Sponser

Non, l’épilation intégrale n’est pas une norme.

Rencontre - Seduction - Drague - Conseils
PUBLISHED: février 26, 2013

En lisant ce nouvel article « L’épilation totale, nouvelle norme chez les jeunes« , je me suis souvenue d’une discussion il y a quelques mois avec une petite nana âgée de 24 ans.
Nous discutions des articles les plus lus sur le site comme celui au sujet de l’épilation du maillot et les illustrations des différentes coupes.

Quand soudain d’un air moqueur mais tout de même sérieux, elle me coupe rapidement la parole et me sort naturellement en rigolant « Ha parce qu’il y a différentes coupes ? Je pensais que toute le monde s’épilait intégralement ?« .

Comme ce n’est pas la première fois que la réflexion et ce type de discussion reviennent, j’avais envie de faire un point sur le sujet. Surtout que suite à cette nouvelle étude, les articles pronant l’intégrale fleurissent déjà un peu partout dans les magazines féminins.

Tout d’abord pour répondre à cette jeune fille, oui il existe plusieurs coupes lorsqu’on s’épile le maillot et non tout le monde ne choisit pas l’intégrale.

Il suffit simplement de patienter dans un institut comme Body Minute ou discuter avec les esthéticiennes pour constater qu’il existe encore beaucoup de femmes qui ne s’épilent pas intégralement.
D’ailleurs la carte ne proposerait pas différentes coupes comme le sexy, l’intégrale ou encore l’échancré si ce n’était pas demandé.

Mais pourquoi aujourd’hui certaines femmes souhaiteraient garder encore des poils sur leur sexe ?

La raison la plus évidente, l’esthétisme.

Tout simplement, certaines femmes n’aiment pas voir leur sexe sans poil, elles se trouvent plus jolies nues avec une petite toison sur le sexe.
D’ailleurs la mode de l’intégrale accentue fortement le complexe des petites lèvres.

2ème raison extrêmement valable: Parce que nous ne sommes pas tous égaux face à la douleur.
Oui certaines femmes ne supportent absolument pas l’arrachage de la bande de cire sur une des parties les plus sensibles de leur corps.
Certaines font même des réactions comme d’importantes brûlures à s’en tartiner de Biafine pendant des jours. C’est peut-être pour cela que selon une dernière étude du Journal of sexual medicine, nous serions une majorité à opter pour le rasage en dépit de la cire ou de l’épilateur.

Mais voilà qui dit rasoir, dit repousse très rapide soit seulement un ou deux jours sans poil visible et surtout un résultat pas parfaitement lisse et doux, surtout avec plus de boutons et d’irritations à la repousse.
Parce qu’avec le rasage le poil devient de plus en plus dur comme pour la barbe chez l’homme.

Beaucoup d’hommes justifient leur préférence pour l’intégral en revendiquant l’hygiène et l’esthétisme quand certains sociologues affirmeront que la consommation des films pornos n’y serait pas pour rien.

Au delà de certains problèmes médicaux qu’elle peut apporter, l’épilation provoque à la longue un ralentissement de la repousse. Certains vous diront tant mieux, ce sera toujours ça en moins à épiler.

Une conséquence de l’épilation intégrale à laquelle je n’aurai jamais pensée.

Mais ne l’ignorons pas, un jour si tout se passe bien des femmes âgées nous deviendrons, avec toutes les conséquences physiques que cela peut entraîner soit inévitablement un relâchement de la peau. Bref je vais pas vous faire un croquis (cette fois) mais en discutant avec une femme ayant à peine dépassé la cinquantaine elle m’expliquait être bien contente de ne pas avoir cédé à la mode du maillot intégrale parce qu’aujourd’hui elle a encore quelques poils pour habillés son sexe.
Car après des décennies d’épilation du maillot intégral à la cire, certaines femmes arrivent à un stade où elle n’ont pratiquement plus de poils pour recouvrir leur pubis. 
Alors qu’à un certain âge, elles auraient peut-être à nouveau envie de l’habiller un peu ?

Pour conclure, non l’intégrale n’est pas légion.

Beaucoup d’hommes apprécient encore heureusement une petite toison sur le sexe d’une femme.
Avant tout le principal est de s’écouter, faire ce que l’on a envie et surtout pas au dépend des conséquences physiques et médicales de son corps.

Dans le même sujet

3 commentaires sur “Non, l’épilation intégrale n’est pas une norme.

  1. thecelinette dit :

    L’argument, il faut mieux garder des poils car quand on va vieillir cela permettra de cacher son anatomie disgracieuse ne me convient pas.

    La norme c’est quoi alors ? La jeunesse et il faut cacher l’évolution naturelle de son corps ?

    Je crois surtout qu’en matière d’épilation comme ailleurs, il est bon de faire ce qui nous convient le reste …

  2. Bridget dit :

    C’est avec cela que je conclus.
    Je parle juste qu’une fois qu’ils ne repoussent plus, on n’a plus le choix de laisser repousser ou pas 😉

  3. Sylvie dit :

    Effectivement, ce n’est pas une norme, mais bien souvent on nous encourage vivement à le faire. Ce n’est pas pour rien que les salon esthéticiennes faisant se genre d’épilation fleurissent comme des poils sur le pubis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *