Film

Capharnaüm : une réalité difficile à voir et à comprendre

Mis à jour le

Capharnaüm est un film bouleversant sur la vie d’un petit garçon qui porte plainte contre ses parents pour l’avoir mis au monde. Voilà comment démarre cette histoire captivante.
Pendant 2h, on essaie de comprendre comment un enfant peut se retrouver au tribunal face à ses parents avec ce motif.
On y arrive en retraçant l’incroyable parcours de Zain âgé de 12 ans en quête d’identité qui se rebelle contre la vie qu’on cherche à lui imposer.

La bande annonce de Capharnaüm

Si comme nous, vous vous demandez où se passe le film : Au Liban dans la ville de Beyrouth.

Alors qu’en voyant l’affiche, on pensait qu’il se déroulait en Inde puis plus l’histoire avançait, certaines choses notamment les sans papiers en provenance de Libye ou Ethiopie) n’étaient pas cohérentes.
Mais la pauvreté des bidonvilles a malheureusement beaucoup de points communs alors qu’elle se situe dans n’importe quel endroit de la planète.

La réalisatrice Nadine Labaki a co-écrit le scénario après avoir vu le regard d’un enfant à un feu rouge avec l’envie de connaître et comprendre la vie qu’avait pu avoir cette enfant pour avoir ce regard.
Et ces regards, ils ont été les caster au coeur des bidonvilles de Beyrouth et c’est sûrement ce qui fait la plus grande force du film.

Le scénario est crédible. On comprend les problématiques évidentes de la pauvreté. L’accès à la contraception inexistant, l’impossibilité d’aller à l’école et même de déclarer ses enfants car tout cela a un coût que ces familles n’ont pas.

Au cinéma depuis le 17 octobre 2018

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.