Rencontres en ligne

Internet est le lieu de rencontre numéro 1 des américains

Mis à jour le

On sait d’ores et déjà que la majorité des américains se rencontrent grâce à internet. Le temps ou nos parents et grands-parents se rencontraient “naturellement” que ce soit à l’école ou au travail devient de plus en plus rare. Désolés les romantiques, aujourd’hui chacun prend le temps de se connaître personnellement, de faire son bout de chemin, de savoir ce qu’on veut vraiment et ensuite on cherche à fonder une famille.
Parfois aussi on vit des ruptures, des divorces douloureux et on a passé l’âge de faire la tourner des bars alors on fait appel à des applications de rencontres ou parfois même une agence matrimoniale russe.

C’est pourquoi il sera normal d’entendre notre descendance nous dire qu’ils se sont rencontrées en ligne.

Le magazine américain The Knot a partagé des chiffres à l’appui d’une enquête réalisée auprès de 14 000 couples américains hétérosexuels mariés au cours des dernières années auxquels ils ont demandé de quelle manière ils avaient rencontré leur partenaire.

1. 19% ont déclaré s’être rencontrés grâce à un site ou à une application de rencontres.
2. 17% par l’intermédiaire d’amis
3. 15% à l’école,
4. 12% au travail
5. enfin 2% grâce aux réseaux sociaux (couple dont la rencontre s’est faite sur instagram vous êtes rare)

En France nous n’en sommes pas encore là même si selon un sondage BVA déclare que :

Un Français sur cinq déclare avoir déjà flirté sur un site de rencontre

En 2018, les français sont 26% à être inscrit sur un site ou une application de rencontres (célibataire ou non confondus) alors qu’ils n’étaient que 16% en 2011.

Mais en 2017 selon une étude de l’Ined, seulement 9% des couples mariés entre 2005 et 2013 en France disent s’être rencontrés sur internet grâce à une application ou un site de rencontre. La drague latine a donc encore beaucoup d’avenir devant elle.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.