Sponser

Orgueil et Préjugés le roman qui a fortement inspiré le Journal de Bridget Jones

Bibliographie, livres, chicken Littérature
Mis à jour: janvier 29, 2018

Orgueil et préjugés de Jane Austeen est un classique des romans d’amour. L’auteur du Journal de Bridget Jones, Helen Fielding ne s’en est jamais caché, elle reconnait dans un article du Daily Telegraph du 20 novembre 1999 s’en être librement inspirée : « J’ai piqué sans vergogne l’intrigue dans Orgueil et Préjugés pour le premier roman. Je trouve qu’elle a été très bien agencée depuis plusieurs siècles et [Jane Austen] ne m’en voudra sûrement pas. »

En effet, de nombreux parallèles peuvent être faits entre l’histoire de notre célèbre célibataire et Orgueil et Préjugés de Jane Austen.

Fitzwilliam Darcy (dans Orgueil et Préjugés) et Mark Darcy (dans le Journal de Bridget Jones) partagent à la fois le même nom de famille et les mêmes traits de caractère.
Le film inspiré du roman joue sur ce point, car c’est l’acteur Colin Firth, le Darcy de Orgueil et Préjugés dans la série de la BBC (sur lequel Bridget fait une fixation dans le roman) qui interprète le rôle de Marc Darcy au cinéma.

Preuve avec cette extrait ci-dessous où il déclare sa flemme avec une telle pudeur et poésie

La relation entre les deux protagonistes masculins principaux, Daniel Cleaver et Mark Darcy est similaire à celle de Georges Wickham et Fitzwilliam Darcy. Ils se battent pour la même femme. L’un est sérieux, l’autre est un coureur.

On relève également des ressemblances entre la personnalité des parents de Bridget et ceux d’Elizabeth Bennet.

Helen Fielding aurait continué à s’inspirer de Jane Austeen avec le roman Persuasion pour écrire L’âge de raison soit la suite du journal de Bridget Jones mais pour celui là elle n’a pas confirmé.

La bande annonce du film Orgueil et préjugés avec Keira Knightley

Résumé de l’histoire d’Orgueil et Préjugés

Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate.
Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…

Mais c’est en livre qu’il faut découvrir ce best seller de la littérature romantique anglaise

Dans le même sujet
loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *