Rencontre - Seduction - Drague - Conseils

On a testé la drague au Québec enfin si drague il y a

Mis à jour le

Chose promise, choses due il est temps de vous faire un débriefing de nos 2 semaines passées au Québec.
En effet, Bridget est allée retrouver une de ses copines chez nos cousins les Québecois.
Attention, non nous n’étions pas au Canada mais bien au Québec, vous savez la partie francophone que nous préférons tant et que nous envahissons ? Ils y tiennent, ils ne sont pas canadiens mais bien québecois, c’est noté.

Wyylde Le Réseau Social Hum Hum pour Couples & Célibataires

En jeune femme responsable et chargée des relations homme/femme, vu que nous n’étions pas parties pour faire un voyage programmé, formule tout compris, nous avions beaucoup de temps pour observer, apprendre, discuter avec des québécois et des québécoises afin de comprendre entre autre, comment on drague au Québec ?

Tout d’abord, on se doute bien que ce n’est pas en 15 jours qu’on peut vraiment se faire une idée sur un pays et ses habitants mais notre copine Bridget y est depuis plus de 8 mois et les québécois se sont confiés assez facilement en général.

Premier constat aurevoir la galanterie

Effectivement après une semaine à Montréal et une deuxième dans la ville de Québec personne ne nous a tenu la porte une seule fois. (à part le dernier jour parce que nous l’avons passé avec un charmant français expatrié)

Ensuite passons à l’observation, installons nous entre filles à un bar. Clairement si vous papotez entre vous, n’imaginez pas une seconde qu’un québecois vienne vous déranger, vous accoster (le mec relou qui te demande ton 06 et te coupe dans ta conversation là bas il n’existe pas: pas plus mal nous direz vous). En fait pour être rapide le québécois ne drague pas.

Non, ce n’est pas une légende, une exagération. Oui majoritairement c’est la québécoise qui drague.

Chose vue : Un homme au physique quelconque assis au bar avec une pinte, a eu l’honneur de se faire interpellé par 2 jeunes femmes (plutôt pas mal) en moins d’une heure. Elles sont venues s’asseoir à côté de lui et faire connaissance tout naturellement.

Vous l’aurez compris mesdemoiselles si vous êtes de natures plutôt timides, discrètes c’est pas gagné pour trouver un cheum là-bas. Par contre dés qu’on leur envoie des signaux (feu vert), des regards, une boutade, un début de discussion et bien sur que vous leur plaisez alors là vous allez avoir affaire à un homme direct, franc qui n’essaie pas de vous en mettre plein les yeux pour vous poussez dans son lit.

Si c’est son souhait il vous le dira clairement.

Si ce n’est pas le cas comme beaucoup d’autres pays, vous obtiendrez surement un prochain rendez-vous.

Une “date” québécoise

Il est beau grand et musclé, c’est un Roch Voisine en puissance, il vous donne rendez-vous dans un restaurant branché de Montréal.

Et bien vous avez de fortes chances pour que vous vous retrouviez à payer votre part.
En effet, à la fin du repas, on vous apporte chacun votre note (facture) avec ce que vous avez consommé. C’est normal au Québec.
Ce qui vaut à certaines jeunes filles de refuser des invitations lors de premières “dates” pour fautes de budget de fin de mois serré. (Chose véridique entendue)

 

Conclusion

A plusieurs reprises nous avons posé la question à des québécoises, elles n’avait jamais porté attention sur le fait que les québécois ne draguaient jamais parce que pour elles, rien d’anormal.
Certains québécois nous ont confié que l’effet pervers de cette évolution c’est qu’ils ont de plus en plus de mal à trouver des femmes qui veulent des relations sérieuses.

Et toi prédateur, timide ou encore mauvais dragueur français je te vois venir et te dire que le Québec c’est l’Eldorado du célibataire. Mais n’oublie pas que la québécoise reste une femme de goût, que le frenchy latino a souvent une réputation de petit minet loin du profil québécois qui envoie.

Avec toutes ces infos peut-etre qu’un jour chère Bridget, tu déambuleras les rues de Montréal le sourire béat accroché aux lèvres en fredonnant cette célèbre chanson d’amour québécoise

Comments (16)

  1. Bien vrai!
    Haha! Je suis moi même québécoise, et je dois dire que c’est bien vrai sur tout les points! Pas de galanterie (ou très peu, rare, précieuse), peu de drague du côté de ces messieurs, mais de mon avis c’est pas plus mal, la femme québécoise sait ce qu’elle veut et va le chercher, nul besoin de se faire importuner par 40 indésirables avant! Et de la “drague” du côté des demoiselles, et ça nous va très bien comme ça 😛 Pareil pour la note au resto (même si je dois avouer que ma fréquentation du moment s’évertue à vouloir tout payer).

  2. Pas d’accord 🙂
    Très bon article, sauf que pour ma part, ça ne s’est pas du tout passé comme ça.
    Dès que je me promenais ou que j’étais en terrasse de café (seule), il y avait systématiquement des québécois qui me demandaient s’ils pouvaient venir “jaser” avec moi.
    C’était vraiment sympa.
    En moins de 3 jours, j’avais déjà 5 numéros de téléphone 🙂
    Concernant la galanterie, je n’ai pas trop testé, bien que lorsque je suis sortie du supermarché, un jeune canadien m’a proposé son aide pour porter mes sacs. Idem dans le métro.

    J’ai adoré Montréal, j’étais chouchoutée :kiss:

  3. est ce que le fait que les femmes dirigent la séduction là bas rend les choses plus facile et offre une vie sexuelle et affective plus heureuse ?

    Pensez vous que ça serait possible en France et en Europe ?

    Intéressant comme question.

  4. @Lomahline contente qu’une Québecoise confirme 🙂

    @Gumy on était souvent entre filles, on aurait du un plus tester les moments seule mais si tu le dis! :woohoo:

    @siger on a surement encore du travail avant que cela se passe comme çà dans les pays latins.
    En tout cas à part que beaucoup ont du mal à trouver Le Bon comme dans beaucoup de pays, les québécoises n’ont pas l’air de se plaindre 😉

  5. que ce soit au Canada ou en Fr
    Sympatique blog mais j’imagine que vous avez la chance de faire partie de la catégorie des filles attirantes… Mais les filles comme moi ne se font jamais draguer et ce, que ce soit au Canada ou en France.

    C’est d’ailleurs assez déprimant pour une fille comme moi car ça donne l’impression que le quotidien de la femme c’est de se faire draguer (Gumi : 5 numéro en 3 jours, moi j’aimerai qu’on me demande mon numéro!!).

    D’ailleurs on sent bien que la problématique de la “Bridget”, ce n’est pas de trouver un homme, c’est de trouver un homme bien (cultivé, mignon, bon niveau social, parisien).

  6. Société sexiste envers les hom
    Le Québec compte une environ 50% de célibataire.
    C’est assez intéressant car ça montre que les relations entres les hommes et les femmes ne sont pas au beau fixe.
    D’ailleurs il y a quelque temps déjà les féministes (lobby le plus puissant au Québec) ont été pris la main dans le sac, des chiffres totalement faux notamment sur la violence conjugale (300 000 femmes battues imaginaires).
    Le Québec est une société matriarcal misandre c’est pour ça que les relations entres les hommes et les femmes sont aussi nuls.

  7. @ lucie : Homme bien (cultivé, mignon, bon niveau social, parisien) !!!!
    Donc si on est pas parisien (plus de 90% des français – 60 millions de personnes) on est quoi ? un tocard ? un connard ? un moins que rien, un ……. ?
    Pas étonnant qu’avec ta mentalité tu sois seule 😉

  8. je suis francaise, vivant depuis 10 ans au Quebec, et je passais le temps sur le net… j’avoue qu en venant ici, je m’attendais à trouver un énième festival de clichés et de condescendance, et bien… pas du tout!

    c est franchement pas faux sur tous les points, et j avoue que c est une des raisons pour lesquelles je vis ici et je ne compte pas rentrer!

    ici, une fille qui est celibataire, rencontre des gars et a du bon temps n’est pas une “salope”. c’est une fille celibataire.

    Quand une fille plait à un gars et que c est réciproque, les intentions seront claires dès le départ. ici, le baratin du “séducteur” est vu pour ce qu’il est: de la bullshit. On se dit ce qu on veut et on se prend pas la tête.

    et être féministe ne veut dire ni être frustrée, ni ne pas aimer les homme et c’est pas une insulte, ici! 😉

    bravo, les filles!

  9. @elise, puisque tu as l’habitude des hommes directs, pourrais-tu m’aider à trouver un hébergement gracieux chez une femme de montréal pour 3 jours à la fin mai prochaine ?

  10. slt je cherche un femme gentile nous nous sommes

    Et pour moi Tu es une amie sincere & fidele!!

    J’ai hate de pouvoir enfin de rencontrer en reel,pour moi tu es ma petite soeur une amie sur qui je peut compter et sur qui tu peux compter!!!
    Et comme je te les deja dit a n’importe quel moment de la journée ou de la nuit je serai là pour toi!!!

    Mon amie lorsque tu liras se message sache que je les fait de tout mon coeur les yeux pleins de larmes de joie de te dire tout ce que tu represente pour moi

    Ma soeur mon amie,je t choisie et pour la vie Inchalla

  11. Voila 2 jour que nous nous sommes rencontrées sur ce forum
    2 jour de partage amical,delires secrets et conseils entre nous 2
    Et pour moi Tu es une amie sincere & fidele!!

    J’ai hate de pouvoir enfin de rencontrer en reel,pour moi tu es ma petite soeur une amie sur qui je peut compter et sur qui tu peux compter!!!
    Et comme je te les deja dit a n’importe quel moment de la journée ou de la nuit je serai là pour toi!!!

    Mon amie lorsque tu liras se message sache que je les fait de tout mon coeur les yeux pleins de larmes de joie de te dire tout ce que tu represente pour moi

    Ma soeur mon amie,je t choisie et pour la vie Inchalla

  12. Mesdames, je suis québécois, séparé. Je suis un romantique, galant, ayant tendance à exprimer mes doux sentiments aux femmes qui me plaisent par des poèmes. Mais voilà ! Séduites et surprises au début, cela les fait fuir ! Elles ont peur ou horreur des courtisans, plutôt castratrices qu’elles sont. Elles sont déstabilisées face à ce non contrôle de la drague. Plus de place ici pour les Roméo. Quid ?

  13. Bonjour j m’appelle Brigitte g 18ans oft g besoin de conseils j m dispute tout l tps avec mn mec j n’ai personnes a ki m confié coz g perdu la meilleure amie k j’avais j pleure tout l tps maintenant j besoin de kelkun pour pouvoir surmonter ma peine

  14. français a Montréal depuis plusieurs années, j’enchaine les conquêtes. La technique est facile: faire croire qu’on est le gibier! tu te fait chasser puis épuiser sexuellement… pas très glorieux mais agréable quand même, bon ok tu te sens un peu insulter en tant que français, mais au moins t’as pas galéré pdt 3 semaines. Heureusement, de temps en temps, une belle petite française séductrice et romantique me rappelle mes origines latines. Ah les françaises, si douces, gracieuses avec le regard qui pétille. On les aime nos françaises! Les québécoises manquent de classes et d’amour, mais ont un pouvoir sexuel intense. Mais rien ne vaut la francaise! a part l’espagnol peut etre 😉

  15. […] Même si le pays est réputé pour avoir des femmes qui n’ont pas peur de draguer, cela n’en rend pas moins difficile de trouver l’amour. A lire notre sur notre test de la drague au Québec. […]

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.