Tout d'abord, pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler, voici brièvement la définition d'une femme fontaine : c'est une femme ayant une éjaculation plus forte que la moyenne au moment de l'orgasme.
En effet, puisqu'au moment de l'orgasme toutes les femmes secrètent un autre liquide, différent de la cyprine (plus communément appelée la mouille voir aussi mouillure). Mais pour les femmes fontaines cette éjaculation est beaucoup plus forte que la moyenne !

Pour comprendre, que se passe-t-il concrètement au moment de l'orgasme féminin?

Tout d'abord, il semblerait que les femmes tout comme les hommes aient également une prostate!
Le Docteur Zaviacic a en effet démontré que les tissus des petites glandes qui se trouvent entre le vagin et l'urètre, autour de l'urètre (appelées les glandes de Skene ou glandes para-urétrales) étaient similaires à ceux de la prostate de l'homme.
Et qu'ils produisaient comme chez l'homme, une substance fabriquée naturellement par la prostate, le PSA.
Devant tant de similitudes, il propose de rebaptiser les glandes de Skene : prostate féminine.

Cette prostate féminine correspond anatomiquement au point G.

Quel est ce liquide de l'éjaculation féminine?

Beaucoup pensent que le liquide produit par la femme fontaine est le même que la cyprine ou voire encore l'urine.
Alors que non, ce ne sont pas les mêmes sécrétions lubrifiantes que produit le vagin lors de l'excitation.


Le liquide de l'éjaculation féminine au moment de l'orgasme donc celui de la femme fontaine est sans odeur, transparent et selon des témoignages n'a pas de goût, il ressemble à de l'eau.


Nous serions toutes des femmes fontaines?

Une rumeur circule où il semblerait que nous soyons toutes des femmes fontaines.
Après quelques recherches effectivement, toutes les femmes ont au moment de l'orgasme une éjaculation et produisent donc le même liquide qu'une femme fontaine.
Cependant selon certaines femmes le jet et la quantité sont beaucoup moins importants, d'ailleurs comme chez les hommes lors de l'éjaculation ils n'ont pas tous la même quantité de spermatozoïdes dans leur éjaculat.
Chez les femmes; cela peut aller de quelques gouttes à 50 ml !


Mode d'emploi : Que faire pour que votre femme devienne une femme fontaine?

Désolées Messieurs, il n'y a pas de mode d'emploi miracle puisque le phénomène des femmes fontaines reste encore un mystère pour les scientifiques.
Des études ont en effet montré que lors de l’orgasme, 75% des femmes expulsent un liquide, et que plus de 39% d’entre elles ressentent comme une "envie d’éjaculer"…

Mais le pourcentage de femmes à être considérées comme des femmes fontaines serait seulement de 1%.

Nous avons mené aussi notre enquête, voici les premiers résultats de notre petit sondage : Êtes vous une femme fontaine ou si vous êtes un homme avez-vous déjà rencontré une femme fontaine ?

Il semblerait que certaines vivent bien ce phénomène, et leur partenaire aussi, mais il ne faut pas oublier que beaucoup d’autres le vivent mal, ou sont gênées vis-à-vis de leur partenaire.
Pour rassurer les femmes fontaines, il s’agit d’un phénomène naturel, incontrôlable et uniquement associé au plaisir sexuel, il n’y a pas donc pas de quoi ressentir une gêne ;
mais il est évident que cela peut causer quelques désagréments et autres surprises dans le feu de l’action.
Aucun traitement n'existe à l'heure actuelle, pour diminuer l'éjaculation, il reste la solution de s'attarder plus longuement sur les préliminaires...

Mais il existe beaucoup d'hommes qui rêvent de vivre au moins une fois dans leur vie l'expérience de la femme fontaine.

Un épisode de Californication, traite le sujet dans les multiples expériences sexuelles d'Hank Moody, pour voir la vidéo vous devez avoir plus de 18 ans et c'est par ici.

Commentaires  

+4 #1 Guest 13-08-2011 00:39
J'aurais dit l'inverse, chaque éjaculation vécue avec mes partenaires n'étaient pas lors de pénétration mais lors de caresses, principalement avec les doigts.
+2 #2 moi 13-08-2011 01:00
La cyprine est produite par les glandes de bartholin, elles se trouvent autour du vagin et au niveau des lèvres.
L'éjaculat est produit par les glandes de skene, elle sont autour de l'urètre, le canal reliant la vessie à l'extérieur pour expulser l'urine.

Ces deux sécrétions sont donc vraiment dissociées.
L'éjaculat est transparent mais non lubrifiant, l'odeur et le gout ne sont pas aussi neutres que de l'eau.

Des caresses/massag es du point G stimulent fortement les glandes de Skene.
C'est pourquoi je ne suis pas vraiment d'accord avec le fait de diminuer les préliminaires pour diminuer l'éjaculation :o
J'aurais dit l'inverse, chaque éjaculation vécue avec mes partenaires n'étaient pas lors de pénétration mais lors de caresses intimes.

L'orgasme produit par des caresses du point G et amenant à l'éjaculation est décrit par les femmes comme "différent, très intense mais pas épuisant, on est pas HS et on en redemande de suite", il est possible de le reproduire en très peu de temps.
Il existe un effet de "plateau" de plaisir pendant lequel l'orgasme peut revenir très vite, simplement qq minutes de caressants peuvent suffire.

Pas besoin de sortir les serpillères, mais une petite serviette sous les fesses n'est pas superflue :whistle:

Enjoy !
+1 #3 anonyme_2 26-10-2011 16:08
Je suis d'Accord avec le premier point... certain site dise que 5% des femme le sont... selon moi elles le sont toutes... mais le temps du touche varie et je peux dire que 7 sur 13 femmes avec qui j'ai été l'on vécu... et non seulement un petite coulisse... les autres je ne connaissais pas les points où travailler ou bien j'avais le bras mort... mais ça ne veux pas dire qu'elles ne pouvaient pas... toutes les femmes le sont selon moi... sinon pourquoi 7 sur 13? c'est beaucoup plus que 1% à 5%...
+2 #4 wallace 26-10-2011 16:16
L'éjaculat n'est effectivement pas si neutre mais ça ne se voit vraiment que lorsqu'il est abondant. La couleur est légèrement jaune et l'odeur ressemble à celle de l'urine. C'est pas hyper glam mais, sur le moment, on s'en fout totalement ! :woohoo:
+3 #5 luna 26-10-2011 18:01
Dans mon cas, parfois une serviette c'est pas assez ça passe au travers^^ l'odeur est en effet pas super neutre mais ça varie, je crois que c'est plus facile de connaitre l'éjaculation féminine avec une vessie un peu pleine pour la pression (je ne parle pas d'avoir du mal a se retenir parce que la ça sera peut-être pas de l
+1 #6 keldris 05-05-2012 18:29
bonjour
je viens de decouvrir les plaisirs de l'ejaculation feminine et j'aimerais savoir si avec le temps celle ci est moins abondante ?
en ce qui me concerne elle est tres liquide et de couleur tirant vers le jaune et par moment elle sent l'urine suis-je normal? :s
#7 mireille 19-06-2012 17:46
je n'arrive pas a jouir et poutant mon homme est tres puissant
#8 ambre 24-08-2012 15:56
Bonjour, j'ai lors de caresses eu envie de jouir mais aussi la sensation que j'allais uriner en même temps (enfin c'était très étrange). Ayant eu peur je me suis bloquer se qui ma bien sur frustrée et empêché de jouir. Est ce que selon vous il pourrait s'agir d'une éjaculation féminine? Ou d'autre chose?
#9 hyrte 04-05-2013 11:17
je confirme: odeur virant au jaune pâle, avec petite odeur d'urine...mais quand ça sèche ne sent rien, et ne tâche pas...(en tout cas pas la moquette!)
mon amant en est fou. je sécrète que quand le plaisir est très intense et lors de l'orgasme (anal aussi)
#10 Decesssca 02-08-2013 17:32
Je suis une femme fontaine, enfin je pense puisque quand mon ami me caresse je mouille énormément jusqu'à tremper le lit. C'est une envie soudaine, comme un "mini pipi" au moment de l'orgasme, et étrangement, le plaisir est accru.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir