Sponser

Pourquoi après une grosse rupture, certains multiplient les histoires sans lendemain ?

Rupture amoureuse, séparation, conseils
Mis à jour: août 11, 2017

Après avoir publié 10 bonnes raisons de pourquoi il rappelle pas, voici ci-dessous une tentative d’explication de pourquoi certains peuvent parfois passer pour des connards alors qu’en fait il est peut-etre juste préférable qu’ils ne rappellent pas.

Voici donc les 5 explications (réfléchies avec des hommes) au sujet de leur surconsommation d’histoires sans lendemain après une rupture amoureuse.

1) Retrouver confiance en soi :  il est blessé dans son ego / sa vision de soi / sa virilité / sa fierté.

Il doit donc retrouver confiance en lui, et pour cela il passe par une période de « je remplis ma liste » pour se rendre compte qu’il plait toujours.
Et comme tout prédateur de base, il pense y parvenir en consommant le plus grand nombre de conquêtes qui soit.

2) Chercher un peu de son ex dans toutes ses conquêtes.

Pour l’instant il ne pense à aucune autre. Il est persuadé qu’il ne retrouvera jamais tout ce qu’il aimait chez son ex, chez quelqu’un d’autre.
La page n’est pas tournée, et il cherche des petits morceaux de son ex dans chacune de vous (voir même dans plusieurs par soirée, pour les pires d’entre eux). Une intelligence, un sourire, un regard, un feeling… 

3) Retour aux sources : retrouver l’avant relation voir le célibat qu’il a pu connaitre auparavant de sa relation

L’enfermement et l’étouffement de son ancienne relation, suivi par la libération de la rupture provoquerait chez certains un retour aux sources, avec un besoin de se sentir vivre uniquement dans des relations sans engagement.
Par exemple, si Monsieur sort d’une relation de longue date avec une « femme maman » (son ex était pour lui plus qu’une mère, qu’une amante), il aura envie de retrouver sa jeunesse pour sentir qu’il est libéré de l’emprise de son ex-mère et vivre une sexualité débridée.

4) La plus courante : la recherche du partenaire pansement (totalement valable pour les femmes également)

Trop de souffrance pendant la relation, il n’est pas encore près pour s’engager à nouveau sur du long terme. Mais le problème est, qu’il a quand même besoin d’affection et de tendresse, sans l’enfermement d’une vraie relation.
Il est donc à la recherche de relation sans engagement. Pas de prise de tête, il profite afin de se reconstruire de cette douloureuse épreuve. (Au dépend des partenaires quand ils ne sont pas consentants)

Lire : J’ai été la nana pansement

5) La pire des raisons : La vengeance, la haine et le mépris de la femme engendrés par la rupture.

« Toutes des salopes, je vais les traiter comme telles ! »
Par esprit de vengeance ou de rancoeur, il est probable que l’homme ait besoin de mépriser pour mieux se retrouver. Dans tous les cas fuir immédiatement ce profil d’homme !

 

Voilà pour certains hommes c’est leur manière à eux d’effectuer le deuil d’une relation.

Une des meilleurs solutions serait qu’ils aillent consulter ou plus simplement qu’ils prennent le temps de se poser les bonnes questions pour repartir sur des bases plus saines.
A noter que ces 5 raisons ne sont pas forcément réserver qu’aux hommes, il semblerait que les femmes ne soient pas en reste concernant cette attitude post rupture. Cette période peut durer malheureusement plusieurs années.

Enfin mesdames si vous croisez ce type de profil sur votre chemin, vous avez beau être une fille géniale si il n’est pas prêt, IL N’EST PAS PRET.
Par contre si ces cas se réitèrent plusieurs fois, essayer de vous demander pourquoi vous êtes insconsciemment attirée par eux ?

Dans le même sujet

9 commentaires sur “Pourquoi après une grosse rupture, certains multiplient les histoires sans lendemain ?

  1. Le plaisir de papillonner
    « Qu’ils aillent consulter »… tout de suite les grands mots…
    Ça fait partie du processus de reconstruction, totalement normal, de papillonner avant de se poser ailleurs.
    Comme pour tout, il faut le temps, les Bridgets le savent 😉

    1. Clara dit :

      Etude
      Vous le saviez peut être déjà, l’avez forcement déjà constaté et sans doute expérimenté, les ruptures engendrent souvent de la haine. La haine est assez proche de l’amour quand on y pense et elle génère les mêmes comportements d’obsession.
      On considère en psychologie évolutionniste que la haine permet de gérer les processus de séparation avec plus d’efficacité après une rupture. Il s’agirait de se protéger des effets néfastes probables causés par la séparation (il vide le compte en banque et s’en va sous les tropiques avec sa maîtresse / il tente d’obtenir la garde des enfants … )

  2. Bridget dit :

    Tu parles donc du petit 3) 😉

  3. Mimilie dit :

    Nous sommes tous égaux face à
    Je suis d’accord avec cet article, maintenant, il est aussi valable pour les femmes (ce qui est dit ;-). Peut être qu’à la différence, elles ne vont en prendre qu’un seul, le temps de combler la faille narcissique dû à la rupture vécu comme un échec.
    Consulter, oui pourquoi pas, seulement si l’on ne se voile pas la face, tout le monde souffre suite à une rupture surtout lorsqu’elle est investit.

    J’aime beaucoup ce que dit « Piège à fille », oui on va aller papilloner pour ce faire du bien, pour cicatriser et y a rien de mal à tout ça.

    Félicitation pour le passage sur Direct 3, je vais regarder ça 😉

    Bizz les Bridgets and co

  4. douny dit :

    coquille
    Juste pour signaler une coquille dans la partie 4 (dernière ligne) : il semblerait que « quand des autres partenaires » soit en trop

  5. petite parisienne dit :

    Je dirais, vrai! Et je pense que les profils 1/ et 3/ doivent être les plus fréquents.
    Ce sont qui se retrouvent très facilement chez une femme. Combien de fois n’ai je entendu, oh juste avec lui ou lui, mais pour me redonner confiance. Et puis j’avais trop besoin de tendresse.
    Et combien de fois n’ai je croisé de regards et de questions surpris, mais même pas pour te redonner confiance?

    Finalement les hommes et les femmes ne sont peut être pas du différents 😉

    J’aime beaucoup ta chute.
    C’est dur à réaliser sur le coup, mais une histoire qui ne marche pas c’est aussi bien une question de feeling, de personnalité, que de timing.
    Si le monsieur n’est pas prêt, tôt ou tard, il ne s’engagera pas et trouvera une échappatoire. Mieux vaut que ce soit tôt dans ce cas 😉 C’est aussi bien ,cela fait perdre moins de « temps » et surtout cela fait moins souffrir 😉

  6. Ouais, c’est tristement vrai …
    Mais ce qui m’attriste le plus, c’est la dernière phrase, tellement vraie : pourquoi être inconsciemment attirée par des connards ???
    ( au fait, désolée, je débarque sur ce blog et j’ai un peu merdé quand j’ai voulu poster mon premier commentaire … il s’est démultiplié sur l’article sur si on embrasse ou pas un coup d’un soir qu’on revoit … 🙁 )

  7. Lhallu dit :

    Il n’y a pas que les hommes q
    En effet, d’expérience, les femmes sont aussi à même d’avoir ce type de comportement. Et la parité alors? Et puis y’a pas de mal à se faire du bien, tant qu’on ne fait pas trop de mal de l’autre côté… :huh:

  8. plumette2009 dit :

    j’ai lu tous vos posts

    cumuler les nanas je ne vous pas l’intérêt, c’est pas en se vengent sur les femmes. c’est une bonne remise en question qu’il faut et une psychothérapie adaptée car si la précédente vous a quittée déjà c’est du 50/50 donc faut un peu réfléchir avant de se venger sur des nanas qui vont certainement développer des sentiments avec vous.
    Et surtout mentir à une fille ou avoir un coup de coeur pour elle, s’emballer, lui faire comprendre que vous êtes pas prêt ok mais si elle elle vous dit que elle veut bien mais que derrière elle veut une vie construite, laissant la en paix. elle était bien avant vous donc ne venez pas tout bousiller dans son coeur parce-que vous êtes mis en tête de l’avoir. Fouttez lui la paix!

    et réglez votre probléme en vous questionnant, lrs autres femmes ni sont pour rien.
    et si vous voulez pas vous engagez n’allez pas chercher les filles bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *