Sponser

Nous ne parlons vraiment pas la même langue… témoignage d’un mec.

Célibat - Etre célibataire - vivre seule
PUBLISHED: décembre 1, 2010

Aujourd’hui, on donne la parole à un mec qu’on appellera Loic. Il nous raconte ses deux dernières rencontres avec des exemples concrets de différences de compréhension, interprétation, ou tout simplement de communication entre homme et femme.
Une vision brute de mec.

 

 

 

J’ai récemment eu à faire à deux femmes dans deux situations différentes durant lesquelles les échanges écrits m’ont permis de mettre en lumière les différences dans l’interprétation des messages entre les cerveaux mâles et femelles.

J’ai voulu vous en faire part ici pour avoir votre avis.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de ces situations, juste expliquer les différences de compréhension du point de vue de l’homme.

Situation 1 : Mlle U.

Je rencontre Mlle U. Elle me plaît vraiment. On sort boire un verre, je lui plais réciproquement, je lui propose donc de la revoir pour « conclure l’affaire ».
Je lui renvoie un mail, elle me répond qu’elle n’a pas le temps cette semaine, elle est overbookée.
Pas de soucis, je comprends, il m’arrive moi aussi d’avoir des semaines over-bookées.

Semaine suivante, je lui re-propose par mail. Réponse négative, elle est malade.
Pas de souci, je comprends, ça peut arriver à tout le monde d’avoir la chiasse.

Semaine suivante, je lui re-propose par mail. Réponse négative, elle est surbookée.
Là, je me dis, y’a un loup dans cette histoire.

Avec un peu de recul et de réflexion, je me suis dit qu’elle voulait peut-être pas me revoir, qu’elle avait rencontré quelqu’un d’autre, chose tout à fait normale et naturelle. Mais pourquoi ne pas l’avoir dit ? Les filles répondent : « Pour pas blesser… »
Bordel, elle aurait blessé personne, au contraire, c’était clair pour moi et hop, je passais à autre chose.

Mais non, la fille ne dit pas les choses directement, elle les sous-entend.

Situation 2 : Mlle O.

Je rencontre Mlle O durant une semaine de vacances entre amis. Je lui plais vraiment. On se retrouve seuls tous les deux.
On se croise plusieurs fois et je commence à m’habituer à sa présence. Un soir, l’attraction mutuelle fait que nous finissons ensemble dénudés sur un lit. Rien de plus.

Revenus de nos vacances, et vivant éloignés l’un de l’autre, nous avons la possibilité de nous revoir une dernière fois.
Je lui explique clairement ma position par rapport à notre relation : elle se terminera à la fin de la nuit. Elle comprend, accepte et nous passons la nuit ensemble.

Le lendemain, je lui dis adieu avec gentillesse et chacun reprend son rythme de vie normal.

Semaine suivante, elle prends de mes nouvelles en espérant me revoir bientôt.
Petit soucis, je lui donne des news, je lui dit que c’est bien fini entre nous et je termine par un « bon courage pour la suite de ta vie ».

Semaine suivante, elle me demande si on peut se revoir et passer la nuit ensemble.
Gros soucis, je lui explique que non parce que comme je lui avais expliqué précédemment, il n’y aurait pas de suite entre nous.

Semaine suivante, elle me réponds en me disant qu’elle comprend pas ce que je ressens.
Là, je me dis, y’a un loup dans cette histoire.

Avec un peu de recul et de réflexion, je me suis dit qu’elle voulait me revoir peut-être parce qu’elle avait des sentiments pour moi.
Or je lui avais bien posé les limites de notre relation dès le départ et il a fallut que je lui ré-explique que je n’avais pas envie de la revoir parce que je ne ressentais rien pour elle. Elle fut déçue et triste même si je lui avais expliqué cinq fois qu’on allait pas se revoir.
Du début à la fin, j’ai été direct et gentleman avec Mlle O.

Mais bordel, faut vous l’expliquer en quelle langue?

Donc pour résumer simplement :

Un garçon, ça dit noir ou blanc. Les filles y voient du gris.
Par contre, une fille vous dira toujours du gris et ce sera à nous de savoir si c’est du noir ou blanc.

Loic K, chauffeur routier dans le Pas-De-Calais.

 

Dans le même sujet

14 commentaires sur “Nous ne parlons vraiment pas la même langue… témoignage d’un mec.

  1. Marco Fenice dit :

    c’est limite du vécu
    ca me dit quelquechose les deux situations la , le plus drole c’est qu’après c’est les mecs qui sont pas clairs.

    1. Loic dit :

      Merci Marco pour ton commentaire qui éclaire un peu plus les lecteurs.

  2. FrenchKiss dit :

    Toute la difficulté vient des
    Toute la difficulté dans les relations hommes / femmes vient des non-dits qui font qu’on est réduits à essayer de deviner ce qui se passe dans la tête de l’autre… ou l’inverse.

    Le sujet de l’article me fait penser à deux articles que j’ai publiés sur FTS, qui s’intitulaient « J’ai couché avec cette fille… et après », et qui traduisaient bien – comme cet article – la façon dont pas mal de gens sont un peu paumés sur la suite à donner un premier rencard ou une premier nuit.

    Doit-on la rappeler ? Doit-on lui dire qu’elle nous plaît ? Ou est-ce trop tôt ? Et si elle ne nous plaît pas, que faire, que dire ?

    Beaucoup d’interrogations, d’incertitude… Mais au final, la réponse la plus simple et la plus saine, c’est toujours « sachez déjà ce que VOUS voulez, et soyez honnête et clair sur vos intentions ».

    Ça règle 99 des problèmes, et évite 99% de ceux qui pourraient en découler.

    Bonne journée !

    1. Loic dit :

      Je tiens à te dire FrenchKiss que je trouve ton site très bien fait pour y avoir passé pas mal de temps et appris beaucoup de choses.
      Surtout sur ce qui touche le développement personnel, la communication, l’écoute des autres et la façon dont les gens expriment leurs émotions.
      Mais sur ces deux anecdotes, j’étais très bien dans mes baskets et je savais ce que je voulais.
      Seulement, les femmes sont comme une facture de téléphone, tu sais jamais combien ça va te coûter. Des fois tu parles beaucoup et tu le payes cher, des fois tu dis rien et tu le payes cher aussi.
      Le souci est qu’elles feront cinquante phrases détournées pour dire un truc qui tient dans une.

  3. rosemauve dit :

    j’dois être un mec alors !
    😮

    parce que je dis simplement les choses comme je les pense

    autre chose, je relance jamais les hommes, j’attends qu’ils le fassent et je continue paisiblement le cours de ma vie

    parce qu’au final quand un homme « veut » une femme, il sait quoi faire

  4. Mlle U dit :

    Et si ce cher Loïc avait lu ses mails en diagonale ?

    Et si Mlle U avait pourtant clairement annoncé que non, pas de séduction suite à la 1ère soirée mais que Loïc lui avait répondu qu’il était sur que si, malgré la remarque précédente ?

    Enfin moi je dis ça, je dis rien, hein 🙂

    1. Loic dit :

      Mlle U, je vois que vous vous êtes identifiée à ce billet comme des centaines d’autres.
      Pour revenir au fond du problème, malgré ma myopie corrigée, j’ai bien relu tous les mails que j’ai échangé avec cette demoiselle et j’ai pas de supers pouvoirs pour lire entre les lignes et déduire dans sa communication détournée qu’elle ne voulait pas aller plus loin.
      Si j’étais vraiment un abruti, je serai encore en train de lui re-proposer à nouveau d’aller boire un verre.
      En tout cas, je suis content que certaines lectrices se retrouve dans mes cas concrets, ça permettra peut-être à certaines femmes d’être plus direct dans d’autres occasions pour dire si l’eau est froide ou chaude.

  5. Guest dit :

    EVENEMENT ! Un article écrit par un mec ! (Et un vrai svp, un chauffeur routier ^^) merci miss bridget j’apprécie la démarche ^^

    Ce sont 2 situations concrètes de l’attitude détestable des femmes d’aujourd’hui, parmi tant d’autres.

    @Rosemauve : encore une qui vit à la préhistoire ds sa tête. Tu considères les hommes commes des stations-service, ne t’étonnes pas qu’ils te prennent pour une pute qd tu veux baiser !
    Au final vous êtes plus nombreuses, les stats’ parlent d’elles mêmes. Donc si tu n’a aucune valeur ajoutée à apporter par rapport à d’autres nanas, tu finiras seule ou avec un connard. Je te plains =)

    1. rosemauve dit :

      re:
      [quote name= »Anonyme »][/quote]

      ne te fatigue pas pour me plaindre, je n’en souffre pas du tout

      c’est plutot toi qui est à plaindre, continue donc de cracher son (tout petit) venin sur les femmes ou sur moi (cas présent)

      tu tires des conclusions très hatives sur ce que j’écris, je parlais de séduction et pas de sexe

      mais peux tu seulement comprendre la différence ?

      très cordialement

      1. Stéphane Ascoët dit :

        Vous n’aimez pas être descend
        Et bien, si, justement, séduction et sexe, c’est un peu la même chose 😯
        Mais qu’est donc devenu l’amour véritable ? :unsure:
        Fredericks Goldman Jones chantaient déjà « C’EST PAS D’L’AMOUR » il y a 20 ans :huh:

  6. Stéphane Ascoët dit :

    C’est tellement vrai
    Je suis entièrement d’accord avec « Anonyme ». 🙁 Et l’article me rappelle tant de vécu… 😮 Et encore, c’est gentillet à coté de ce que les filles m’ont fait subir :confused:
    En gros, il faudrait presque dire et faire ressentir à la fille l’inverse de ce qu’on pense, et ça j’en suis incapable :s
    C’est pour ça que ce sont toujours les imbéciles qui séduisent les nanas :dry:
    Du coup j’ai abandonné tout espoir, réduit à regretter celles que j’ai aimé sincèrement par le passé :Pinch:
    Tant pis pour elles, elles peuvent continuer à dire qu’elles cherchent des mecs biens et se plaindre qu’elles n’arrivent pas à les trouver, ça me ferait bien rire si ce n’était pas aussi triste 🙁
    Le pire dans tout ça, c’est que du coup la société restera toujours aussi cruelle puisque ce sont les beaufs et les méchants qui se reproduiront éternellement 😯

  7. blooky dit :

    « anonyme » c’était moi, je suis dsl j’ai répondu spontanément elle m’a gonflé miss jupiter… mais les habitué(e)s du site m’auront confondu aisément.

    @rosemauve : pour autant, ton attitude désinvolte découragera un mec posé à poursuivre de s’investir auprès de toi.
    C’est donnant-donnant, si ton truc c’est les relations à sens unique, c’est uniquement ton pb de nombril, pas celui des femmes en général…
    T’es juste une caricature obsolète.
    Une femme n’est pas libre et épanouie parce qu’elle prend les gens du haut de ses talons…

  8. elo dit :

    Quel résumé de la communication homme – femme en 3 couleurs: blanc, noir, gris!
    A la lecture de ces anecdotes et des coms, on dirait que Mister Loic aussi a vu du gris dans le discours ( pourtant clair – d’après elle-) de Melle U , non? … tout comme Melle O en a vu (ou a voulu en voir) dans le discours (pourtant clair – d’ après lui-) de Mister Loic, non?
    Bref, le gris c’est pas que pour les filles. On voit tous du gris alors que la personne en face a l’impression d’avoir dit blanc ou noir. Et, en plus, chacun comprend ce qu’il veut bien comprendre en fonction des émotions et des sentiments qu’il peut ressentir face à telle ou telle personne.

  9. siger dit :

    effectivement ça résumer bien la vision que les hommes ont et les différences de communication / perception. Il y a tant de malentendus à cause de ça.

    Je bosse avec des femmes et quand je dis quelque chose je cherche toutes les interprétations possibles avant de le dire sinon le risque est de vexer sans le vouloir ou rendre compte parce que ça a été interprété à mille lieues de ce que je voulais dire.

    Voilà un élément à surveiller dans une relation amoureuse, dans les deux sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *