Sponser

Jeanne Cherhal des chansons drôles

Discographie - Musique relations homme femme
Mis à jour: septembre 17, 2017

Jeanne Cherhal, des textes sur des personnes qu’on a connu, ou même des histoires qu’on a vécu, des tracas de la vie quotidienne.

Jeanne Cherhal est née le 28 février 1978 à Nantes.
Elle grandit à la campagne avec son père plombier et une mère enseignante. Intéressée dès l’enfance aux activités artistiques, c’est à l’âge de 12 ans qu’elle apprend le piano et dès 14 ans, elle écume les petites salles de la région nantaise avec des groupes rock. Ses grandes influences se situent d’ailleurs du côté des Björk, Tori Amos ou Sonic Youth.

Après le lycée, Jeanne attaque des études de philo dont elle obtient une maîtrise sur « le poème en prose chez Max Jacob ». Parallèlement, son répertoire commence à se construire.

L’année 2000

Celle les débuts de Jeanne Cherhal. Au cours de l’été, elle reçoit la Truffe d’argent de Périgueux décernée à un jeune artiste et explose au Tremplin des Vieilles Charrues en Bretagne.

En concert et en solo

Tout naturellement, son premier album est un live, enregistré à l’Olympic de Nantes le 20 décembre 2001. Il sort le 16 avril 2002 sur le label Tôt ou Tard, label de ses idoles, les Têtes Raides et Jacques Higelin. Dans la foulée, elle reçoit le prix Attention Talent du Printemps de Bourges en avril.

 

 

C’est la tournée suivante qui la fait réellement découvrir du grand public.

Pendant le mois de mai 2002, à l’Européen à Paris , puis en tournée, Jeanne Cherhal partage l’affiche avec Vincent Delerm, lui-même jeune espoir de Tôt ou Tard. La presse est unanime et ses chansons drôles, son air insolent et sa voix remarquable séduisent largement le public.

Jeanne Cherhal donne 300 concerts en piano-voix entre 2002 et 2003.
En novembre 2003, après des concerts au Québec , elle assure la première partie de Thomas Fersen à la Cigale à Paris.

{swfremote}http://www.youtube.com/v/f0Wryc_DJp0&rel=1{/swfremote}

2004 : L’album « Douze fois par an »

L’album sort le 17 février 2004 sous le titre « Douze fois par an« .
Jeanne Cherhal, considère ce CD comme son vrai premier album.
M fait les choeurs sur une des chansons (« La station »). 

Le concert du 13 novembre est enregistré et donne lieu à un DVD, « Jeanne Cherhal à la Cigale« . Dans la foulée, la chanteuse est sacrée Artiste révélation du public aux XXe Victoires de la Musique. 

De janvier à août 2005, elle continue à sillonner les routes de France.

Voici un extrait de son album « 12 fois par an » notre préféré, « un couple normal », je la dédie à toutes ces nanas, mes copines, mes proches, qui ont déjà eu ou ont une relation avec un homme marié…ces paroles sont tellement vraies…

2006 : L’album « L’Eau »

Son troisième album paraît quelques mois plus tard, en octobre. Intitulé « L’eau« , Ayant préparée seule des maquettes grâce à un logiciel de musique, elle a pu expérimenter plusieurs univers musicaux avant de passer en studio.
Le registre vocal semble plus étendu. En ce qui concerne les textes, Jeanne Cherhal paraît un peu plus détachée de la vie quotidienne et de ses tracas.
Plus abstraits dans l’ensemble, ils n’en restent pas moins ancrés dans le réel comme par exemple « On dirait que c’est normal » qui évoque l’excision. Le premier extrait de l’album s’intitule « Voila » vous l’avez surement déjà entendu à la radio?.

{swfremote}http://ws.amazon.fr/widgets/q?ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Flesbricomcomp-21%2F8003%2F93580c5d-6492-410b-841c-482c172c34f4&Operation=GetDisplayTemplate{/swfremote}

Source 

Dans le même sujet

3 commentaires sur “Jeanne Cherhal des chansons drôles

  1. ciphae dit :

    ne m’en veuillez pas si j’adhère pas mais les chansons a texte, comme Tovati Delerm et autres j’ai du mal… Sans doute les seuls points ou je ne suis pas vraiment une Bridget… Ok écouter les textes vaut le coup et souvent on a nous aussi une référence vécue, mais sérieux je ne suis pas fan. Moi la musique faut que ça m’emmène, que ça me transporte, que ça fasse monter mon adrénaline, et là bah c’est calme plat… :dry:

  2. Bridget dit :

    C’est plus de la poésie…
    Je comprend ton point de vue Ciphae moi c’est beaucoup plus pour les paroles que j’aime ce genre d’artiste, je l’ecoute comme des textes, de la poésie accompagné au piano…

    pour rentrer dans la confidence moi je préfère la musiques électro : j’ai même commander à l’avance le nouveau live des Daft Punk… :woohoo:
    Mais le thème du site reste le couple et le célibat donc on trouve des références en rapport 😉

  3. ciphae dit :

    oui bah dans le genre il y a Christophe Maé, Tété, Corneille (a ses heures)pour les français (et pour ceux qui ne parlent pas anglais) plus rythmés et aussi parlant de relations… mais je comprends les choix des administrateurs ! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *