Revoir ses ex pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné

Rupture amoureuse, séparation, conseils
PUBLISHED: janvier 22, 2016

Alors que son couple ne va pas fort et qu’elle sent la rupture approchée, Tatjana Božić la quarantaine passée décide de revoir ses ex pour comprendre ce qui ne va pas chez elle, comprendre pourquoi ses anciennes histoires n’ont elles aussi pas marché ?
Cinéaste, elle y va avec une caméra et décide d’en faire un film qui va se transformer en petite auto-thérapie. 
On n’a vu le film en avant-première, il a le mérite de nous faire réfléchir sur nos propres relations. On s’attache beaucoup à Tatjana. On la comprend pas toujours, et on comprend souvent pourquoi (et avant elle) ses histoires n’ont pas marché.

On ne peut s’empêcher de penser aux précédents films dans le même genre mais joués par des hommes avec notamment le livre High Fidelity qui a été adapté au cinéma et joué par John Cusack mais aussi Toute l’histoire de mes échecs sexuels qu’on n’a pas encore eu l’occasion de visionner.

Bande-annonce de Toute l’histoire de mes échecs sexuels  

Alors vraie bonne idée de revoir ses ex ?

Personnellement, pour avoir tentée d’en revoir quelques uns je confirme que non ce n’est pas une bonne idée. 

J’appuierais mon propos avec le bilan de l’auteur de « Toute l’histoire de mes échecs sexuels » qui affirmait à la fin du tournage de son documentaire avoir dressé un bilan plus que mitigé de l’expérience qu’il a vécue:
« Le projet s’est avéré particulièrement douloureux et humiliant, pour à peu près tous ceux qui ont été impliqués » confie-t-il, heureux de préciser qu’il va mieux aujourd’hui et qu’il espère transformer son humiliation et sa peine en « une source de distraction pour ceux qui verront le film ».

On vous laisse avec la bande annonce du film Happily Ever After

 

Dans le même sujet

2 commentaires sur “Revoir ses ex pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné

  1. TheCelinette dit :

    J’avais aussi eu l’idée de demander à des ex pourquoi notre histoire avait pris fin, en leur précisant que cette demande s’inscrivait dans une démarche de construction personnelle et non de reproches. Les réponses avaient été assez inintéressantes. Dommage, je pense que ça aurait pu être très instructif. Comme quoi, j’ai bien fait de les quitter 😉

  2. hum, oui, je doute moi aussi de l’intérêt de solliciter ses ex, surtout si la séparation a été houleuse ! Je crois que ce qui peut faire avancer, c’est d’écrire son histoire amoureuse, écrire (pour soi) à ces hommes avec qui j’ai eu une relation, de se faire accompagner par un thérapeute, de lire pour se former (Albéroni « Je t’aime », Friday « Ma mère, mon miroir », Flaumenbaum « Femme désirée, femme désirante »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *