Sponser

Populaire, un soupçon de romantisme dans les années 50

Films romantiques, sur le couple et le célibat
Mis à jour: novembre 5, 2017

Ceux qui nous suivent sur Facebook, Twitter, et Instagram ont pu apercevoir quelques photos de mon déjeuner avec l’équipe du film « Populaire » dont le célèbre Romain Duris que nous avons adoré dans L’arnacoeur au côté de Vanessa Paradis et la séduisante Déborah François que vous avez pu voir dans le très bon film Le premier jour du reste de ta vie.

 

Populaire est un pari un peu fou pour Regis Roinsard qui réalise ici son premier film.

 

 

Un film qui est basé principalement sur les compétitions de dactylos entre secrétaires dans les années 50.

Il a eu l’idée en 2004 lorsqu’il est tombé sur un reportage à la télévision. Dis comme ça c’est un peu fou, mais le producteur Alain Attal a tout de suite adoré le scénario.

Après 3 ans de recherches : visionnages de documentaires d’époque, rencontres pour obtenir des témoignages et fouillé de moults brocantes. Le réalisateur a par exemple déniché le très rare et original morceau Le Tchatcha des secrétaires par Jack Ary qui trouve parfaitement sa place dans la BO.

Pour les fans des années 50/60, il faut voir ce film. Les robes, les décors, le quotidien tout y est. L’actrice principale Deborah François est particulièrement sublime.

Et pour couronner le tout, c’est une comédie romantique mais pas trop.

Pas le film de l’année, mais les ingrédients nécéssaires pour qu’il soit agréable à regarder et qu’on se projette le temps de 2 heures dans les années où les femmes commençaint à s’émanciper.

Si vous voulez tester ta vitesse de frappe un jeu concours a été créé sur facebook pour tenter de remporter un voyage à New-york mais pas que

Dans le même sujet

1 commentaire sur “Populaire, un soupçon de romantisme dans les années 50

  1. Ema Gauthier dit :

    Mad men
    Y a un côté « Mad men » dans la bande annonce! Ca donne assez envie d’aller le voir!

    C’est vrai que y a une mode années 50 qui revient… Et dans tous les domaines: déco, habits, films… C’est un peu les origines du modèle de la société actuelle avec ses torts et ses bienfaits…
    C’est un période qui ressemble à la nôtre finalement, alors c’est plus facile d’en être nostalgique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *