Sponser

Misere-sexuelle .com : le livre noir des sites de rencontres

Bibliographie, livres, chicken Littérature...
PUBLISHED: juin 30, 2013

A force de le voir passer un peu partout dans les magazines et journaux, le livre de Stéphane Rose Misere-sexuelle.com a fini par attirer ma curiosité.
Après une lecture, je confirme que le livre porte bien son nom.
Malgré quelques commentaires positifs, il dresse un aperçu très noir de ce qui se passe réellement sur les sites de rencontres.

Lorsqu’on les a connus ou pratiqués, on n’apprend pas grand chose :

Le livre raconte une malheureuse réalité. 

Un livre qui peut être très utile à offrir à une copine qui enchaîne les histoires foireuses virtuelles, les mois de connexion sur les sites de rencontres sans jamais obtenir rien de bon.

Le livre est un vrai vaccin contre les sites de rencontres donc à ne pas à offrir à une personne qui n’aurait pas encore utiliser sa chance du débutant. Car il y a bien la chance du débutant sur les sites de rencontres avant qu’arrive rapidement le sentiment de lassitude ou de consommation pure sans objectif réel de faire LA rencontre.

Dans le livre, on retrouve un témoignage d’une modératrice / chargée du SAV chez ULLA.com assez édifiant qui m’a appris qu’ils surveillaient les adresses IP (provenance, doublon…) ce qui est assez rassurant même si je ne suis pas certaine que tous les sites de rencontres le fassent.

J’ai découvert aussi que beaucoup de personnes appelaient pour dire tout et n’importe quoi comme « Machine est une salope elle dit qu’elle est veuve or je suis vivant ».

Stéphane Rose décortique un large panel d’utilisateurs comme les fameuses phrases que l’on croise forcément dans les annonces des profils cherche « relation sans prise de tête » et comme il dit justement « c’est-à-dire une relation impossible. Ou alors avec un ficus ou une lampe halogène ».

Il explique justement l’exigence délirantes de certains lorsque qu’ils choisissent les critères de l’homme ou la femme de leur vie.

Sex addict : il aborde aussi ce syndrome très courant qu’a accentué les sites de rencontres

« Nous cherchons tous, dans l’amour ou la sexualité (ou les deux) à combler un vide. Et traversons l’existence dans la gestion de ce vide. Parfois en le remplissant d’autres choses que d’amour – de choses saines comme l’amitié, le travail, les voyages, ou de choses malsaines comme l’alcool , le tabac, les antidépresseurs, la religion, la politique – , mais en nous positionnant à chaque instant de notre vie emotionnelle par rapport au vide. »

62% des utilisateurs des sites de rencontres déclarent que la plupart des personnes inscrites sur des sites de rencontres cherchent juste des aventures sans lendemain, c’est-à-dire des plans culs.

Enfin, lorsqu’il parle des prédateurs qui consomment jusqu’à écoeurement les partenaires, j’aime sa métaphore « Il évacue son foutre comme sa morve dans un kleenex qu’il balance ensuite négligemment.

En se vidant frénétiquement les couilles, on croit se vider la tête, mais on ne fait que la remplir encore plus, puisqu’on alimente une névrose. »

Misere-sexuelle.com paru le 2 mai 2013.

Dans le même sujet

1 commentaire sur “Misere-sexuelle .com : le livre noir des sites de rencontres

  1. Un auteur qui essaie visiblement de faire le buzz pour mieux vendre son livre… Pourquoi pas?
    Les sites de rencontres sont comme les automobiles. Quand un chauffard prend le volant, il roule n’importe comment. Quand une personne responsable prend le volant, elle roule correctement.
    Les gens sont dotés de ce qu’on appelle le « libre arbitre » et c’est à eux de choisir comment ils doivent se comporter. Si quelqu’un se comporte comme « un cochon », ça n’est pas la faute des sites de rencontres.
    Enfin si les sites de rencontre ont tant de succès, c’est parce qu’ils fonctionnent. Les sites de rencontres ne sont pas juste une mode ; ils apportent un vrai service à leurs utilisateurs/utilisatrices et répondent à un besoin/une demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *