Sponser

The Lobster : tentative d’explication de ce film anxiogène

Films romantiques, sur le couple et le célibat
Mis à jour: novembre 21, 2018

The Lobster si vous tenez jusqu’à la fin (beaucoup de personnes quittent la salle en cours) est un film dont il est impossible de repartir sans question.
Yorgos Lanthimo, le réalisateur grec très spécial (on l’a découvert dans son premier et étrange long-métrage : Canine) traite dans ce nouveau film d’un sujet que l’on examine, apprend depuis 10 ans sur notre site : le couple et le célibat.
Ici, il nous propose une fiction où le couple est OBLIGATOIRE vous comprendrez qu’il s’agissait d’un sujet bien anxiogène voir un film d’horreur pour nous, célibataires.

Plus précisément voici le scénario de The Lobster

Si la mort vous sépare de votre bien aimé(e) ou que vous n’avez jamais croisé de potentiel sur votre route vous avez 45 jours pour en trouver sinon on vous transforme en animal.
La plupart choisissent des animaux domestiques tel que le chien, un poney mais dans ce film le rôle principal David joué par Colin Farrel (qui a pris 20kg pour jouer le rôle) choisit le Homard. (The Lobster en anglais).
Pour vous aider à former votre couple, on vous enferme dans des hôtels austères de célibataires prévus à cet effet.

David essaiera d’abord de se mettre en couple avec une psychopathe en faisant croire lui même qu’il l’est jusqu’à ce que cette dernière pour le tester, tue de manière atroce son frère (transformé en chien) .

Là le réalisateur soulève le sujet de ceux qui préfèrent être mal accompagné plutôt que seul.

Dans ce monde si tel un mariage blanc vous pouviez vous marier avec n’importe qui juste par intérêt ce serait trop simple. Là le réalisateur a poussé le scénario où l’on ne peut créer de couple que si les deux partenaires ont un véritable point commun qui serait plutôt de l’ordre du défaut.
C’est comme cela qu’on arrive à la situation de cet homme qui se tape la tête contre des meubles pour saigner du nez comme sa compagne.

Deuxième point soulevé : l’obligation d’avoir des points communs physiques ou intellectuels pour vivre ensemble.

Ce que nous vends la plupart des sites et autres applications de rencontre avec les affinités (les « sans gluten », les « musulmans » ou encore « ceux qui ont un animal de compagnie ») sans parler de la plupart des films d’amour qui provoquent toujours le hasard dans des scénarios incroyables.
Est-ce vraiment une condition sine qua non à l’union de deux personnes quand on y réfléchit bien ?

Troisième point : De quoi sommes-nous capables par amour ?

En s’échappant de cet hôtel super glauque, David rejoint le coin des solitaires (les marginaux qui refusent de se mettre en couple) sauf qu’eux aussi ont des règles qui sont à l’opposé de celle de leur monde d’origine, interdiction d’être en couple même de flirter.
Alors qu’on ne l’oblige plus à l’être, il tombe amoureux de Rachel Weisz. La fameuse légende qui dit que c’est lorsqu’on ne cherche plus que l’on trouve (on en connait qui cherche plus depuis longtemps et qui sont toujours seuls).
Est-ce que si ils avaient été les deux ensemble dans l’hôtel, ils seraient tombés amoureux ?

L’amour rend aveugle

Super, ils ont un point commun, elle est myope et lui aussi. Ils vont donc pouvoir repartir dans le monde normal.
Sauf que la chef des solitaires le découvre et rend aveugle Rachel pour qu’ils ne partent pas.

Ils s’échappent quand même et pour pouvoir vivre dans le monde des couples, ils doivent se trouver un nouveau point commun. Il est décidé que David devra se crever les yeux.
Ils sont dans un restaurant et il se rend dans les toilettes avec un couteau, il est devant le miroir et le film se termine là.

A chacun d’y voir sa fin. La douleur de se crever les yeux est tellement forte qu’il en meurt ? Il n’aime pas assez Rachel pour avoir envie de se crever les yeux .
Et si il se crevait les yeux ou mourrait et qu’elle partait quelques années plus tard pour se trouver à nouveau seul et revenir à la case départ ?

Etre en couple nécessite t-il autant de sacrifice ?

Conclusion

Beaucoup de scènes violentes, des passages très tordus mais qui font réfléchir comme l’interdiction de la masturbation. Et surtout un sentiment de soulagement quand on sort du film et qu’on se rend compte qu’on a la chance dans notre société de choisir de rester seule ou pas ce qui n’est pas le cas de beaucoup de pays.

Dans le même sujet

4 commentaires sur “The Lobster : tentative d’explication de ce film anxiogène

  1. Princessej dit :

    Moi j’ai adoré ce film que j’ai trouvé très intelligent, loufoque et flippant quand même. Je suis moi aussi sortie heureuse de vivre dans un monde libre. Les questions posées sur la dictature du couple ou du cinéma, bien qu’exagérées était pertinentes et m’ont permis de prendre du recul sur certaines choses.

  2. Ibra dit :

    Excellent résumé

  3. Majid dit :

    J’adhere a l’analyse de l’auteur, neanmoins, pour lequel j’ai ressenti le besoin de le revoir, j’ai aimé le fait qu’on puisse en avoir plusieurs lectures, surtout a la fin.
    En effet, on peut y voir que l’amour rend aveugle comme l’auteur de ce post l’a analysé, mais apres deuxieme lecture, j’ai repéré la manipulation faite sur un être amoureux.
    Je vais me pencher sur le couple phare du film, incarné par Colin Farrell et Rachel Weisz.
    Colin Farrel a essayé de manipuler cette femme sans coeur afin de former ce couple que la société depeinte lui dicte de former, en vain, avec une fin que l’on decouvre et que je taierai par souci du suspense.
    Il devient ensuite honnete, et authentique en amour, et c’est la qu’il rencontre Rachel Weisz, dont il devient eperdument amoureux.
    Et c’est d’elle dont j’en viens a douter.
    En effet, elle le manipule une première fois en le rendant jaloux lors de la scene des lapins, qu’un autre « marginal » lui apporte, elle recentre le regard de Colin Farrel sur elle alors qu’elle le voit discuter avec une autre.
    Deuxieme episode, la scene ou elle lui apprend que la chef des marginaux l’a rendu aveugle, ce a quoi il repond quelque jours plus tard en la tuant.
    Et enfin troisieme episode et point d’orgue de l’intrigue, la fin.
    En effet, la scene du café, a la fin, m’a poussé a la revoir plusieurs fois.
    Car, pendant que Colin Farrel s’enferme aux toilettes pour se crever les yeux, on la voit se faire servir de l’eau, ce a quoi elle repond merci, et semble être voyante a ce moment la, regardant fixement le serveur, se trahissant.
    L’aurait elle manipulé afin de se debarasser de tout ce qui la derangeait dans sa vie solitaire, pour au final se debarasser egalement de lui, la question que l’on peut se poser.
    Et qui nous renverrait a une question assez essentielle qui aurait ete soulevée par l’auteur:
    Jusqu’ou l’amour peut il rendre aveugle, et que serions nous prets a faire aveuglement par amour.

  4. Smithd140 dit :

    In my friend’s web blogs they already have provided me on the website rolls, but mine usually is located at the bottom on the listing and does not selection when I place as it does for some individuals. Is this a placing that I have to difference or is this a choice they may have considered? . ebkgafdeebedbced

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *