Sponser

Mon premier et dernier Speed Dating

Rencontre - Seduction - Drague - Conseils
Mis à jour: novembre 1, 2017

Comment se retrouve t-on en 2014 à tester pour la première fois du speed dating ?
Tout simplement en ayant vu récemment un joli et romantique court métrage de Thibaut Buccellato « Je suis une rencontre » qui est selon moi la meilleure « pub » que l’on est pu faire à ce sujet.
Mais la fiction est bien loin du réel et sûrement plus proche de ce que nous montre François Damiens dans sa caméra cachée, ou encore Max le copain d’Edouard Baer dans Mensonges, trahisons et plus si affinités.

 

Pour ceux qui avaient l’air surpris quand je leur en ai parlé, oui il existe encore dans les grandes villes toutes les semaines des rencontres Speed Dating. Celui que j’ai testé se situe dans un bar à Neuilly.

Tout d’abord les prix sont assez hallucinants

Il faut compter 20€ la soirée pour les femmes avec une conso et 30€ pour les hommes. (Le prix moyen mensuel d’un abonnement à un site de rencontres)
Et comme pour les entrées en boîte et beaucoup d’autres endroits, il y a plus d’hommes que de femmes qui souhaitent y rentrer.

En arrivant, on vous donne un numéro à coller sur vous. Puis une feuille avec un tableau, pour y inscrire le numéro des personnes rencontrées avec une ligne à côté pour mettre des commentaires sur ces dernières.

On vous installe à une table puis un homme vient se mettre en face de vous. Normalement, au bout de 10 minutes une clochette retentit et vous changez de partenaire.
Mais ce soir là, il n’y avait pas assez de femmes et beaucoup d’hommes sont restés sur la touche. Les organisateurs n’arrivaient même pas à gérer le mécontentement des hommes ayant traversé tout Paris pour venir.

Alors pas de clochette pendant 45 min !

Pendant 45 minutes, nous étions face à un premier homme que nous n’avions pas choisi (et surtout qui ne nous plaisait pas du tout physiquement) avec qui nous devions parler et faire connaissance.
On se disait que 10minutes ça allait être long mais c’etait sans avoir imaginé 45 minutes.

Après avoir fait le tour du lieu d’habitation, du job, des passions, des voyages… qu’il m’ait demandé mon type d’homme idéal, depuis combien de temps j’étais célibataire…
On avait fait le tour du propriétaire. Et je n’avais déjà qu’une envie, repartir.

Et puis il y a eu enfin le commencement d’annoncé et c’était parti pour 5 autres rencontres de 10min avec à peu près les mêmes questions et le même constat physique.

Entracte à partir du 6ème avec la fatigue qui se ressentait de plus en plus.

Juste le temps de boire un verre, de convaincre ma copine de ne pas partir avant la fin. Qui sait aurons-nous une bonne surprise ? Mais surtout, nous aurons fait l’expérience jusqu’au bout.

On reprend. Les questions sont toujours les mêmes.

On se dit d’abord bonjour. Certains font la bise, d’autres serrent la main et enfin quelques un rien.
Et c’est parti pour les questions récurrentes (il est loin le court métrage qui m’avait poussé à tenter l’expérience)

– Tu fais quoi dans la vie ?
– Sinon en dehors du travail, tu fais quoi ? T’as des passions ?
– T ‘habites dans quel coin ?
– C’est quoi ta vision de l’homme idéal ?
– T’as des critères particuliers ? ça te dérange de sortir avec un homme qui a des origines ?
– Tu voyages ? Si oui, t’as déjà été où ?

Voilà en gros les questions qui sont majoritairement apparues, en moyenne 8 personnes sur 12.


François l’Embrouille Speed Dating – Damiens par Francois_Damiens

J’ai parfois essayé de les faire parler d’autres choses. En leur demandant comment ils avaient eu l’idée de s’inscrire alors que le concept existe depuis les années 90 ? Si il trouvait ça mieux que les sites de rencontres ?

La plupart affirmait ne pas être sur les sites de rencontres.

A part pour 2 sur 12 rencontrés, c’était la toute première fois qu’ils testaient le service.

Comme je leur disais soit ils finissent tous par rencontrer l’amour lors de leur premier speed dating, soit ils sont déçus car ça ne marche pas et ne reviennent jamais. J’opterais assez facilement pour la deuxième raison.

Souvent je leur demandais de parler de leur profession. D’ailleurs, c’était assez éclectique : il y avait deux cuisiniers, deux ingénieurs, un responsable marketing, un commercial dans l’import/export, un électricien, un pompier, un prof de lettres et histoire…
Et ils étaient tous majoritairement très sympathiques. 

A la fin du speed dating vous rendez le bas de la feuille avec votre numéro accompagné de votre email et les numéros que vous souhaitez revoir.
Chacun fait de même et si les deux souhaitent se revoir alors l’organisme passe les coordonnées de chacun.

Mon avis

A l’heure des sites et autres applications de rencontres comme Tinder qui permettent de rencontrer des centaines de profils gratuitement et rapidement, je ne suis pas certaine que ce concept soit encore bien efficace.
Mais l’a t-il été un jour ? En réfléchissant, on ne connait personne qui se soit rencontré via un speed dating à moins qu’ils n’en soient pas fiers et ne l’ait jamais avoué.

 

Dans le même sujet

4 commentaires sur “Mon premier et dernier Speed Dating

  1. Pauv connes dit :

    Torchon de meuf (encore…)

    Vous vous épanouirez plus, mesdames, quand vous arrêterez (d’enfin!) de vous intéresser qu’à votre trou de balle et votre sempiternel attentisme.

    BIEN AU CONTRAIRE!!!

    Le speed dating pour les mecs c’est juste la seule et unique alternative crédible à une rencontre (fussent elles, comme la plupart du temps, avec une bouffonne du type de celle qui a écrit cette merde…d’ailleur, meuf, ne t’imagine surtout pas que ces mecs aient passés un meilleur moment que toi en ta compagnie…et je donnerais beaucoup pour savoir comment t’étais habillé ce jour là, juste comme ça…)

    Si tu t’intéressais un minimum à la façon dont ça se passait de notre côté, tu saurais que les autres Badoo ou Tinder sont tous bourrées de faux profils et d’ivoiriens qui veulent nous soutirer des tunes (pas si different de vous au final quand j’y pense…)…Du coup ça ne « matches » jamais donc le truc n’as strictement aucun intérêt… et à un moment, je comprend que vous puissiez en avoir marre de voir des mecs torses nu devant une belle caisse (quoique bizarrement leur libido semble très bien se porter), mais enchainer les profil de meuf qui font des duck-face en pointant bien leur telephone vers leur nichons…pour après écrire « Je veux du sérieux! Les pervers cassez vous!! » ou encore « Là pour amitié »…………………………………..euuuuuuhhhh comment dire……???? Faut vraiment être con comme une meuf pour se demander pourquoi les mecs sont comme ils sont.. o_O

    BREF

    OUI pour les filles internet c’est génial!

    La liste d’avantage est trop grande pour que je m’amuse à les énumérer

    Le problème avec internet (pour nous les mecs) c’est qu’on a un peu l’impression que les filles y créer des profils plus pour allumer que pour vraiment faire des rencontres…

    Du coup passé un certain âge et une certaine experience, t’as moins de temps à perdre et ouais du coup tu préfères directement avoir 6 ou 10 rendez vous d’un coup pour de vrai…

    VIVE LE SPEED DATING

    FONCEZ Y LES MECS!!!

  2. Yolo dit :

    Real life not dead yet ToT

  3. RAKOTO Elodie dit :

    Bonjour,

    Après étude de votre site, nous constatons que vous avez des mots clés très intéressants qui stagnent en deuxième et fin de première page.

    Nous avons un client sur PARIS qui est dans votre secteur d’activité et il est dans le top de 3 de Google sur les principales requètes.

    C’est bien d’être positionné dans les 3 premières pages car vous pouvez monter en première page assez rapidement.

    Pour atteindre le top 3 de Google vous devez appliquer des méthodes de netlinking qui apportent plus de jus à votre site.

    Les annuaires, les communiqués de presse, les commentaires sur les forums permettaient dans les années 2013 de monter en positionnement, mais ce temps est révolu.

    Nous sommes sous-traitants pour les agences web européennes et canadiennes, par conséquent nous connaissons les différentes méthodes de référencement et nous savons exactement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne plus.

    Actuellement il n’y a qu’un netlinking qui est bien noté par Google et qui apporte des résultats très satisfaisants pour monter dans le top 3:

    c’est le netlinking 100% articles de blog.

    Nos équipes rentrent en contact avec des milliers de blogueurs tous les mois dans des thématiques très variées pour publier des articles de 400-500 mots avec des ancrages qui pointent sur le site à référencer.

    Ce netlinking à très forte valeur ajoutée vous est facturé par nous entre 3 et 5 fois moins qu’une agence française.

    Notre agence est spécialisée dans le référencement naturel ultra concurrentiel,

    N’hésitez pas à nous contacter, nous saurons vous satisfaire.

    Bien cordialement,
    Elodie RAKOTO
    Marketing Wholesaler Website
    ID SKYPE: W2CONTACT
    Paris, France / Téléphone: +33178900606
    Antananarivo, MADAGASCAR / Téléphone: +261 3402 54437
    contact@wholesaler-website.comhttp://www.wholesaler-website.com
    Lot IPA 14 bis Ambohidahy Itaosy
    elodie@wholesaler-website.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *