sponser

Témoignage : j’ai grandi dans une famille où le papa ne part pas pour ne pas briser la famille

Vivre à deux en couple, le quotidien
Mis à jour: mai 15, 2018

Nous lisons chaque jour chacun de vos commentaires. Depuis l’arrivée des réseaux sociaux, il y en a malheureusement de moins en moins sur le site mais il y en a encore.
Comme nous l’avions fait pour le commentaire de Morgan 12 ans qui nous parlait de sa maman qui venait d’être quittée et qu’il ne supportait plus de la voir pleurer, on vous partage aujourd’hui celui d’une femme de 42 ans qui a vécu avec des parents qui sont restés ensemble pour ne pas briser la famille.
Un commentaire trouvé sous un de nos articles qui suscite beaucoup de réactions « Il aime follement sa maitresse mais ne quittera jamais sa femme« .

On pense que ce commentaire peut parler à beaucoup d’entre vous. Personnellement, il nous a touché :

En 2018, je vais te donner un autre angle de vue. Un angle de vue que je n’ai jamais rencontré dans ces discussions sur fidélité/infidélité.

L’angle de vue de l’enfant qui grandi dans une famille ou le papa ne part pas pour ne pas briser la famille. Je suis cette enfant.
J’ai maintenant 42 ans et j’avais 16 ans quand mon père est tombé amoureux de quelqu’un d’autre que ma mère.

Ils étaient jeunes, ils avaient 38 et 40 ans car ils m’ont eu très jeunes. Je l’ai su tout de suite, je les ai entendu se disputer.
Je l’avais déjà senti avant de le savoir. Ils sont restés ensemble jusqu’à maintenant, toujours malheureux…

Ils ne sont jamais retombés amoureux, je l’ai senti toute ma vie.

Maintenant leur vie est presque finie et je vais jamais leur pardonner la lâcheté de pas avoir vraiment vécu leur vie.

Et si j’ai appris quelque chose c’est que la vie est le plus précieuse chose qu’on a et les années qui passent ne vont jamais revenir.

Je suis leur fille et ils ont sacrifié leur vie pour que je vive dans une vraie famille mais en fait ils ont juste réussi à laisser passer leur vie à coté d’eux pour créer un fantôme de famille que je ne voudrais jamais donner à mes enfants.

Et non, ma mère n’a jamais été heureuse même si papa est resté à coté d’elle et maintenant elle pleure dans mes bras en pensant qu’avec quelqu’un d’autre elle aurait pu trouvé le bonheur.

Ils auraient pu être tellement heureux pas ensemble…

Et je regarde des fois les adultes autour de moi avec des parents divorcés et je les trouve pas si abîmés que ça. Des fois, je les trouve même beaucoup moins abîmés que moi.

Si vous êtes intéressé par le sujet le livre Je l’aimais d’Anna Gavalda donne le ressenti d’un mari qui n’a jamais quitté sa femme (illustration de l’article capture d’écran du film du même nom)

Dans le même sujet
loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *