Sponser

« Une caresse sans amour c’est du Monoprix, une caresse avec amour c’est du Chanel »

Bibliographie, livres, chicken Littérature
Mis à jour: novembre 20, 2017

Il y a quelques jours, je reçois le dernier livre du Docteur et sexologue Gerard Leleu « Les plus belles caresses d’amour ». A première vue le livre est un pur produit marketing sorti un petit mois avant la Saint Valentin.
Des morceaux de phrases mises en page avec plus ou moins de finesse qui ne donnent pas envie de prendre le livre vraiment au sérieux (Mais est-ce vraiment le but ?).
Et puis après l’avoir feuilleté et lu quelques pages, je découvre un classement selon les différentes parties du corps et surtout des textes érotiques terriblement excitants.

Les mots sont souvent justement choisis qui éveillent la libido surtout quand on sait qu’ils ont été écrits par un homme. 

Extrait « Caresses du seins » : 

« L’homme sent parfaitement le téton dressé se nicher au fond de sa paume. Il peut s’amuser à en frotter la pointe sur les lignes de sa main. Ce qui ne manquera pas de déclencher tant chez la femme qu’en lui même des voluptés tout à fait exquises.
Plus conquérante la main se met à presser – doucement – le sein, à le soupeser – gracieusement – , se réjouissant d’une telle prise. (…)
Comme il y a belles lurettes que sa bouche s’impatiente, il ne la retient plus et, se penchant, se met à agacer le téton de la pointe de la langue. »

Alors quand on m’a proposé de rencontrer ce docteur qui a déjà dépassé les 80 ans, j’ai sauté sur l’occasion.
Un entretien instructif qui m’a appris l’importance des caresses et rappelé des éléments essentiels dans la rencontre amoureuse.

Décidément comme la sexologue que j’avais rencontré récemment, le docteur Gerard Leleu n’est pas pour l’utilisation des sextoys. Il prône « le sexe ecolo » : « Nous avons des mains, une bouche, une langue, des jambes… Servons-en nous ! »

La zone du corps où notre peau est la plus sensible, ce sont les mains. 

L’odeur est essentielle dans la rencontre, et elle est d’ailleurs très utilisée dans le monde animal comme chez le papillon nocturne « Bombyx » qui peut sentir sa future partenaire à 15km ou encore le chien à 2km.

La stimulation cutanée est essentielle est indispensable autant chez l’enfant que chez l’adulte.
Selon le Docteur Gerard Leleu, beaucoup d’adultes ayant été peu caressés dans l’enfance sont plus sujets à des maladies psychosomatiques (eczémas, psoriasis ou encore l’asthme).

Un massage vaut souvent mieux qu’un valium

La caresse est l’antidote de la solitude. Elle veut dire « Tu n’es pas seul(e) ». Le plaisir des caresses est un vrai sédatif, tranquilisant ou encore un anti-dépresseur.

La caresse ne peut mentir

Attention la caresse gratuite du simple « baiseur » ne sert à rien. Elle ne fait rien ressentir.
Une fois que l’homme a eu son orgasme il DOIT continuer à caresser sa partenaire. C’est une caresse sans but, la caresse noble.

« Une caresse sans amour c’est du Monoprix, une caresse avec amour c’est du Chanel ou du Hermès. »

L’apprentissage de la sexualité à l’école enseigne la peur avec la sensibilisation aux IST et n’apprend pas le plaisir avant tout.

Pour contrer le phénomène de la génération porno, apprenez tout simplement aux enfants à dire NON.

Dés qu’il ont une érection beaucoup trop d’hommes se précipitent vers la pénétration par peur de la perdre aux dépens des caresses. Alors que si les choses sont bien faites, elle reviendra tout naturellement.

Il nous a rappelé à quel point il était difficile aujourd’hui d’être un homme nouveau sans être un homme pas assez virile pour ces dames.  

Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *