Sponser

Etude complète sur les célibataires

Etude / Statistiques sur les célibataires
Mis à jour: septembre 17, 2017

Les célibataires en France : leur profil, leur perception du célibat, les moyens qu’ils sont prêts à mettre en œuvre pour rencontrer l’âme sœur.

 

 

 

Mais qui sont les célibataires français ?

Des hommes et des femmes majoritairement de plus de 30 ans.
Les hommes sont autant concernés que les femmes par le célibat avec un équilibre parfait (50% exactement).

Pour 58%,ils sont majoritairement âgés de + de 30 ans à l’issus de toutes les catégories professionnelles confondues.

Ils vivent principalement dans les zones urbaines :

  • 31% résident dans une ville moyenne
  • 41% dans une grande ville

Des célibataires endurcis légèrement casaniers qui soignent leur look et leur estomac.

  • 52 % se déclarent « Célibataires endurcis » depuis plus de 3 ans 
  • 73% depuis plus d’un an

43 % se soucient énormément de leur apparence

  • 33% accordent une grande importance au look
  • 52% estime qu’un régime alimentaire équilibré est très important
  • 46% adorent cuisiner des petits plats 

Exit donc l’image du célibataire adepte des fast-foods comme d’ailleurs celle du coureur de soirées en villes !

En effet, ils sont :

  • 54% à déclarer « sortir avec des amis »
  • 29% à aller en soirée
  • 26% à aller au cinéma

    au profit d’activités solitaires d’intérieur qui constituent le trio de tête des personnes interrogées :

  • Les activités solitaires d’intérieur constituent le top 3 des occupations :Célibataire devant télévision

    – 71% « Regarder la télévision »
    – 68% « Rester chez soi »
    – 55% « Lire ».

De grands timides…

Dans la vie de tous les jours:

  • 56% avouent être très spontanés
  • 47% affirment avoir besoin de l’autre pour faire le premier pas.

…pas vraiment satisfaits de leur situation avec une vision de leurs vies amoureuses mitigées…

  • 13% des célibataires se déclarent « mécontents »
  • 35% positivent en affirmant être assez contents voire très contents,
  • la majorité (52%) reste évasive sur la question en préférant répondre « ça dépend ».

Ce jugement mitigé sur leur situation présente, les célibataires sont majoritaires à le reproduire quant à leur avenir sentimental.

  • 42 % à faire preuve d’optimisme sur une nouvelle rencontre,
  • ils sont plus d’ 1/3 (35%) à douter d’une telle rencontre.

Un niveau de pessimisme qui croît parfaitement avec l’âge des interviewés :

  • quand un jeune de 18 à 24 ans sur 4 (25%) est persuadé qu’il fera une rencontre,
  • ce n’est plus le cas que d’ 1 célibataire des + de 50 ans sur 8 (13%).

… mais certainement pas prêts à tout pour une nouvelle relation ! Enfin, si la perspective d’une rencontre séduit nombre de célibataires,

  • 34 % d’entre eux seraient prêts à déménager pour une nouvelle relation
  • 12% pourraient mettre un frein à leur carrière.

Comment les célibataires voient-ils les autres célibataires ?

  • 59% des interviewés estiment qu’il existe des célibataires de longue durée complètement satisfaits de leur situation, 
  • pour 50% des personnes interrogées, « souffrir de n’avoir personne » est ce qui caractérise le mieux les célibataires qu’ils connaissent
  • 36% pensent même « qu’ils sont seuls ».

    Derrière ces traits d’image relativement tristes, les interviewés mettent en avant l’individualisme des célibataires qu’ils côtoient :

  • 28 % ne « pensant qu’à s’amuser »
  • 22% sont obsédés par leur carrière »
  • 15% sont « égocentriques »
  •  27 % sont tout simplement « individualistes »

    Autre trait d’image qui émerge assez sensiblement : la frustration. Les interviewés jugent en effet que les célibataires qu’ils fréquentent sont :

  • 21% a être « frustrés »
  • 18% « obsédés par le sexe » pour 18%.
  • Notons tout de même que 21% des personnes interrogées les qualifient de « responsables ».

Les critères du futur partenaire

Si les rides n’entrent pas vraiment en considération, pour 56% « l’âge n’a pas d’importance »), dans le peloton de tête des traits de caractère souhaités chez tout nouveau prétendant viennent :

  • 96% l’honnêteté
  • 88% la loyauté
  • 88% la joie de vivre
  • 84% la compréhension/la tolérance
  • 81% la fiabilité
  • 81% le naturel

    Après cette dominante morale pour ce qui est des principales qualités de l’éventuel alter ego, les célibataires se soucient de traits de caractère plus diffus :

  • 75% le charme
  • 73% l’humour
  • 69% l’éducation/l’intelligence
  • 68% le caractère
  • 64% la personnalité/le charisme
  • 63% la sexualité
  • 61% l’intérêt pour les enfants/le sens de la famille

    A noter également que moins d’1 sur 6 considère que leur partenaire devra partager la même culture ou la même confession qu’eux. Mais ce sur quoi insiste lourdement une écrasante majorité de célibataires (97%) demeure la confiance.

  • Pour 38% d’entre eux d’ailleurs, il s’agit là d’un véritable préalable à l’engagement.

Comment envisagent-ils de trouver leur prochaine relation ?

+ de 3/4 des célibataires (76%) affirment qu’ils souhaiteraient rencontrer quelqu’un tout en « laissant faire les choses » c’est à dire 84% des 18-24 ans et 80% des 25-34 ans le revendiquent.

Les lieux de rencontres :

Les loisirs représentent selon eux le meilleur cadre pour trouver un nouveau partenaire :

  • 76% à l’occasion d’un dîner chez des amis,
  • 70% en voyage ou en vacances
  • 62% lors d’activités culturelles, sportives ou associatives (62%).
  • 43% Le bureau ne prend que la 4ème place de ce classement,
  • juste devant les mariages (41%).

    Dans les moyens plus directement spécialisés dans la rencontre amoureuse:

  • 29% les sites de rencontres sur Internet
  • 26% les boîtes de nuit,
  • 13% les agences matrimoniales
  • 11% le speed dating 

    A noter cependant : Plus on est jeune, plus on croit à la possibilité de rencontrer l’amour sur son lieu de travail :

  • 53% chez les 18-24 ans
  • 41% chez les 35-49 ans
  • 27% chez les plus de 50 ans

    et sur la Toile c’est exactement le phénomène inverse qu’on observe. Plus on est âgé, plus on mise sur les sites de rencontre en ligne:

  •  avec 34% chez les plus de 50 ans
  •  22% parmi les 18-24 ans.

 

Leur avis sur les sites de rencontres ?

Un regard féminin plutôt sévère.

  • Alors que 58 % des célibataires se sont déjà rendus sur un site de rencontres (les hommes à 67% contre 48% de femmes)
  • 6 sur 10 seraient prêts à utiliser un jour un site de rencontres
  • 58% pensent qu’il est possible de rencontrer quelqu’un sur Internet, force est de constater qu’aujourd’hui les célibataires émettent cependant certaines critiques concernant l’efficacité, la fiabilité et la qualité des sites de rencontres :
  • 45% sont d’avis que les sites ne permettent que des rencontres d’un soir et non des relations durables, et les femmes sont, quant à elles :
  • 67% à mentionne « des histoires douteuses »
  • 44% estime « que les sites dignes de confiance sont très rares » (contre 37% d’hommes).

51% des + de 50 ans sont également nettement de cet avis ce qui laisse penser qu’outre les femmes, cette catégorie de célibataires sera particulièrement exigeante sur la qualité des sites.

Etude complète sur les célibataires du 08/09/2005 un échantillon de 800 célibataires.

Source 

Dans le même sujet

4 commentaires sur “Etude complète sur les célibataires

  1. Yoan dit :

    La rue des celibataires sur le
    Salut,
    Je trouve cet article pertinent. Aujourd’hui’hui l[b]a rencontre entre deux personnes de sexe opposé[/b] n’est plus du tout une chose aisé. Beaucoup se rue sur les sites de rencontre sur internet. Nous constatons aussi qu’il y a plus de séniors qui s’enregistrent pour trouver la personnes avec qui passer le restant de ses jours.
    Bravo pour cet article. et merci pour les infos si pertinente.

  2. Hellfish dit :

    Signe des temps
    Sans ramener l’article à la politique, je crois qu’on peut y voir les ravages de l’individualisme. La perte de confiance et la méfiance envers les prétendants rendent les célibataires individuel et frustrés. A leur tour, les prétendants le devienne. Comme une sorte de coquille contre le monde extérieur. La mode est au chacun pour soit car on se croit tous auto-suffisant. Une catastrophe pourrait nous rappeler que nous sommes tous inter-dépendant.

    1. TopRencontre dit :

      le célibat
      Très intéressant de voir où se dirige la société de célibataires! Merci pour cette info.

  3. olivier dit :

    Salut enquête très intéressant ,cela montre le manque de sérieux de certains sites de rencontre, ce site va peut être changé la donne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *