Film

Les deux amis, le premier film de Louis Garrel

Mis à jour le

Une fois passé le rôle récurrent de Vincent Macaigne dans le loser dépressif qui galère surtout avec ses amours (quelqu’un pour lui proposer d’autres rôles ?), le premier film de Louis Garrel a quelques chose de poétique.
Je n’étais pas ressortie pleinement convaincue de la séance lors du festival du film de Cabourg début juin mais après réflexion comme une bonne rupture amoureuse bien terminée, je n’ai gardé que des bons souvenirs de ce trio qui fonctionne très bien :

La beauté et la grâce de l’actrice Golshifteh Farahani (qui a été en couple dans la vraie vie avec Louis Garrel), la sensibilité et le talent d’acteur de Vincent Macaigne dans le rôle de Clément mais aussi la beauté et la nonchalance de Louis Garrel.

On se pose des questions sur l’amitié, notre propre vision de l’amitié. Ce sentiment qui peut être parfois plus fort que l’amour. On est surpris, ébloui. On passe un bon moment malgré peut-être quelques longueurs du côté un peu “trop” perché du réalisateur lui-même.

 

La bande annonce “Les deux amis” ou comment l’arrivée d’une femme pourrait briser une amitié

 
En salle depuis le 23 septembre 2015

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.